Islamisme. Liberté religieuse SAUF en cas de « diffusion de sa mécréance » à la Grande mosquée de Reims

A LA UNE

Lekbir Kotbi, recteur marocain de la Grande mosquée de Reims (UOIF/MF) nous explique la liberté religieuse en islam. Une vidéo repérée par l’Observatoire de l’Islamisation.

Pour lui, en terre d’islam, on peut croire en autre chose que l’islam mais devenir un « vecteur de diffusion de sa mécréance » est interdit. Autrement dit, le fait d’être prosélyte , évangéliser dans les rues par exemple, pourrait « perturber la communauté musulmane ». On comprend mieux pourquoi le Maroc et l’Algérie arrêtent chaque année des chrétiens accusés de diffuser des Bibles ou des CDs. (article 220 du code pénal au Maroc, lois de 2006 en Algérie).

Source : compte Facebook de la grande mosquée, conférence du 10 mai 2021

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Nantes : Un logiciel pour détecter les maladies cardiaques

L'intelligence artificielle au service de la science... Et de la médecine. A l'Hôpital Privé du Confluent à Nantes, un...

Météo. Attention gros coup de vent en Bretagne dès mercredi

L'automne s'installe. Les Miz Du arrivent. Et au préalable, les coups de tabac sur la Bretagne aussi. Une grosse...

4 Commentaires

  1. Autrement dit, une mosquée étant de facto terre d’islam, les environs d’une mosquée sont interdits aux mécréants Français (et aux Bretons bien entendu !)
    Ceux qui l’ignoraient le savent, à présent.

  2. Le fameux verset 256 de la sourate 2 (dans une formulation claire et simple, on a toutes les fantaisies dans les traductions, il est vrai que les muzz nous disent que l’arabe est parfait, c’est la langue d’Allah, tu peux le croire mon colon !).
    Point de contrainte en religion . La vraie religion s’est distinguée des fausses. Celui qui la prend (la vraie) saisit l’anse la plus solide quine casse pas ! Etc…

    ==> La dernière phrase INTERDIT l’apostasie de l’iSSlam, donc contredit la première. Ce qui signifie que la liberté de changer de religion ne concerne que les autres !
    Longtemps que j’ai fait cette analyse !
    Bien sûr les imams nous sortent toujours la première dans le souci de tromper les mécréants, le fameux mensonge islamique : la taqyia !

  3. Et il y a encore des abrutis pour nous dire que l’islam est compatible avec la France ( je n’écris pas ´´ la république ´´ car elle en train de trahir la France depuis plusieurs décennies) .

  4. il n’y a donc pas un français qui soit capable d’être imam(recteur) de cette mosquée, il faut un marocain !
    tous ces parlementaires français sont des collabos !!!

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés