Pays basque. La ville d’Hendaye passe à l’offensive en matière de politique linguistique

A LA UNE

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Les Bretonnes et Bretons furent probablement celles et ceux qui furent les plus migrants il y a...

Alors qu'un sondage Odoxa-Le Télégramme donne la liste Nous la Bretagne de Thierry Burlot, investit par LREM, en tête...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est...

Loi Molac : Jean-Michel Blanquer est un mauvais perdant

Il faut se méfier de ce que raconte Jean-Michel Blanquer. En paroles, il est favorable à la langue bretonne....

Covid-19. La situation s’améliore partout dans le monde, à l’exception de l’Asie de l’Ouest

Après avoir plafonné dans la semaine du 24 avril au 1er mai, les nombres hebdomadaires de contamination (-5%) et...

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l'Accord du Vendredi Saint afin de protéger...

Un Protocole pour la Garantie des Droits Linguistiques a été voté à l’unanimité par le conseil municipal d’Hendaye, la ville étant la première à adopter ce texte en faveur de la promotion du basque au Pays basque Nord.

À Hendaye, le basque fait l’unanimité au conseil municipal

Au Pays basque Nord, la ville d’Hendaye fait office de pionnière en matière de défense de la langue basque. Comme le rapporte le site mediabask.eus, le conseil municipal a décidé à l’unanimité le 3 mars dernier de mettre en œuvre la Déclinaison communale du Protocole pour la Garantie des Droits Linguistiques. La ville d’un peu plus de 16 000 habitants était déjà apparue comme une « première de cordée » dans le domaine, en étant la première municipalité des Pyrénées-Atlantiques à créer un poste de technicien de la langue basque.

Quant au protocole en question, de quoi s’agit-il ? Se présentant sous la forme d’une boîte à outils, il avait alors été présenté aux différentes listes en course pour les élections municipales de 2020 par les associations Kontseilua et Euskal Konfederazioa. Ces dernières ayant pour mission de fédérer différents structures travaillant à la défense et à la promotion de la langue basque.

En s’engageant de la sorte, les élus hendayais vont donc être amenés à mettre en place des politiques linguistiques volontaristes tandis que le basque, à l’instar du breton ou du corse, doit encore et toujours se battre pour sa survie. Comme nous l’avions constaté à l’automne 2020 alors que le ministère de l’Éducation nationale s’opposait à l’ouverture d’une classe en enseignement immersif à Saint-Pierre-d’Irube.

Quelles mesures pratiques pour la langue ?

Pour ce qui est de son origine, ce Protocole pour la Garantie des Droits Linguistiques a été réalisé en amont au niveau européen par des experts internationaux en droit linguistique et en sociolinguistique. Depuis son lancement en 2016, ce sont plus de 120 acteurs sociaux de 30 communautés linguistiques de toute l’Europe qui ont choisi d’adhérer aux recommandations du document.

Par la suite, Kontseilua et Euskal Konfederazioa ont adapté ces outils afin de les rendre utilisables par les communes du Pays basque Nord, en tenant notamment compte du droit français et des compétences communales, le tout en accord avec la politique linguistique déjà mise en œuvre pat la Communauté d’agglomération Pays Basque.

Quant à l’application de ces mesures, deux phases sont à distinguer. Il sera tout d’abord question de réaliser un diagnostic sur le niveau actuel de promotion de la langue basque par la municipalité d’Hendaye. Puis, dans un second temps, une série de préconisations et un service d’accompagnement seront proposés par Kontseilua afin de mettre en œuvre cette politique linguistique basque plus offensive.

Un mois de mars dédié au basque à Hendaye

En parallèle de ce protocole adopté par le conseil municipal d’Hendaye, la ville met la langue basque à l’honneur en ce mois de mars, pour la 11e année d’affilée. En maintenant son évènement annuel « Hendaia Euskaraz », la commission Euskara de la municipalité invite ainsi les habitants à parler le basque autant que possible, malgré un programme réduit à cause des restrictions sanitaires en raison du Covid-19. L’objectif est simple : encourager la transmission et l’utilisation du basque au quotidien.

Les premier rendez-vous auront lieu dès le 6 mars, entre atelier de réparation de vélo et sorties nature, le tout en langue basque. De son côté, l’office de tourisme d’Hendaye proposera une chasse au trésor le 17 mars. Des initiations à l’aviron, en basque elles aussi, sont également au programme durant les prochaines semaines.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

François Boulo : « Il y aura une révolution en France ! »

François Boulo : « Il y aura une révolution en France ! ». François Boulo, né en 1986, est...

Giro 2021. Tim Merlier remporte la 2ème étape eu Tour d’Italie

La deuxième étape du Giro 2021 se déroulait hier sur un parcours plat jusque Novare. Construite pour les sprinteurs,...

Articles liés

Corse. Deux premières écoles en enseignement immersif ouvriront à la rentrée 2021

Tout comme le breton, la langue corse est elle aussi menacée de disparition. Mais ces défenseurs ne désarment pas et viennent d'annoncer l'ouverture de...

Euskareg a vefe komzet en Euskadi abaoe… pell !

An holl dud o deus klevet emañ euskariz e Bro-Euskadi abaoe an amzerioù koshañ. Hogen, n'eo ket ken simpl an traoù. Hervez studiadennoù zo...

Korsika : Levrigoù-familh divyezhek e Aiacciu

Da heul ur mennad kinniget gant ar strollad « Pà Aiacciu » (broadelour), divizet eo bet gant kuzul-kêr Aiacciu (Korsika) kinnig d'ar familhoù levrigoù-familh divyezhek (korseg-galleg)...

Euskareg : kreñvaat ar politikerezhioù evit ar yezh er c’humunioù

Klask a ra an EPCI Euskal Herria kas war raok implij ar yezhoù (euskareg hag okitaneg gaskon) er 158 kumun a ya d'ober an...