Pays de Retz : du théâtre d’improvisation pour le « vivre ensemble » et contre la délinquance

On ne sait plus quoi inventer pour prévenir les actes de délinquance et promouvoir le « vivre ensemble ».

Depuis le 10 juillet, des comédiens du théâtre d’improvisation ont été embauchés par Pornic Agglo Pays de Retz pour calmer le jeu et faire baisser les tensions tout le long du littoral. L’opération se déroule actuellement sur six communes pédré : Saint-Michel-Chef-Chef, La Plaine-sur-Mer, Préfailles, Pornic, La Bernerie-en-Retz et Les Moutiers-en-Retz et durera jusqu’au 14 août. La troupe intervient dans le cadre d’une action de prévention tranquillité publique du CISPD (Conseil intercommunal de prévention de la délinquance).

Selon Pornic agglo « un binôme de comédiens, interpelle les passants pour glaner des mots et des contraintes de jeu et réalisent des courtes saynètes en lien avec le bien vivre ensemble, les comportements responsables…sur un mode burlesque. »

Au regard des arrivées de parisiens de cité chaque année sur les plages du Pays de Retz et de l’installation croissante de campements sauvages de gens du voyage, les comédiens risquent d’avoir du travail !

Le CISPD de Pornic agglo a été créé en 2019. Selon le cahier des charges, celui-ci est permet de mettre en place des actions de prévention à l’intention des jeunes exposés à la délinquance, passés à l’acte ou récidivistes.

Il a également pour fonction d’imaginer des actions pour améliorer la tranquillité publique, des actions de prévention des violences faites aux femmes et aux filles, des violences intrafamiliales et de l’aide aux victimes. Ainsi que des actions de lutte contre la radicalisation islamiste.

Après un diagnostic des besoins locaux, le CISPD a signé le 17 février dernier deux documents stratégiques pour la période 2020-2024 :

Ce diagnostic a conduit à l’élaboration d’une stratégie pour 2020-2024 avec plusieurs thématiques mises en exergues pour développement des axes spécifiques d’actions :

  • Les jeunes exposés à la délinquance
  • Les violences intrafamiliales, violences faites aux femmes et l’aide aux victimes
  • La tranquillité publique et la sécurité
  • La lutte contre la radicalisation

Photo d’illustration : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. le théatre résoudrait tout! espérons le mais à mon avis c’est donner de la confiture aux cochons, ils en mettront partout
    expulsion des délinquants étrangers
    expulsion du conjoint violent dès la première infraction et la première giffle
    confiscation immédiate des pétrolettes de rodéo
    l’impunité est source de nuisances continues

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !