Vatican. Les salariés refusant le vaccin contre le Covid-19 menacés de licenciement

A LA UNE

Bernard Kron : « Il y a trop de personnel technico-administratif dans les hôpitaux en France » [Interview]

Les éditions Max Milo publient demain mardi 9 mars un livre qui devrait faire du bruit : « Blouses...

Yann Le Bohec : « L’armée romaine a fonctionné, depuis sa naissance jusqu’au début du IVe siècle, sur un principe simple : la qualité...

Les éditions Tallandier viennent de publier dans la collection Texto « Les guerres romaines », livre signé Yann Le...

Dominique Lormier : « Il est important de rendre hommage aux 290 000 soldats français tués ou blessés en mai-juin 1940 » [Interview]

Les éditions La Mécanique Générale (Ring) publient « Comme des Lions », livre de l'historien et écrivain Dominique Lormier,...

Yves Mervin (Saint-Marcel, 1944) : « La Résistance en Bretagne raconte l’histoire qui lui convient » [Interview]

Nous avons évoqué il y a quelques semaines la sortie d'un livre remarqué, signé Yves Mervin, véritable empêcheur de...

Dissolution de Génération Identitaire. Le décret démoli point par point par un avocat

La dissolution de Génération Identitaire a été validée en conseil des ministres cette semaine. Les services juridiques de l'ONG...

La vaccination contre le Covid-19 a été rendue obligatoire (à de rares exceptions près) par l’État du Vatican il y a quelques jours. En cas de refus, certains salariés risquent le licenciement.

Au Vatican, un décret pour contraindre à la vaccination

Si l’on connaît le Vatican, et son chef de l’État le pape François, très indulgents vis-à-vis de l’immigration clandestine extra-européenne, ils le sont beaucoup moins au sujet de la vaccination contre le Covid-19.

En effet, selon un décret daté du 8 février et signé par le président du Gouvernorat de l’État de la Cité du Vatican, le cardinal Giuseppe Bertello, le Vatican a décidé de sanctionner ses employés et ses résidents qui refuseraient d’être vaccinés. Au sujet de ces quelques 5 000 salariés concernés, ces sanctions pourraient tout simplement se matérialiser par un licenciement.

Des employés vaccinés ou licenciés ?

Arguant de dispositions préventives, les autorités du Vatican pourront donc, en s’appuyant sur ce nouveau décret, « juger nécessaire d’engager une prophylaxie impliquant l’administration d’un vaccin pour protéger la santé des citoyens, des résidents, des travailleurs et de la communauté de travail lors de l’exécution d’activités professionnelles impliquant des tâches de service public, des relations avec des tiers ou des risques pour la sécurité de la communauté de travail ».

Une telle législation pourra donc concrètement, comme le relève également le journal La Croix, obliger les employés et les résidents du Vatican à se faire vacciner, seule une « raison de santé avérée » étant un motif valable pour échapper à la piqûre.

Aussi, pour les salariés du Vatican qui se montreraient réfractaires à cette vaccination, un texte en vigueur depuis 2008 puis remis à jour en 2011 stipule que « le refus de se soumettre aux examens préventifs ou périodiques ainsi qu’aux examens de santé d’office, de même que le renoncement à la poursuite des examens préventifs, périodiques ou déjà commencés, ont des conséquences pour les salariés à des degrés divers qui peuvent aller jusqu’à l’interruption de la relation de travail ».

Ce texte, signé voilà près de 10 ans par le cardinal Tarcisio Bertone, a été envoyé aux chefs de dicastère et de service du Vatican depuis une dizaine de jours. Cette nouvelle directive contraste aussi largement avec le caractère facultatif de la vaccination qui prévalait jusqu’ici pour les employés du Vatican. Où cette obligation vaccinale ne concernait alors que les seuls responsables en contact direct avec le pape François.

10 000 doses de vaccins achetés, le pape déjà vacciné

Cependant, dès le mois de décembre dernier, le pape avait commencé à se montrer plus autoritaire sur la question du vaccin, déclarant que les personnes refusant le vaccin se rendaient coupable de « négationnisme suicidaire »...

En outre, le nouveau décret concerne aussi les candidats à un poste au sein du Vatican, qui pourraient ne pas être embauchés en cas de refus de se faire vacciner. À noter également que le pape François et le pape émérite Benoît XVI ont déjà reçu le vaccin pour leur part.

Pour procéder à cette campagne de vaccination, l’État du Vatican a acquis quelques 10 000 doses de vaccin auprès de Pfizer ainsi qu’un super congélateur pour pouvoir les conserver à – 70 degrés.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

GPA. La Manif Pour Tous demande la démission d’Elisabeth Moreno

Invitée au Grand Jury à l'occasion du 8 mars, Journée Internationale des Droits des Femmes, Elisabeth Moreno, ministre déléguée...

Larmor-Plage : Seabird invente un filet de pêche biodégradable et compostable

Un filet de pêche biodégradable en mer et compostable, voilà une une innovation technologique qui fait beaucoup parler d'elle. La...
- Publicité -

4 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici