Marseille. Un clandestin délinquant multirécidiviste brûle un chiot au 3e degré et lui crève un œil

A LA UNE

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Un délinquant multirécidiviste en situation irrégulière en France sera jugé à Marseille en avril pour « acte de cruauté et sévices sur un animal ». Ce clandestin a brûlé un chiot de trois mois au 3e degré sur plus de 80 % du corps et lui a crevé un œil.

Le chiot retrouvé dans une poubelle de Marseille

Les images sont insoutenables et ont largement circulé sur les réseaux sociaux ces derniers jours : celles d’un chiot Pinsher âgé de quelques mois seulement qui a été brûlé à plus de 80 % au 3e degré par son maître, lequel lui aurait aussi crevé un œil, entre autres actes de barbarie. L’ensauvagement de la France dans les actes…

Le 19 février dernier à Marseille, un voisin appelle la SPA (Société protectrice des animaux) de la ville après avoir entendu les hurlements d’un chiot. Arrivés sur place en compagnie de policiers, les membres de l’association ne parviennent pas à voir l’animal et son propriétaire tandis que ce dernier s’est enfermé chez lui. Les forces de l’ordre n’obtiendront pas l’autorisation de forcer la porte de la part du parquet de Marseille, qui considère que les éléments de preuve sont insuffisants.

Le voisin en question déclinera toutefois l’identité du propriétaire du chien aux policiers tandis que l’homme semble coutumier des maltraitances envers son animal de compagnie lorsqu’il rentre le soir à son domicile.

Le lendemain, le chiot dénommé « Iboo » sera retrouvé dans un état critique par des passants dans le 5e arrondissement de Marseille, « jeté dans un conteneur poubelle qui ne s’ouvre pas », précisera le président de la SPA Marseille Provence Xavier Bonnard. Les photos se passent de commentaires :

Source : SPA Marseille Provence

Le chiot après l’opération d’énucléation. Capture Facebook SPA Marseille Provence.

Un homme en situation irrégulière arrêté

Pour réaliser l’ensemble des soins sur Iboo, qui s’annoncent longs, compliqués et coûteux (le chiot a notamment été énuclé le 11 mars dernier), la SPA Marseille Provence a lancé la semaine dernière un appel aux dons. Le chiot doit notamment être enduit de pommade six à sept fois par jour par un vétérinaire, qui lui change ses pansements.

Le président de la SPA Marseille Provence précise aussi que « dans une grande ville comme Marseille, de plus en plus de chiens arrivent chez nous blessés et ont besoin d’être opérés ». Nous voilà bien loin de la série « Plus belle la vie »…

Quant au tortionnaire du petit chien, il sera interpellé deux jours après que l’animal ait été retrouvé dans le conteneur. Interrogé par la police, l’individu ne donnera aucune explication sur ces actes et présente un profil bien particulier : âgé de 40 ans, l’homme se trouve être en situation irrégulière et fait ainsi l’objet d’une Obligation de quitter le territoire français (OQTF).

Par ailleurs, une expertise psychiatrique l’a jugé pénalement responsable de ses actes mais le clandestin tortionnaire va parvenir à s’enfuir de l’hôpital Sainte-Marguerite où il était interné en ayant tenté de faire croire qu’il était fou. Trahi par la géolocalisation de son téléphone, il est de nouveau arrêté le 10 mars dernier dans un square du 3e arrondissement de Marseille.

Par ailleurs, le migrant est déjà très défavorablement connu des services de police, notamment pour des faits de viol en réunion, vols, escroqueries ou encore de détournement d’identité… Désormais écroué, son procès est fixé le 8 avril prochain à 8 h au tribunal correctionnel de Marseille, devant lequel il comparaîtra pour « acte de cruauté et sévices sur un animal ».

Crédit photo : Capture Facebook SPA Marseille Provence (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ?

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ? Débat du 31/07/2021 avec Rémi...

« Vous êtes rationnel, pourquoi nier l’efficacité des vaccins ». Laurent Ozon répond à un journaliste

Le journalisme mainstream se fait de plus en plus militant en faveur des mesures gouvernementales. Il suffit d'ailleurs de...

Articles liés

Royaume-Uni. Des centaines de clandestins ont traversé la Manche depuis la France ces derniers jours

En ce mois de juillet, les traversées de la Manche par des migrants clandestins vers le Royaume-Uni depuis la France ne connaissent pas de...

Amin et Ali, deux « prodiges de la République »

Le prodige Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, chargée de la Citoyenneté a lancé en décembre 2020, l'opération des « Prodiges de...

40 repuad o kampiñ e Roazhon

Partiet eo ! 40 repuad o deus savet ur seurt kêriadenn a deltennoù e park an Hautes-Ourmes e Roazhon d'ar meurzh 13 a viz gouere....

Migrants. « Guing’emploi et compétences », le retour !

Entre décembre 2019 et septembre 2020, un dispositif expérimental pour l’intégration de quatorze migrants baptisé "Guing'emploi et compétences" avait été mis en oeuvre dans...