Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Covid-19. Pr. Philippe Juvin : « Ce qui nous guette c’est la discorde générale ! »

Covid-19. Pr. Philippe Juvin : « Ce qui nous guette c’est la discorde générale ! »

https://www.youtube.com/watch?v=mZE7jMAP2KU

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Covid-19. Pr. Philippe Juvin : « Ce qui nous guette c’est la discorde générale ! »”

  1. ubersender dit :

    “La charge virale serait moins importante chez les personnes malades qui ont été vaccinées que chez celles qui ne l’ont pas été ; les personnes vaccinées seraient donc moins contagieuses …” Admettons, Mr le Professeur. Mais il n’en demeure pas moins inquiétant quant à l’efficacité supposée du “vaccin” que des personnes vaccinées se retrouvent malades à nouveau, même avec une charge virale moins importante …. mais présente tout de même.

  2. Droal dit :

    Le problème n’a pas été et n’est pas l’État, mais l’absence d’État.

    Le chef de démarrage LREM (start-up LREM) a dit lui-même que démarrage LREM étaient des amateurs et qu’ils faisaient ça pour s’amuser, que le masque ne servait à rien alors qu’il sert à économiser 135€ si on le met, ce qui est une fortune pour les économiquement faibles, c’est-à-dire pour les abstentionnistes.

    Actuellement, presque la moitié des gens portent des masques dans la rue.

    Sur sa vidéo « sud radio » affiche ce groupe de 2 mots « Philippe Juvin ».

    Je ne dis pas que l’invité ne s’appelle pas Philippe Juvin ou s’appelle Philippe Juvin.

    En fait, on ne sait pas. On n’en a aucune idée, même à l’état d’embryon.

    Ensuite, le présentateur a associe le son « filipʒyvɛ̃ » aux nombreux pixels qui bougeaient à gauche de l’écran et qui ressemblaient à s’y méprendre à un être humain portant chemise et cravate.

    Des sons sortaient du trou qui était en dessous de la protubérance qui était au centre du visage supposé du son « filipʒyvɛ̃ », placé au dessus de la tache blanche mouvante.

    On sait que la vidéo dure 47 minutes et 43 secondes, parce que c’est marqué “47:43”.

    C’est tout ce qu’on sait.

    Ce qui n’est déjà pas mal.

  3. LANKOU RU dit :

    ce qui nous guette ? une bonne guerre civile avec des cibles privilégiées , celles de ce GVT et tous les sbires collabos .Et là , aucune pitié , aucune compassion !

    • patphil dit :

      une guerre civile ne se passe qu’entre deux fractions d’un peuple
      il faudrait dire guerre de civilisation (si tenté que l’islam soit une civilisation) ou guerre contre l’envahisseur , les déconstructeurs de la nationetc.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

ST-MALO

Port de Saint-Malo : trafic de marchandises en baisse, passagers en hausse et pêche en demi-teinte en 2023

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Covid-19. Le rapport final au 1er janvier 2024

Découvrir l'article

Santé

Covid-19 : ce que révèlent les chiffres officiels fin 2023 (Version poche, actualisée, simplifiée)

Découvrir l'article

Economie

4 milliards d’euros de vaccins COVID périmés jetés en Europe

Découvrir l'article

International, Justice, Politique, Santé

Covid-19. En Roumanie, l’ancien Premier ministre visé par une enquête criminelle pour l’achat suspect de millions de doses de vaccin

Découvrir l'article

International, Santé

Covid-19. Les vaccins à ARNm auraient entraîné des réponses immunitaires involontaires chez 25 à 30 % des vaccinés

Découvrir l'article

Education, Santé, Social, Sociétal

Covid-19. Efficacité du masque chez les enfants : des preuves introuvables

Découvrir l'article

A La Une, International, Santé

Covid-19. En Allemagne, une commission d’enquête parlementaire révèle des zones d’ombre dans la gestion de la crise sanitaire

Découvrir l'article

Santé

Sérum physiologique à la place du vaccin anti-Covid. Seuls 3 patients trompés portent plainte : signe d’une prise de conscience ?

Découvrir l'article

Santé

Terreur sanitaire. Le ministre allemand de la santé admet que le vaccin COVID de Pfizer-BioNTech n’a fait aucune différence en termes de mortalité

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍