Camp de migrants du parc des Gayeulles à Rennes : une situation explosive !

A LA UNE

Nous avions alerté nos lecteurs en juillet : le camp d’immigrés du parc des Gayeulles à Rennes n’a cessé de grossir durant l’été ! Depuis la mi-juin, les tentes se multiplient et la situation est explosive.

Notons que ce camp d’environ 90 personnes compte de nombreux sans-papiers. Ces personnes étant en infraction avec la loi, la justice aurait tout loisir de les interpeller, mais rien ne se passe et le contribuable est mis à contribution pour assurer l’entretien quotidien de ces individus. De surcroît des actes de délinquance ont lieu au sein même du camp, même l’association d’aide aux migrants, Utopia 56 est obligé de le reconnaître ce jeudi 26 août :

Au niveau sanitaire, les conditions se dégradent à vue d’oeil, la Croix-Rouge qui a envoyé deux médecins en plein mois d’août a constaté de nombreux problèmes de santé. Questions diverses et variées qui seront, de toute évidence, aggravés par l’arrivée récente d’afghans fraîchement débarqués de l’aéroport de Kaboul.

Fidèles à leurs convictions et conformément à leur choix d’abandon de la classe laborieuse blanche, les associations gauchistes viennent de lancer une pétition en ligne pour « exiger le relogement et la régularisation des personnes du campement des Gayeulles ! » A l’heure où nous écrivons ces lignes, la pétition a recueilli… 154 signatures.

Une cagnotte pour aider les migrants et personnels mobilisés à leur chevet est également en ligne depuis juillet. A ce jour, 4 833,20 € ont été collecté.

Crédit photo :

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

2 Commentaires

  1. A l’heure où nous écrivons ces lignes, la pétition a recueilli… 154 signatures.

    là, vous ensoleillez majournée, il y a encore des personnes conscientes de ce qui arrive

  2. photo truquée? ou réalité ? on constate que ces sans papiers n’en jettent pas autour d’eux, ni de canettes de soda, ni d’ordures, pas de crise sanitaire en vue donc!

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés