Tournoi des Six Nations. Irlande et Écosse redressent la tête face à la propagande Black Lives Matter

A LA UNE

C’est un acte de résistance au politiquement correct suffisamment rare pour être souligné : aucun des joueurs des équipes de rugby d’Irlande et d’Écosse n’a mis le genou à terre avant le match qui les opposait dans le cadre du Tournoi des Six Nations le week-end dernier.

Le rugby pas épargné par la soumission au Black Lives Matter

La propagande en faveur du mouvement Black Lives Matter commence à fatiguer une partie de l’opinion publique européenne. Lors du match de rugby ayant opposé l’équipe d’Irlande à l’Écosse dans le cadre de la quatrième journée du Tournoi des Six Nations dimanche 14 mars, les joueurs des deux camps ont tous décidé de ne pas s’agenouiller sur la pelouse du Murrayfield Stadium d’Édimbourg.

Avant le début de chaque rencontre, le protocole veut que les deux équipes se retrouvent alignées dans un bref moment de solennité. Mais, depuis les événements de Minneapolis au printemps 2020 et le décès de l’Afro-américain Georges Floyd, le fait de mettre un genou à terre est devenu l’un des symboles représentant l’esprit Black Lives Matter. D’un point de vue moins conformiste, cet agenouillement peut aussi représenter une soumission à la tyrannie politiquement correcte…

Ce rouleau compresseur idéologique n’épargne pas les enceintes sportives et on a déjà eu l’occasion de voir à de nombreuses reprises des joueurs de football professionnels s’agenouiller avant le début des rencontres au cours des derniers mois. Un phénomène qui concerne aussi le rugby avec certains joueurs du XV d’Angleterre qui ont choisi de mettre un genou à terre durant le Tournoi des Six Nations.

Billy Vunipola was one of six England players to choose not to take the knee
L’équipe d’Angleterre avant le match Angleterre-Écosse en février 2021. Source : The Scottish Sun.

Les joueurs écossaient et irlandais restent debout

Officiellement, l’ensemble des équipes participant au Tournoi des Six Nations ont souscrit à l’initiative Rugby Against Racism [NDLR : « le rugby contre le racisme »], mais cet engagement laisse toutefois les joueurs libres de rester debout ou de s’agenouiller.

Juste avant le coup d’envoi de cet Écosse-Irlande, les 30 protagonistes ont donc choisi de s’inscrire dans la tradition et de ne pas se plier au nouveau dogme ethnomasochiste. De son côté, le sélectionneur de l’Écosse Gregor Townsend avait déjà déclaré précédemment à la presse qu’il soutenait «  »à 100% » la décision de ses joueurs de ne pas s’agenouiller ».

Au début du mois de février 2021 lors de leur confrontation avec l’Angleterre, quatre joueurs écossais avaient alors mis le genou à terre avant la rencontre. Le week-end dernier, aucun n’a réédité l’expérience…

Black Lives Matter
Joueur écossais avant leur match à l’Angleterre, février 2021. Source : The Scottish Sun

Cette décision des joueurs des deux équipes de ne pas céder à la pression du mouvement Black Lives Matter a été salué par certains commentaires sur les réseaux sociaux. Notamment par un internaute sur Twitter qui a visiblement l’esprit de synthèse : « L’Irlande et l’Ecosse ont bien fait. Pas un seul ne s’est agenouillé pour se soumettre à un groupe marxiste. »

D’autres voix s’élevant pour dénoncer la prise en otage du sport à des fins de prosélytisme politique : « Bravo à l’Écosse et à l’Irlande… Il n’y a pas de place dans le sport pour des gestes politiques comme mettre un genou à terre ».

Crédit photo : Capture YouTube (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Cyclisme. Le britannique Leo Hayter remporte la deuxième étape du Tour de Bretagne entre Corlay et Rosporden

Seconde étape du Tour de Bretagne ce mardi, et quelle étape ! Une deuxième étape remportée par le britannique...

Jugée pour avoir abandonné ses 68 animaux dans une ferme près de Carhaix

L'association Stéphane LAMART « Pour la défense des droits des animaux » a porté plainte contre une femme qui...

2 Commentaires

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés