Irlande du Nord. Nuit d’émeutes loyalistes dans le sud de Belfast

A LA UNE

Des scènes violentes se sont déroulées vendredi soir sur la place Shaftesbury à Belfast, à proximité du bastion loyaliste de Sandy Row, où une foule de jeunes loyalistes s’est confrontée à la police. 8 policiers ont été blessés.

Des cocktails molotovs et des briques ont été lancées sur les policiers par une foule d’environ 200 personnes impliquées dans les troubles qui ont suivi une manifestation annoncée sur les réseaux sociaux plus tôt dans la journée. Les loyalistes se sont rassemblés dans un certain nombre de lieux vendredi pour organiser des petites manifestations.

La circulation a été fermée à la circulation dans le secteur.

ß

Plus tôt dans la journée, une autre manifestation prévue dans Belfast Nord était redoutée, du côté de North Queen Street, qui relie le quartier nationaliste de New Lodge au quartier loyaliste de Tigers Bay, point chaud notoire dans la ville. Finalement, elle n’a pas eu lieu, mais les incidents de Derry/Londonderry depuis quelques jours, et ceux de Sandy Row hier, pourraient faire effet domino, chaque communauté locale souhaitant y aller de sa manifestation.

Selon des sources loyalistes, les manifestations n’ont pas été organisées par un groupe en particulier et semblent avoir été relayées sur les réseaux sociaux.

Ces manifestations interviennent suite à la décision des autorités de ne pas poursuivre les représentants du Sinn Fein pour leur présence, en plein confinement, aux funérailles de Bobby Storey, membre de l’IRA et figure importante du parti, les loyalistes trouvant qu’il y a un deux poids deux mesures par rapport aux interdictions dont leurs rassemblements font l’objet du fait de la politique sanitaire. Mais au delà de cette affaire, c’est une colère bien plus large qui semble exploser, des suites du Brexit, du Protocole en vigueur, et de la menace qui pèse, selon les loyalistes, sur l’Union avec le Royaume-Uni.

Réagissant vendredi soir, le député Sinn Fein Paul Maskey a condamné les scènes à Belfast. « Ce soir, nous avons malheureusement assisté à des échauffourées entre des jeunes et le PSNI dans le quartier de Sandy Row, suite à une manifestation organisée par des loyalistes contre le protocole », a-t-il déclaré. « Il est révoltant de voir des jeunes manipulés par des individus pour faire avancer leur programme rétrograde. Il est également profondément inquiétant de voir ce type d’incidents au plus fort de la pandémie de COVID et alors que nous commençons à faire de bons progrès. Le DUP et les unionistes laissent tomber les communautés de la classe ouvrière unioniste par leur rhétorique dangereuse et irresponsable qui continue de conduire à des tensions accrues. L’heure est au calme et au leadership responsable. J’en appelle au DUP et aux unionistes pour qu’ils fassent preuve de responsabilité, qu’ils mettent fin à leur rhétorique dangereuse et qu’ils veillent à ce qu’il y ait une désescalade urgente des tensions »

Pas certain que le député soit entendu, lorsque l’on prend connaissance de la colère qui règne notamment dans les quartiers populaires loyalistes à l’heure actuelle.

Crédit photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Cyclisme. Le britannique Leo Hayter remporte la deuxième étape du Tour de Bretagne entre Corlay et Rosporden

Seconde étape du Tour de Bretagne ce mardi, et quelle étape ! Une deuxième étape remportée par le britannique...

Jugée pour avoir abandonné ses 68 animaux dans une ferme près de Carhaix

L'association Stéphane LAMART « Pour la défense des droits des animaux » a porté plainte contre une femme qui...

Articles liés