Israël. Des infectés par le Covid-19 malgré 3 doses de vaccin, « il y aura de nombreux autres variants »

A LA UNE

14 personnes ayant reçu trois doses de vaccin ont tout de même été infectées par le Covid-19 en Israël. Un pays où un membre du gouvernement a récemment déclaré que « le coronavirus sera là pendant de nombreuses années », qu’il « y aura de nombreux autres variants » et qu’il faut « apprendre à vivre avec »…

Des vaccinés contaminés malgré trois injections en Israël

Faisant partie des premiers pays à travers le monde à avoir mis en place la campagne de vaccination de sa population face au Covid-19 (et où le vaccin Pfizer/BioNTech est celui majoritairement utilisé), Israël figure aussi parmi les premiers à réaliser des observations inquiétantes au plan scientifique concernant l’efficacité des vaccins.

Ainsi, le magazine en ligne The Times of Israël rapportait le 8 août une information provenant des données du ministère israélien de la Santé indiquant que 14 ressortissants ayant reçu la troisième injection de vaccin contre le Covid-19 avaient malgré tout été testés positifs au virus.

Parmi ces Israéliens contaminés, deux cas ont fait l’objet d’une hospitalisation. Toutefois, les autorités sanitaires se sont montrées prudentes dans le traitement de ces données et il n’a pas été précisé si les 14 personnes avaient contracté le virus avant ou après avoir reçu le rappel.

Tandis que plus de 400 000 Israéliens ont d’ores et déjà reçu cette troisième dose, le ministère de la Santé n’a pas souhaité tirer de conclusions quant à l’efficacité générale de cette dernière à partir des quelques cas rapportés ci-dessus. Sur ces 14 personnes contaminées malgré les trois injections, 11 étaient âgés de plus de 60 ans et les trois autres étaient des personnes immunodéprimées de moins de 60 ans. Quant aux deux individus hospitalisés, ils avaient eux aussi plus de 60 ans.

Vaccination des enfants : un « crime » pour le ministre de l’Éducation

En parallèle, face à la hausse des nouveaux cas de Covid-19 recensés dans le pays, les membres du gouvernement ont discuté le 8 août de la possible mise en place d’un nouveau confinement. Mais plusieurs voix s’y sont également opposées, à commencer par le ministre israélien de l’Éducation. Yifat Shasha-Biton a ainsi considéré que l’éventualité d’un confinement devait être « retirée de l’ordre du jour ».

En s’appuyant notamment sur une comparaison avec des États ayant adopté des stratégies radicalement différentes : « Nous avons vu les graphiques – peu importe que les pays aient imposé le confinement ou non, les courbes de morbidité se ressemblent. », a-t-elle déclaré.

Également opposé à cette mesure, Hamad Amar, ministre israélien auprès du ministre des Finances, a fait remarquer que l’Australie en est actuellement à son huitième confinement et que les cas continuent d’augmenter, affirmant que « le confinement n’est pas une solution. »

Quant à Yifat Shasha-Biton, elle avait déjà suscité la controverse au sein du gouvernement israélien à la fin du mois de juillet dernier en qualifiant de « crime » le projet de vaccination des élèves dans les écoles tandis qu’Israël a récemment commencé à vacciner les jeunes de 12 à 15 ans.

« Il y aura de nombreux autres variants »

Lors de cette même réunion de dimanche dernier, le ministre des Finances Avigdor Lieberman a pour sa part manifesté un certain fatalisme face à l’avenir : « Le coronavirus sera là pendant de nombreuses années et il y aura de nombreux autres variants, et nous devons apprendre à vivre avec », aurait-il déclaré durant les échanges entre les membres du gouvernement israélien.

Une prévision qui, si elle devait se confirmer au cours des prochains mois, contrasterait franchement avec le narratif promu depuis le début de l’année 2021 par l’exécutif en France : une double vaccination permettant un retour rapide à la « vie d’avant ». Mais l’évocation de l’injection d’une troisième dose par Emmanuel Macron lors de son intervention le 12 juillet dernier laissait déjà à penser que la page du coronavirus était loin d’être tournée. « Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent », nous rappelle la célèbre formule…

Crédit photo : Pixabay (Pixabay License/Wir-Pixs) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Éric Zemmour : « Je suis le seul à subir ce traitement infâme. On sait pour qui roule Paris Match »

Éric Zemmour, Journaliste et auteur de "La France n'a pas dit son dernier mot", était l'invité de Sud Radio https://www.youtube.com/watch?v=7LqltbNep_I Crédit...

Délinquance en France. Les Africains surreprésentés parmi les mis en cause dans des affaires de vol, de cambriolages, de violences sexuelles, ou d’agressions

Les Africains sont surreprésentés parmi les mis en cause dans des affaires de vol, de cambriolages, de violences sexuelles,...

5 Commentaires

  1. Troisièmes dose puis une dose par mois pour le grand plaisir des actionnaires de Big Pharma.
    Tout cela pour un virus qui peux être soigné par les médecins de famille a qui ont a interdit de le faire en France .
    Ceux et celles qui ont reçus le vaccins a ARN messager ont du souci a ce faire au vue des fortes suspicions de décès suite a leur injection .
    La vaccination actuel n’est en réalité que la troisième phase des essais clinique grandeur nature ; combien de personnes vont y laisser la vie, personnes ne peux le prévoir ; tout cela avec la complicité , la complaisance du monde politique .

  2. voila pourquoi le pass sanitaire en France ne disparaitra pas, tous les ans il faudra piquer 60 millions d’individus, ca qui est impossible, mais le gouverne ment obligera quand même !!!! formons les bataillons…..

  3. Évidemment il y aura de nouveaux variants, de plus en plus contagieux mais de moins en moins virulents. Une double vaccination permettrait un retour rapide à la vie d’avant ? Alors que Macron et Schwab nous ont dit que plus rien ne sera jamais comme avant ?

  4. ce que cache le gvt et ses complices , c’est que les vaccinés le choppe et le transmettre ; aussi les vrp du big pharma , Macrouille en tête , font le forcing pour faire instiller le produit soit disant miracle avant que ça éclate au sus de tous .
    heureux les imbéciles qui croient que le gvt va nous rendre facilement ce qu’il nous a pris , …..pour notre bien …
    c’est la loi de la roue à cliquet qu’ils appliquent…

  5. d’apres vous c’est fait pourquoi les vaccins ? créer des variants ! diiiing!! bonne réponse ! sachant qu’un professeur américain a dit que les prochains variants seront incontrolables il serait temps d’arreter la vaccination ,pas sur que billou apprécie la plaisanterie .

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés