Bordeaux. Château Hostens-Picant : le phare de Sainte Foy de Bordeaux

A LA UNE

Cette appellation ultra méconnue, située dans l’orbite de Saint-Émilion, profite de la situation d’un haut plateau argilo-calcaire, capable d’enfanter des vins pourvus d’une solide structure qu’il serait dommage de dédaigner.

La réalisation du plein potentiel de ce terroir doit beaucoup à l’installation du couple Nadine et Yves Picant en 1987.Après deux vies professionnelles bien remplies, ils s’établissent dans cette partie marginalisée du Bordelais, pour constituer un ensemble de 42 hectares, tenant le premier rôle dans cette appellation très clairsemée, voire quelque peu délaissée…

Là encore le choix de l’exportation fait mouche avec plus de 75 % de la production qui s’égaye aux quatre coins du monde…

La réputation grandissante et un contrôle très sourcilleux sur la distribution de leurs vins voulant se limiter uniquement aux bonnes adresses a accentué la demande et la côte des vins. Leur excellent rapport qualité prix, a d’ailleurs fait la martingale de la sommellerie des tables étoilées, non contentes de proposer des bordeaux de haute tenue, à des prix 2 à 3 fois moins chers que les grands crus de saint -Emilion.

Un style sans concession

Le style d’Hostens Picant se veut sans concession, pourtant si les vins (cuvée classique et Lucullus) affichent une forte concentration ils se gardent bien de céder à la sur-extraction et ne sombrent jamais dans une opulence déplacée. Leurs tanins reflètent l’empreinte calcaire et s’ils demandent à se lustrer avec le temps, une harmonie d’ensemble est d’ores et déjà palpable dans l’équilibre général des vins.

Le millésime 2016, disponible à la vente commence tout juste à fondre ses tannins puissants qui étayent un fruit plus contenu mais à la complexité déjà présente par ses nuances de graphite d’une remarquable longueur.

Cette propriété se particularise aussi pour un blanc prodigieux, très prisé par les connaisseurs. La cuvée « les demoiselles » sur le millésime 2016 dévoile un profil assez classique de bordeaux blanc sec centré sur l’agrume, mais y ajoute une luxuriance peu commune emmenée par des notes chaudes de mandarines confites. La finale ne lègue aucuns amers désagréables et finit sur une sensation salivante. La réputation de cette cuvée n’est pas usurpée !

Raphno

Hostens Picant : 19.9€ Hostens Picant Demoiselle : 19.9€

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« Wallah, je vais te tuer bêtement. Vive Macron ! ». La racaille en action contre des militants pro Zemmour à Toulouse

Des individus au quotient intellectuel visiblement déficient s'en sont pris hier soir à Toulouse à des jeunes militants qui...

Guingamp. Des centaines de manifestants pour la défense de l’hôpital et de sa maternité

Mais où sont toutes les familles qui ont bénéficié de la maternité de Guingamp au cours de ces dernières...

Articles liés