Norvège. Découverte d’un ornement celtique vieux de 1 500 ans

A LA UNE

Eric Léost : « La richesse du Patrimoine breton témoigne de temps anciens radieux » [Interview]

« Glad Breizh-Le Patrimoine breton » est une nouvelle revue (deux numéros sortis à ce jour) qui se consacre,...

Alexandre Cormier-Denis : « Le Canada – et par extension le Québec – est le pays qui subit les changements ethno-démographiques les plus importants...

Alexandre Cormier-Denis,  est un chroniqueur et militant nationaliste québécois. Il est principalement connu pour avoir fondé le média alternatif Horizon Québec Actuel et la chaîne YouTube NomosTV....

4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour Damien T, le gifleur de Macron. Un prisonnier politique ?

Le tribunal correctionnel de Valence a condamné jeudi Damien T, le jeune homme qui a giflé (et pas «...

Nantes : les règlements de comptes à l’arme blanche entre clandestins maghrébins se multiplient

Dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, quai de la Fosse, un extra-européen qui se dit âgé de...

Les deux Irlandes et la diaspora. Anne Groutel évoque ces 70 millions d’Irlandais qui vivent ailleurs dans le monde [Interview]

Anne Groutel est maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et docteur en études irlandaises. Chercheuse, elle est...

En Norvège, une équipe de prospecteurs a récemment fait une belle découverte en sortant de terre un ornement celtique vieux d’environ 1 500 ans. Il s’agirait possiblement d’un objet volé à l’époque par des Vikings en Irlande.

Un artefact celtique très rare

À la fin du mois d’avril dernier, des experts du Musée archéologique de Trondheim (NTNU), dans le centre de la Norvège, se sont vu remettre un artefact afin de le nettoyer et de l’examiner. L’objet en question a été découvert peu de temps auparavant dans le champ d’un agriculteur, situé non loin de là à Stjørdal, par des prospecteurs équipés de détecteurs de métaux.

Selon les premières informations relayées par certains titres de presse norvégiens et irlandais et reprises par le site Idavoll, l’objet serait un ornement celtique d’une anse de seau à l’origine comprise entre le VIe et le VIIIe siècle. La journée de recherche s’est avérée fructueuse pour le groupe de Norvégiens puisqu’ils ont également découvert par la suite des pièces de monnaie du Moyen-Orient datées du IXe siècle.

Un seau utilisé par les moines en Irlande ?

Quant à la provenance de cet artefact, Cat Jarman, conseillère principale du nouveau Musée de l’Âge Viking en Norvège, a suggéré que l’objet présentait les similarités avec d’autres ornements de seaux celtiques pillés par les Vikings dans les églises et monastères d’Irlande, d’Écosse et d’Angleterre lors de leurs raids au IXe siècle et découverts en Norvège depuis.

L’artefact celtique représente un visage et aurait été fixé sur un seau probablement utilisé par les moines en Irlande selon Cat Jarman. Ces ornements de seaux auraient par ailleurs « une signification religieuse » d’après cette dernière. La conseillère principale estime également que « ces objets [pillés et rapportés par les vikings, NDLR] devaient avoir une grande valeur à l’époque ». Aussi, « il est peu probable que ces objets aient été rapportés de manière pacifique » et constituent plutôt le butin des pillages d’églises et de sites monastiques irlandais.

celtique
Source : independent.ie

Enfin, l’archéologue Aina Heen Petersen, travaillant elle aussi pour le Musée archéologique de Trondheim, rappelle qu’une telle trouvaille demeure rare en Norvège et nous en apprend davantage sur la vie antérieure de cet ornement celtique : « Cela pourrait être une anse qui était fixée sur un récipient à suspendre en bronze d’origine irlandaise. On le voit surtout à l’émail au milieu de l’artefact. À l’origine, chaque récipient possédait deux ou trois poignées de ce type, et elles sont assez rares. C’est en fait la première du genre dans le Trøndelag, et la quatrième découverte de ce type en Norvège ».

Crédit photo : Page Facebook Metalldetecktorbrødrene
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Ravage, le roman de Barjavel adapté en bande dessinée

En 1943, dans Ravage, René Barjavel dénonce les dangers d’une science que l'être humain ne maîtrise plus. Ce roman...

Valls : 60% eus an divizoù a zo e spagnoleg el liseoù

Ouzhpenn anv ur ministr kozh cheñch-dicheñch eo Valls, anv ur ger eus Katalonia-ar-su eo. E penn ar c'huzul-kêr emañ...

Articles liés

Black Lives Matter : Viktor Orbán ne veut pas voir la Hongrie s’agenouiller… [Vidéo]

« Les Hongrois ne s’agenouillent que devant Dieu, la Patrie et lorsqu’ils demandent en mariage leur dulcinée » : vous désiriez connaître l'avis du...

Black Lives Matter. Les joueurs de football irlandais et anglais soumis à l’ethnomasochisme, pas les supporters hongrois [Vidéo]

Les joueurs de l'équipe d'Irlande de football, soumis au mouvement Black Lives Matter, ont tous mis le genou à terre lors d'un match amical...

Les deux Irlandes et la diaspora. Anne Groutel évoque ces 70 millions d’Irlandais qui vivent ailleurs dans le monde [Interview]

Anne Groutel est maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et docteur en études irlandaises. Chercheuse, elle est rattachée au Pôle 1 (Vie...

« Adams et McGuinness ont trahi tout le monde ». Un ancien prisonnier de l’IRA se penche sur les Troubles

Ci-dessous, le témoignage passionnant de Thomas Elliot, ancien prisonnier de l'IRA qui raconte son point de vue sur les Troubles et la guerre civile...