Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Transport maritime mondial. Le Royaume-Uni prône la réduction à zéro des émissions des navires d’ici 2050

Le transport maritime mondial peut-il parvenir à réduire à zéro ses émissions de CO2 d’ici 2050 ? C’est en tout cas l’objectif prôné par le Royaume-Uni, qui a également annoncé l’entrée en service de navires non polluants en 2025.

Le Royaume-Uni souhaite un transport maritime plus propre

Le Royaume-Uni a fait savoir le 13 septembre dernier qu’il comptait faire office de modèle en matière de transport maritime « vert » au cours des prochaines décennies. Plus généralement, le gouvernement de Boris Johnson souhaite que le transport maritime parvienne à réduire à zéro les émissions au niveau mondial d’ici 2050. En parallèle, le pays annoncé l’entrée en service de navires non polluants en 2025.

Lors de l’ouverture de la semaine internationale du transport maritime à Londres, le secrétaire d’État aux Transports Grant Shapps a ainsi précisé qu’un tel objectif de réduction « serait une hausse notable de l’ambition d’un secteur qui représente aujourd’hui 3 % des émissions mondiales ». Toutefois, la mesure devra au préalable faire l’objet d’un accord de l’Organisation maritime internationale (OMI) pour être appliqué au niveau mondial, a ajouté le ministère des Transports dans un communiqué.

« Des dizaines de milliers d’emplois verts »

Au Royaume-Uni, cette volonté s’inscrit dans le prolongement des engagements pris dans le cadre du plan de décarbonisation du secteur des transports, qui est le premier au monde, en vue d’étudier la création d’un bureau britannique de la navigation pour la réduction des émissions (UK SHORE), une unité spécialisée au sein du ministère des transports chargée de décarboniser le secteur maritime.

Les compagnies maritimes opérant les traversées de la Manche vers la France seront d’ailleurs concernées au premier chef par cette entrée en service de navires non polluants dans les prochaines années.

De son côté, Sarah Kenny, présidente de Maritime UK (organe représentatif du secteur maritime britannique), a déclaré que les acteurs économiques du secteur soutenaient la politique de l’exécutif britannique. Par ailleurs, elle a précisé que « des technologies fantastiques sont déjà en cours de développement et de déploiement, et le secteur est déterminé à ce qu’elles s’accélèrent en partenariat étroit avec le gouvernement ».

Toujours selon Sarah Kenny, la transition vers un transport maritime non polluant devrait créer « des dizaines de milliers d’emplois verts dans les zones littorales du pays ».

La COP 26 au mois de novembre à Londres

Après avoir régné sur les mer du monde aux heures florissantes de son empire désormais disparu, la Grande-Bretagne a donc décidé de figurer de nouveau au premier plan dans le monde maritime, en se démarquant cette fois sur le volet environnemental.

Le pays va d’ailleurs accueillir la 26e Conférence des Nations unies sur le climat (COP26), qui doit se tenir à Glasgow, en Ecosse, du 31 octobre au 12 novembre prochain. Pas moins de 20 000 participants provenant de 196 Etats y sont attendus.

Au mois de juin dernier, les membres de l’OMI avaient fixé, au terme de négociations, l’objectif de réduire de 11 % l’intensité carbone des navires entre 2023 et 2026. Quant à la période 2027-2030, aucun objectif n’avait alors été fixé. Une position qui avait satisfait de nombreux pays dont la Chine, l’Inde, le Panama ou encore Singapour.

CO2. Le transport maritime va devoir rattraper son retard

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Transport maritime mondial. Le Royaume-Uni prône la réduction à zéro des émissions des navires d’ici 2050”

  1. Henri Romeuf dit :

    Le transport maritime génère envuiron 3% du CO2 produit dans le monde. Pas plus.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Immigration au Royaume-Uni. Le rapport choc.

Découvrir l'article

A La Une, Economie, International

Royaume-Uni. Contrairement à ce qu’indique la doxa gauchiste, les niveaux record d’immigration n’ont pas réussi à stimuler l’économie

Découvrir l'article

Immigration, International

Immigration clandestine. L’Irlande veut renvoyer des migrants au Royaume-Uni, Londres s’y oppose

Découvrir l'article

Environnement

Lobby du Porc en Bretagne. Une enquête dévoile les liens qu’entretiennent les principaux acteurs et les structures qui le dirigent

Découvrir l'article

Immigration, International

Royaume-Uni. L’expulsion des clandestins vers le Rwanda enfin validée par le Parlement

Découvrir l'article

Politique

Royaume-Uni : Les hommes ne seront plus obligés de serrer la main aux femmes lors de la cérémonie de naturalisation à Westminster (Mais pourquoi donc ?)

Découvrir l'article

Environnement, Pornic, Pornichet, ST-NAZAIRE

Environnement. Les granulés plastiques industriels envahissent désormais le littoral du Pays de Retz

Découvrir l'article

International

Guerre ethnique et religieuse entre gangs dans les prisons les plus dures du Royaume-Uni

Découvrir l'article

International

Un délinquant sexuel afghan ne sera pas expulsé du Royaume-Uni par crainte de “maltraitance” lors de son retour au pays

Découvrir l'article

A La Une, International

Bloqueurs de puberté, conséquences du changement de sexe, enfants cobayes et victimes…Un rapport médical choc sur le genre fait scandale au Royaume-Uni

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky