Alexandre Barré, de Chantenay, découvreur du syndrome de Guillain-Barré

A LA UNE

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Un nouveau nom s’est imposé depuis quelques heures dans les débats multiformes autour du covid-19 : Guillain-Barré. La Food & Drug Administration américaine a annoncé que des personnes ayant reçu une injection du vaccin Janssen de Johnson & Johnson ont développé un syndrome de Guillain-Barré. Un syndrome parfois mortel.

Le risque de développer le syndrome serait cinq fois plus élevé chez les vaccinés que dans la population générale. Il resterait néanmoins très faible : cent cas ont été détectés aux États-Unis pour 12,5 millions de personnes vaccinées. Un seul malade est décédé. Les bienfaits du vaccin surpassent largement ses risques, assurent les milieux médicaux. Mais cet épisode met en lumière une fois de plus l’attitude aberrante d’autorités de santé du monde entier. Les vaccins contre le covid-19 sont « sans risque », ont-elles souvent affirmé. On voit bien que ce n’est pas vrai. En niant les risques, elles les ont paradoxalement rendus plus saillants. C’est une sorte d’effet Streisand appliqué à la santé.

Selon des études antérieures, le vaccin Janssen aurait aussi provoqué des thromboses, surtout chez des femmes jeunes. Avec 12,5 millions de vaccinés aux États-Unis, ce vaccin de Johnson & Johnson vient loin derrière ceux de Pfizer ou Moderna. Lesquels reposent sur une technologie différente. L’annonce de ces effets secondaires, même rares, a fait chuter radicalement son utilisation aux États-Unis. Des millions de doses commandées par l’administration américaine restent inutilisées. Or leur date de péremption ne dépasse pas quelques semaines.

Johnson & Johson a aussi promis de livrer jusqu’à 400 millions de doses aux pays de l’Union africaine. Et des centaines de millions d’autres au programme international Covax. Les campagnes de vaccination locales pourraient s’avérer ardues !

Une découverte d’Alexandre Barré

Le syndrome de Guillain-Barré a été décrit en 1916 dans un article des docteurs Georges Guillain, Alexandre Barré et André Strohl. Il s’agit d’une maladie du système nerveux qui se traduit par une paralysie plus ou moins étendue. Elle peut être mortelle.

Jean Alexandre Barré est né en 1880 à Chantenay, qui était alors une commune indépendante. (Elle a été rattachée à Nantes en 1908.) Comme avant lui René-Théophile Laennec, il a étudié à la faculté de médecine de Nantes avant de devenir interne des hôpitaux de Paris. Nommé professeur de médecine à Strasbourg, il s’est imposé comme un maître mondial de la neurologie. Il est l’auteur de découvertes dont quelques-unes portent aussi son nom et de centaines d’articles scientifiques.

La ville de Nantes n’a pas trouvé moyen de lui consacrer une rue. Ce n’est pas que Barré soit un si mauvais nom pour une rue : la ville a donné à l’une de ses voies celui de Jean-Baptiste Barré (1804-1877), sculpteur né à Nantes et surtout actif à Rennes. Mais sous Johanna Rolland la tendance est à ne consacrer que des femmes. Le professeur Barré, mâle blanc, risque d’attendre encore.

Photos B.I., droits réservés
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

La loi ouvrant le droit à la PMA publiée aujourd’hui au Journal Officiel

A croire que cette loi était une d'urgence vitale pour la société bretonne et française : la loi bioéthique...

Emmanuel Macron sur Tiktok : «C’est désastreux» dénonce Nicolas Vidal

Le 2 août, Emmanuel Macron s’est exprimé sur TikTok et Instagram, invitant les français à l’interroger sur la vaccination. Depuis...

1 COMMENTAIRE

  1. Les vaccins sont, soit sans risque, soit avec un risque minime !!! trop drôle ! quand on est en bonne santé quelles bonnes raisons ont les prescripteurs de jouer à la roulette russe avec la vie des autres ?
    Le vaccin JAMAIS ! on n’est pas des cobayes !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

« Vous êtes rationnel, pourquoi nier l’efficacité des vaccins ». Laurent Ozon répond à un journaliste

Le journalisme mainstream se fait de plus en plus militant en faveur des mesures gouvernementales. Il suffit d'ailleurs de voir ce débat hallucinant ce...

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner !

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner ! https://www.youtube.com/watch?v=sWsnsLcNJuo Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et...

Tyrannie sanitaire. Professeur Raoult sur les vaccins et le Covid-19. Évolution de l’épidémie et Harcèlement

Tyrannie sanitaire. Professeur Raoult sur les vaccins et le Covid-19. Évolution de l'épidémie et Harcèlement https://www.youtube.com/watch?v=eUFLWj6qw2A Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...

Islande. Forte hausse des nouveaux cas de Covid-19 : les contaminés sont majoritairement des vaccinés

En Islande, le retour de plusieurs restrictions sanitaires a été décidé par les autorités face à la forte hausse du nombre de contaminés au...