Comment limiter les cybermenaces auprès de vos enfants ?

A LA UNE

Cyber intimidation, arnaques, leurre d’enfants… Les cyber risques fleurissent sur les réseaux sociaux et menacent nos enfants et nos adolescents.

Les réseaux sociaux regorgent de risques qui menacent les plus jeunes et que les générations précédentes n’ont jamais rencontré. Nous pouvons alors nous sentir submergés face à ces nouvelles problématiques éducatives. Tout d’abord, rassurez-vous, vous disposez aujourd’hui de nombreux outils pour aider vos enfants à rester en sécurité sur les médias sociaux. Voici quelques conseils pour aborder le sujet avec votre progéniture :

1 – Discutez franchement avec eux. Face aux risques que l’ingénierie sociale fait reposer sur le respect de votre vie privée ainsi que sur la sécurité de votre famille, une des étapes les plus importantes que vous pouvez faire dès aujourd’hui est d’amorcer une discussion avec vos enfants sur leur utilisation des médias sociaux. Informez-vous des plateformes qu’ils utilisent, et des activités qu’ils y font. Essayez d’établir un véritable dialogue dans un climat de confiance. Selon les applis qu’ils utilisent, vous pourriez aborder certains des risques spécifiques qui y sont associés. Bien connaître et superviser adéquatement les activités en ligne de vos enfants peut aussi vous aider à déceler les signes de problèmes que ceux-ci pourraient rencontrer. L’objectif n’est pas de faire peur aux jeunes ou de les empêcher d’utiliser les médias sociaux, mais plutôt, de les aider à développer leur esprit critique et leurs réflexes en matière de cyber sécurité selon leur âge et leurs habiletés.

2 – Adaptez les mesures à leur âge. N’oubliez pas que certains réseaux sociaux exigent l’atteinte d’un âge minimum pour la création d’un profil, et que certains contenus ou actions proposées sur ces plateformes pourraient ne pas être appropriés pour les plus jeunes. Certaines juridictions peuvent exiger un âge minimal plus élevé pour créer un compte. Par exemple, l’âge de la majorité numérique en France est fixé à 15 ans, alors qu’il faut être âgé de 16 ans pour utiliser WhatsApp et Tumblr dans les pays de l’UE. Notez aussi que certaines fonctionnalités de ces plateformes peuvent être réservées aux personnes majeures. Par exemple, certaines vidéos sur YouTube ne sont accessibles qu’aux personnes âgées de 18 ans et plus.

3 – Prêchez par l’exemple. Vous voudrez certainement sensibiliser vos jeunes à éviter de partager des informations sensibles ou personnelles sur les médias sociaux. Peut-être même allez-vous vous entendre avec eux pour établir un code de conduite et des règles à suivre, afin d’assurer leur sécurité et celle de toute la famille. Mais les enfants apprennent aussi par l’exemple. Prenez le temps de réfléchir à vos propres habitudes sur les médias sociaux.

D’autres types de mesures plus poussées pour accroitre la sécurité de votre famille sur les médias sociaux, par exemple l’authentification à deux facteurs, la gestion de la géolocalisation et des paramètres de confidentialité… Il ne suffira pas d’avoir un seul échange avec votre famille sur la cybersécurité sur les réseaux sociaux, pour vous protéger de tous les risques. Un processus et des habitudes à prendre à long terme sont plus à même de vous protéger efficacement.

Benoit Grunemwald (ESET)

Crédit photo : pixabay (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Philadelphie (USA). Une femme violée par un homme noir de 35 ans dans un train, personne ne réagit

La police du comté de Delaware a arrêté un suspect lié à un viol qui se serait produit dans...

« Wallah, je vais cracher dans la bouche de ta fille » : Révélations sur Moussa, individu qui dénonçait des « violences policières »

Le 17 septembre 2021, dans la cité du Pavé Neuf, à Noisy-le-Grand, un individu prénommé Moussa est interpellé par...

Articles liés