Brest. Des véhicules incendiés et des tirs de mortier pour la « Fête nationale »… [Vidéo]

A LA UNE

Ces derniers jours, plusieurs véhicules ont été incendiés dans différents quartiers de Brest. Avec, en point d’orgue, des tirs de mortier visant des policiers, tombés dans ce qui s’apparente à un guet-apens.

Voitures brûlées et tirs de mortier à Brest

À Brest, c’est à une nouvelle flambée de violence qu’ont dû faire face les forces de l’ordre dans la nuit du 13 au 14 juillet derniers. Dans le port militaire, la Fête nationale a été célébrée d’une manière spéciale dans certains quartiers « très sensibles ». Ainsi, à Bellevue et à Kerangoff, 12 véhicules auraient été incendiés.

À Bellevue, les pompiers déployés sur place auraient d’ailleurs fait l’objet de tirs de mortier lors de leur arrivée dans le quartier, les contraignant à quitter les lieux rapidement. Des tirs de mortiers qui ont également visé des policiers, dont certains auraient été légèrement blessés lors de l’incident selon la presse locale.

Quant aux assaillants, un groupe d’une cinquantaine d’individus aurait été observé sur place par les forces de l’ordre, ce qui pourrait donc confirmer l’hypothèse d’un guet-apens organisé.

Le 14 juillet au soir, c’est cette fois du côté de Pontanezen, autre quartier brestois à la réputation peu reluisante, que deux véhicules étaient incendiés.

 

D’autres véhicules incendiés au Relecq Kerhuon

À la suite de l’épisode des voitures brûlées à Bellevue, les policiers brestois ont interpellé un individu âgé de 35 ans suspecté d’incendie volontaire, lequel a été placé un temps en garde à vue avant d’être remis en liberté tandis que la police technique a mené des investigations.

Enfin, au Relecq Kerhuon, les pompiers sont également intervenus dans la nuit du 15 au 16 juillet pour deux incendies de voitures. Une enquête est en cours afin d’identifier un suspect ayant pris la fuite avant l’arrivée des forces de l’ordre.

Dans l’agglomération brestoise, les incendies de véhicules sont en passe de devenir une véritable spécialité locale puisque, rappelons-le, les incidents de ce type se sont multipliés au cours des derniers mois. Dans la nuit du 2 au 3 juin derniers, six véhicules étaient incendiés entre les quartiers de Lambezellec et Kergaradec.

Au début du mois de mai, le quartier de Pontanezen (encore lui…) voyait trois véhicules partir en fumée. Quelques jours auparavant, dans la nuit du 24 au 25 avril, des faits similaires s’y étaient déjà produits avec quatre autres véhicules détruits par les flammes.

Du côté du quartier Bellevue cette fois, dans la nuit du 28 au 29 avril, outre des véhicules incendiés, les racailles du secteur avaient également effectué des tirs de mortier sur les policiers.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Lorient. Un migrant tunisien s’échappe alors qu’il devait être expulsé…il ne sera pas expulsé !

Une nouvelle histoire qui témoigne de la capitulation de la République française sur la question de l'immigration - et...

Présidentielle 2022. Emmanuel Macron donné en tête devant Marine Le Pen et Valérie Pécresse

Dans un peu moins de 3 mois, si le gouvernement actuel ne fausse pas les règles du jeu, la...

Articles liés