Parc éolien de Saint-Nazaire : La sous-station et sa fondation quittent le port

Après avoir saccagé les paysages de campagne, l’éolien est bien décidé à s’occuper des paysages marins.

Ce mardi 17 août, La sous-station électrique du futur par éolien en mer de Saint-Nazaire (premier parc éolien offshore de France) a pris le large en direction du banc de Guérande. Celle-ci sera installée sur le « jacket » remorqué dans les mêmes lieux quelques jours plus tôt. Cette sous-station électrique de 2100 tonnes sera posée prochainement sur la fondation  qui avait pris la mer le samedi soir précédent.

Construis par les Chantiers de l’Atlantique pour EDF, les transformateurs de la sous-station auront pour fonction de récolter l’électricité produite par les éoliennes marines afin d’augmenter la tension à 225.000 volts avant de l’injecter dans le réseau terrestre.

Les premières pâles devront tourner pour la fin 2022. Sur zone, la pose des fondations monopieux destinées à supporter les 80 Haliades 150 est en actuellement en chantier.

Situé à 12 km des côtes, le parc éolien sera visible depuis la terre de jour… comme de nuit !
Crédit photo :

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

2 réponses

  1. Quel gâchis économique, écologique et visuel pour un truc qui ne marche que 20 % du temps et encore. Pas de vent 0 kmh, trop de vent 0 kwh. Une énergie perfectible, non pilotable, qui ne marche que grasse aux magouilles financières.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !