Canal de Suez bloqué : les transporteurs se tournent vers le passage du Nord-Est et la Russie

A LA UNE

A la rencontre d’Estelle Redpill, « l’influenceuse » qui fait fantasmer une certaine presse de gauche [Interview]

Les réseaux sociaux regorgent de jeunes et moins jeunes qui parviennent, après quelques vidéos tournés sur un sujet en...

Il y a Zemmour et Naulleau, mais aussi « Zemmour et Bolloré »

Passer d’une chaîne d’information (Cnews) à une station généraliste (Europe 1), voilà l’une des tâches auxquelles Vincent Bolloré s’attaque...

Napoléon : « Ma vie est un roman »

Ce mot, peut-être apocryphe, ne manque pas, de toute façon, de justesse. C’est d’ailleurs pourquoi Napoléon Bonaparte a autant...

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue,...

Il y a 100 ans était fondée l’Irlande du Nord. Quelle histoire ? Quel avenir ? Explications et sondage.

Ce 3 mai 2021, l'Irlande du Nord fête les 100 ans de sa création. Entité britannique, la province britannique...
Après le vaccin Sputnik, la Russie une nouvelle fois au secours de l’économie mondiale ? Alors que le Canal de Suez est toujours bloqué, depuis le 24 mars, par le porte-containers Ever Given échoué en travers, des navires en partance depuis la Chine font demi-tour pour passer par le passage du nord-est, une route maritime ouverte par des brise-glace dix mois de l’année qui passe le long des côtes septentrionales de la Russie.

Cette route a accueilli 62 navires en 2020 lors des périodes où les glaces sont présentes – soit dix mois de l’année, principalement pour du trafic entre la Chine et les ports de l’Europe du Nord. Cependant selon des spécialistes cités par le canal russe sur Telegram @russ_orientalist « le passage du Nord-Est ne peut pas complètement remplacer les routes maritimes du sud [via Suez ou le Cap de Bonne Espérance] Les températures [très froides] ne permettent pas le transit de nombreuses marchandises, l’infrastructure n’est pas prête non plus et les transporteurs vont encore douter de l’utilité ou non de cette route commerciale ».

D’autres se tournent vers le transport – par le rail principalement – via le Transsibérien entre la Chine et l’Europe. German Maslov, vice-président de la division de la logistique au sein du groupe russe Fesco, a déclaré ce 27 mars « nous voyons maintenant des demandes de nos clients qui n’utilisaient jusque là que le canal de Suez et qui souhaitent transporter désormais leurs marchandises d’Asie en Europe via le territoire russe ». A ce jour via la Russie passe 10% du trafic en containers entre la Chine et l’Europe.

Néanmoins le Transsibérien est déjà bien chargé – même si des travaux ont lieu pour augmenter encore la capacité de cette artère ferroviaire. Après la multiplication par quatre en un an du coût d’affrètement d’un container de 40 pieds entre le Vietnam ou la Chine et Saint-Pétersbourg, de 2500 à 9000 dollars, entre autre à cause des quarantaines et du blocage de certaines quantités importantes de containers aux Etats-Unis, les transporteurs s’étaient déjà tournés vers le Transsibérien dont le trafic a augmenté de 15% en 2020. Au plus fort du premier confinement en Europe, la Chine avait acheminé plusieurs trains complets de masques et de matériels médicaux via la Russie à destination des pays d’Europe de l’ouest.

« La panne dans le canal de Suez a démontré que les gens ne s’imaginent pas la taille de la flotte de commerce, surtout quand ils proposent de débarquer les containers depuis les berges du canal », écrit à ce sujet le canal Telegram russe spécialisé dans les informations marines @kramnikcat « L’Ever Given, c’est 20.000 EVP [équivalent vingt pied, format standard des porte-containers] qui est la capacité maximale de sa classe Golden du chantier Imabari, classe ULCS – Ultra-Large Container Ships. Ce n’est pas le plus grand – il existe des navires de 24.000 EVP  

Qu’est-ce que ça représente, 20.000 EVP ? Environ 10.000 convois de remorques, 30 trains complets de marchandises très longs – pour ce qui est de la masse – et plus de 100 pour le volume. Et il faut imaginer que le plus important terminal porte-containers en Russie, à Saint-Pétersbourg, est relativement petit à l’échelle mondiale, il est visité par des navires qui ont entre 2500 et 4000 EVP ».

Louis-Benoît Greffe

Crédit photo : BestalexTravail personnel/Wikimedia
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas vivre sur le même sol...

Eric Zemmour : « La pratique de l’islam n’est pas compatible avec la France. Deux civilisations ne peuvent pas...

Rennes. Un individu fonce en voiture sur un policier

Dans la nuit du 5 au 6 mai à Rennes, du côté de la Prévalaye, quatre policiers qui réalisaient...

1 COMMENTAIRE

  1. Vous êtes absolument sûrs que des navires ont fait demi-tour et mettent le cap sur ce passage du Nord-Est? ou n’est-ce qu’une rumeur pour alimenter les hantises ?

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Une secte chrétienne extrême : les scoptes

La Russie est une  terre où se sont épanouies maintes hérésies chrétiennes mystiques. Parmi elles, une des sectes les plus étranges fut sans conteste celle...

L’Inde continuera à acheter des armes russes malgré les menaces de sanctions américaines

Sergey Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, est arrivé en Inde ce lundi pour discuter de plusieurs questions géopolitiques, notamment d'accords importants, tels...

USA, Chine, Europe, OTAN, racisme anti-blanc. Le monde vu par Sergueï Lavrov, ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie

Sergueï Lavrov, ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, a donné une interview dans le cadre de l’émission « Le Grand Jeu...

Covid-19. Un vaccin spécifique aux animaux domestiques enregistré en Russie

La Russie a développé et est vient d’enregistrer un premier vaccin pour protéger du coronavirus les animaux domestiques ; ce dernier, Carnivac-cov, a été développé...