Orientation. Echangez en direct avec un jeune sous-marinier mercredi 17 mars 2021

A LA UNE

Algues vertes. Mise en lumière d’un « très mauvais usage de l’argent public » avant les élections régionales ?

Tandis que la Cour des Comptes doit publier un rapport sur l'efficacité des mesures prises contre les algues vertes...

Scandale en forêt de Lanouée. Le conseil d’Etat autorise la construction d’éoliennes

C'est un véritable scandale validé par le conseil d'Etat, et qui concerne la forêt de Lanouée, dans le Morbihan. Le...

Bernard Rio (Un dieu sauvage) : « Le monde occidental est désenchanté et même déprimant si on ne prend pas un peu de recul...

Bernard Rio mène une double carrière d’écrivain et de journaliste. Il est l’auteur d’une soixantaine de livres, et a...

Immigration 2019. Seuls 15% des immigrés sous le coup d’une Obligation de Quitter le Territoire (OQTF) sont expulsés

C'est un scandale important révélé par la Cour des Comptes dans son rapport intitulé L’entrée, le séjour et le...

Jacques Attali : « Il n y a pas de solution à la pandémie qui ne soit globale, de même qu’il n y a...

Jacques Attali s’est beaucoup exprimé, a beaucoup écrit, au sujet notamment de la pandémie de Covid-19 à travers le...

Pour permettre à chacun d’en apprendre davantage sur l’un des nombreux métiers de la Marine nationale et de découvrir la vie entre terre et profondeurs océaniques, le second-maître Anthony, détecteur acoustique sur sous-marin, répondra à vos questions le mercredi 17 mars, de 18h à 19h.

Formé à l’École de maistrance, cet officier-marinier est actuellement affecté à bord d’un sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE), en qualité d’opérateur sonar. Pour échanger avec lui, il suffit de s’inscrire au lien suivant (attention, nombre de places limité) : https://app.livestorm.co/my-job-glasses/a-la-decouverte-de-la-marine-s1-ep4-anthony-second-maitre-detecteur-acoustique-sur-sous-marin?type=detailed

Souvent assimilé aux « yeux et aux oreilles » du sous-marin, l’opérateur sonar a un rôle essentiel au sein du central opérations (CO). Expert du système sonar, son travail est de détecter et d’identifier les mobiles qui entourent le sous-marin jusqu’à des centaines de kilomètres. L’opérateur radar participe ainsi à assurer la sécurité du sous-marin et à l’accomplissement de sa mission, en lui permettant de réaliser ses manœuvres tactiques sans être détecté.

Depuis son arrivée aux forces sous-marines, le second-maître Anthony a effectué plusieurs patrouilles opérationnelles. Il a également fait partie de l’équipage du SNLE Le Téméraire qui a effectué le 12 juin 2020 un tir de missile balistique M51 d’exercice, vecteur de la dissuasion nucléaire française.

Chaque année, la Marine nationale recrute et forme plus de 4000 jeunes femmes et hommes du niveau 3e à bac+5, de 16 à 30 ans, dont 300 futurs sous-mariniers.

Les forces sous-marines proposent 25 métiers et pas moins de 80 qualifications répartis dans quatre branches :

  • Métiers des opérations navales
  • Métiers de l’énergie- propulsion
  • Métiers du nucléaire
  • Métier du soutien

Pour en savoir plus : www.etremarin.fr

Crédit photo : dR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Suppression de “monsieur”, “madame”, “nom de jeune fille” : La théorie du genre imposée aux notaires

Le site Fdesouche s'est procuré un document révélant la suppression de « Monsieur », « Madame », « Nom...

Islamisme en Belgique. Molenbeek, génération radicale ?

Devenu mondialement célèbre comme un berceau du djihadisme européen, Molenbeek est la deuxième commune la plus pauvre de Belgique,...