L’ère des soulèvements, Lucien à Bréhat, Jérôme Lejeune, De la belle aube au triste soir, L’éveil des consciences : la sélection littéraire hebdo

L’ère des soulèvements, Lucien à Bréhat, Jérôme Lejeune, De la belle aube au triste soir, L’éveil des consciences : voici la sélection littéraire hebdo.

L’ère des soulèvements

Dès les années 1980, Michel Maffesoli se fait l’observateur averti et implacable des temps postmodernes. Il annonce un effondrement social porteur d’un paradoxal retour des tribus, ce que prouveront les décennies suivantes. Il pronostique également que, profitant de la fin des idéologies, les élites au pouvoir entendent instaurer un ordre nouveau qu’il qualifie de totalitarisme doux. Ce que démontre l’actualité récente.

De l’éruption des gilets jaunes devenus un phénomène international à la contestation globale de la gestion de la pandémie, des grèves émeutières pour contrecarrer le libéralisme mondialisé à la vague d’émotion planétaire suscitée par l’incendie de Notre-Dame, le sociologue du quotidien et de l’imaginaire traque, de son oeil inégalé, le changement de paradigme que nous vivons.

Le règne de la rationalité, de la technicité et de l’individualité agonise convulsivement sous nos yeux. Pour le meilleur et pour le pire, l’ère des révoltes a commencé et ne cessera pas avant longtemps.

Cet essai flamboyant dit pourquoi et comment le peuple a raison de se rebeller.

Professeur émérite à la Sorbonne et membre de l’Institut universitaire de France, Michel Maffesoli est l’auteur d’une oeuvre internationalement reconnue.

A commander ici

Lucien à Bréhat

Lucien le marin débarque avec son livre accordéon. Suivez Lucien pas à pas sur l’île de Bréhat, en Bretagne. Chaque poème de Marion Boulé correspond à un lieu emblématique de l’île bretonne. Chaque lieu a été mis en image par Sophie Pazel.

Au final, vous aurez entre les mains un résultat insolite, et une initiative sympathique qui mérite d’être soutenue (plus d’informations ici) et qui permet de plonger dans l’univers de cette magnifique île des Côtes d’Armor.

Jérôme Lejeune

On connaît Jérôme Lejeune (1926-1994) pour ses travaux révolutionnaires en génétique, son dévouement au service des patients handicapés mentaux et le courage avec lequel il les a défendus. Mais beaucoup ignorent ses motivations et les ressorts de sa vie spirituelle. Comment ce jeune étudiant en médecine est-il devenu ce grand savant chrétien déclaré vénérable par le pape François et reconnu comme guide par ses amis juifs ou musulmans ? Pourquoi saint Jean-Paul II l’appelait-il « Frère Jérôme » ? Pourquoi tant de jeunes médecins le prennent-ils comme modèle ? Aude Dugast nous décrit de façon vivante ce chemin spirituel. Elle nous offre de connaître le professeur, l’époux et le père de famille plus intimement. Elle montre comment la dynamique des vertus (foi, espérance, charité, force, justice, prudence et tempérance) l’a conduit au plein accomplissement de lui-même. Comment il est devenu fort. Pourquoi il n’avait pas peur. On y voit que l’exercice patient, fidèle et héroïque des vertus, qu’on redécouvre ici avec bonheur, est la clé de la liberté. Que la sainteté n’est pas un rêve spirituel abstrait mais une invitation à l’excellence professionnelle et un chemin de progression intégrale. Ce portrait spirituel et stimulant est le fruit de dix années de recherches.

Aude Dugast, philosophe de formation, est postulatrice de la cause de canonisation de Jérôme Lejeune. Elle a publié Jérôme Lejeune : la liberté du savant (Artège, 2019) qui a reçu le premier prix de biographie au Salon des auteurs chrétiens de Tours en 2020.

A commander ici

De la belle aube au triste soir

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Ce livre retrace l’histoire d’une famille française en Algérie sur cinq générations, de la conquête du pays par la France en 1830 au retour en métropole après l’indépendance de 1962. Au coeur de ce récit, Léa et Georges Mauriès, institutrice et agriculteur partisans du dialogue entre les communautés, verront leur vie basculer en 1957 lorsque Georges est victime d’un assassinat politique. Commence alors pour Léa, femme à la personnalité si particulière, une autre histoire.
À travers cette enquête, Isabelle Cousteaux nous invite à plonger dans les souvenirs de ces destins fracassés par l’histoire : entretiens, extraits de correspondances, procès-verbaux, poésies et photographies. Grande histoire et vies intimes se mêlent pour nous donner à découvrir le roman vrai d’un drame français.

Vous pouvez commander ce titre sur la boutique éphémère de La Manufacture de livres en cliquant ici.

L’éveil des consciences, ou comment devenir un homme libre

Pour comprendre le monde et devenir un homme libre, il faut avec pragmatisme se détacher de son animalité en se détachant de ses passions humaines qui ne sont que des pulsions animales sous couvert de sentiments humains, et ne garder que deux paradigmes permettant d’avoir une vision claire, nette et précise de ce que nous sommes réellement et du fonctionnement du monde.

Premièrement : il faut toujours concevoir le monde comme un ensemble de flux énergétiques, de prédations et d’échanges caloriques entre les êtres, chaque être ou entité organique, que ce soit l’individu ou le groupe, ayant pour fonction de prendre la calorie et de la conserver pour rester en vie et la transmettre avant de mourir.

Secondement : il faut avoir à l’esprit que dans un groupe, tout caractère physique ou tout comportement qui se conserve au cours du temps a toujours une fonction positive pour ce groupe, même si ce caractère paraît inutile ou ce comportement paraît stupide, car dans la nature tout ce qui n’est pas positif pour le groupe finit fatalement à plus ou moins long terme par être éliminé.

En comprenant que toutes nos relations et comportements ne sont que des relations énergétiques, et que ce qui perdure dans une communauté organique de l’ordre du caractère physique, comportemental ou culturel, a toujours une valeur positive pour le groupe, on devient un être éveillé, détaché spirituellement de ses passions, capable enfin de raisonner avec sagesse. Quand vous aurez intégré cela, vous rechercherez instinctivement pourquoi des comportements paraissant si stupides, cruels ou primitifs perdurent, et quelles causes énergétiques se cachent derrière des luttes entre Etats, des conflits religieux, ou des haines entre individus ou des rapprochements amoureux.

Cette façon de penser le monde peut être intégrée dans tous les domaines de la vie organique, de la cellule à la civilisation, en passant par l’individu et la communauté et fera de vous des hommes capables de diriger votre vie en choisissant votre avenir en pleine conscience. Vous serez alors des hommes libres.

Voici enfin la deuxième édition revue et augmentée de 150 pages supplémentaires du best-seller de Frédéric Delavier aux éditions Culture & Racines. Cet ouvrage, par son approche nouvelle des comportements humains au travers du prisme de la biologie et des relations énergétiques, est devenu une référence en philosophie et en sociologie évolutive. Le livre comporte 93 planches de dessins et illustrations. 

A commander ici

Crédit photo : pixabay (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !