Guingamp : les premiers murs de la mosquée ont été érigés

Les musulmans de Guingamp sont des gens connectés !

Sur le site internet de l’association culturelle des musulmans de Guingamp le fidèle trégorrois peut suivre mois après mois la progression des travaux. D’après la dernière photo, la construction des murs a commencé en juillet.

Site internet « Association Culturelle des Musulmans de Guingamp »

La maîtrise de photoshop laisse encore à désirer par contre. Les arbres sensés entourer l’édifice ayant été grossièrement ajoutés.

Le permis de la mosquée aura été accordé par la mairie de Guingamp le 16 octobre 2018. Le président de l’association est Ahmada Maoulana, connu notamment pour être un joueur de l’AS Mayotte Guingamp, un club de foot communautaire implanté dans le Trégor au style de jeu parfois un peu rude .

La mosquée, dont le nom reste à déterminer, sera implantée dans le quartier du Roudourou. La maquette numérique finale est disponible sur le site de l’association et sera un bel édifice à l’architecture bretonne tout à fait typique.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

6 réponses

  1. SUR LA TERRE DE MES ANCETRES QUELLE INFAMIE LE BRETON AUTREFOIS VALEUREUX GUERRIER LAISSE FAIRE QUELLE TRISTESSE ET DECADENCE MERCI LA REPUBKIQUE FRANCAISE POURRIT

  2. Une mosquée à Guingamp ? En plein coeur de la Bretagne celte et catholique ?
    Voilà qui va faire plaisir à Monsieur Glucksmann fils qui e cesse de se répandre sur l’autre courant de l’identité française, la religion musulmane.
    Pauvres Bretons ! Pauvres français !

    Il est temps de se réveiller et de redevenir citoyens, pas consommateurs « covidés » s’abstenant de voter aux élections du mois de juin.

  3. Les bretons imprégnés de catholicisme n’ont toujours pas compris que ce n’est pas en « tendant l’autre joue » qu’ils éviteront l’invasion par des peuples où le patriarcat et la soumission de la femme sont un postulat.

    1. vous voulez parler des « imprégnés de catholicisme conciliaire ?
      Il y en eu énormément en Bretagne et on a vu le résultat ! Démoralisant, non ?

  4. le grand remplacement En Marche
    à l’heure de la « déconstruction » pronée par le président on constate que d’autres construisent

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !