Stanislas Rigault (Génération Z) : « Porter les idées d’Éric Zemmour est une bonne chose pour le débat public » [Interview]

A LA UNE

Il y a aujourd’hui parmi la jeunesse de France une attente visant à un renouveau de la vie politique, mais aussi à un grand coup de balai visant à renouveler en profondeur à la fois les acteurs mais aussi les institutions de la Vème République, pour faire face aux grands défis qui attendent notre jeunesse dès aujourd’hui, et pour traiter les maux qui gangrènent notre société.

C’est d’une partie de ces attentes qu’est né le mouvement Génération Z, fondé par des jeunes venus du Sud de la France et de Paris en février 2021. « Né d’un profond amour de la France, ce collectif a pour objectif de rassembler la jeunesse de France autour de la candidature d’Eric Zemmour en vue des élections présidentielles 2022 » peut-on lire sur le site de l’organisation, qui se veut toutefois indépendante d’Eric Zemmour, qui, rappelons le, n’a pas encore annoncé officiellement sa candidature pour l’élection présidentielle.

En attendant, nous avons interrogé le porte-parole de Génération Z, Stanislas Rigault.

Breizh-info.com : Qu’est-ce que Génération Z ? Qu’est-ce qui a motivé son lancement ?

Stanislas Rigault : Génération Z est un mouvement de jeunesse qui soutient la candidature d’Éric Zemmour à la présidentielle et qui s’active depuis plusieurs mois maintenant pour être prêt s’il décide d’y aller un jour, tant sur le terrain que sur les réseaux sociaux. Nous sommes désormais présents dans toute la France.

Nous nous sommes motivés à lancer ce mouvement au moment ou les rumeurs sur sa potentielle candidature se sont répandues dans la presse. Dès lors nous avons voulu prendre nos responsabilités pour être en état de le soutenir le plus efficacement possible le jour ou il prendra sa décision.

Breizh-info.com : N’est-ce pas compliqué d’animer un mouvement en faveur d’une personnalité qui, officiellement, n’a toujours pas annoncé sa candidature ?

Stanislas Rigault : Non, la personnalité d’Éric Zemmour est tellement populaire pour une grande partie de la jeunesse que nos militants, et moi-même, sommes très enthousiastes à l’idée de le soutenir même s’il n’a pas encore pris sa décision. De plus, porter les idées d’Éric Zemmour est de toute façon une bonne chose pour le débat public. Ses idées sont partagées par beaucoup et il n’est jamais mauvais de défendre l’identité nationale, la souveraineté ou la réindustrialisation !

Breizh-info.com : Qu’attend selon vous Éric Zemmour pour le faire ? Avez-vous des contacts réguliers avec lui ? Comment s’annonce sa rentrée politique, et de facto, la vôtre ?

Stanislas Rigault : Je ne sais pas ce qu’attend exactement Éric Zemmour pour prendre sa décision, en revanche je sais une chose, c’est qu’Éric Zemmour connait la politique mieux que personne. Je lui fais totalement confiance concernant sa prise de décision, il attend le moment qui lui semble le plus propice à une annonce.

De mon coté mon devoir est surtout d’assurer à Éric Zemmour un mouvement jeune ultra compétitif.

Nous sommes un mouvement spontané mais pas guidé, si ce n’est par ses idées, par Éric Zemmour.

Pour ce qui est de la rentrée politique, elle va être passionnante ! Nous bénéficions d’une dynamique assez incroyable, +2 pourcents dans les sondages, il est passé de 5 à 7 en 2 mois sans être candidat ! Imaginez, le même score que Jean-Luc Mélenchon pourtant candidat depuis presque 15 ans.

Nous avons aussi le ralliement et le soutient de nombreux jeunes Républicains, 600 d’entre eux appellent les LR à le soutenir. Je ne parlerai même pas de l’engouement médiatique que suscite sa candidature qui est phénoménal. Mais l’un des points les plus important pour Génération Z c’est la mobilisation militante qui ne cesse de croitre, nous sommes déjà plus de 1800.

Breizh-info.com : Vous avez semble-t-il crée un réseau dans toute la France. D’où viennent les jeunes qui vous rejoignent, politiquement ?

Stanislas Rigault : Politiquement les jeunes qui nous rejoignent sont soit issus des LR, pour beaucoup, soit du Rassemblement National. Mais aussi de la droite dite « hors les murs » mais surtout de primo militants jeunes jamais intéressés par la politique auparavant.

Breizh-info.com : Quelles sont les principales mesures que vous souhaiteriez voir mise en place demain, par Éric Zemmour, si lui et une majorité de députés Zemmouriens devenaient majoritaires en France ?

Stanislas Rigault : Nous souhaiterions des mesures comme la fin de l’immigration, une profonde ré-industrialisation du pays, une justice efficace…

Breizh-info.com : Ne craignez-vous pas qu’en se présentant à la présidentielle, il ne fasse l’erreur de lisser son discours pour donner des gages au système, ou voyez-vous plutôt en lui un briseur de système à la Trump, qui s’est même totalement passé du système médiatique mainstream pour remporter l’élection il y a quelques années ?

Stanislas Rigault : Éric Zemmour n’a rien à gagner dans cette campagne, il n’a jamais plié face à la pression médiatique, ni face aux juges politisés, pourquoi commencerait-il maintenant ? Je ne sais pas si ça sera du « Trump », mais ça sera du Zemmour et c’est ce qu’il faut pour le pays.

Breizh-info.com : Le mot de la fin pour nos lecteurs ?

Stanislas Rigault : Intéressez-vous au discours d’Éric Zemmour, regardez l’offre politique actuelle… Et rejoignez-nous ! https://www.generation-zemmour.fr/

Propos recueillis par YV

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rugby. Le RC Vannes s’effondre de nouveau face à Oyonnax

5 journées de Pro D2, 5 défaites, et une dernière place qui commence à faire un peu peur, pour...

Saint-Nazaire. Il menace de couper la tête d’une enseignante

Peur sur l'école maternelle Gambetta, à Nantes. Lundi, un parent d'élève a littéralement pété les plombs, menaçant une enseignante...

1 COMMENTAIRE

  1. qu’il ferme sa gueule (cohn bendit au professeur raoult) c’est fait il va être viré
    au tour de zemmour maintenant

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés