Immobilier. À Brest, des loyers en augmentation

A LA UNE

À l’occasion du Salon Habitat et Immobilier de Brest, qui se tiendra du 1er au 4 octobre 2021 à Brest Expo, LocService.fr dévoile les résultats d’une étude menée sur le marché locatif brestois. Il faut compter en moyenne 465 € par mois pour se loger à Brest. Ce sont les petites surfaces (studios/T1) qui sont les plus prisées des locataires, notamment grâce aux demandes de logements étudiants.

465 € en moyenne pour se loger à Brest

Brest compte un peu plus de 55 % de locataires (chiffre INSEE). Selon l’étude, le loyer moyen charges comprises pour se loger à Brest est de 465 € pour 39 m² en moyenne, soit un ratio de 12,01 €/m². Brest arrive en 4e position des grandes villes bretonnes les plus chères, loin derrière Rennes (16,35 €/m²) ou Saint Malo (14,56€/m²).

Comparé au reste de la France, le loyer moyen au mètre carré sur Brest reste inférieur à la moyenne des villes de Province (13,4 €/m²). Et l’écart est encore plus conséquent par rapport à la capitale : Brest est 67 % moins chère que Paris. Cela ne l’empêche pas de voir ses loyers augmenter nettement, tout comme les autres villes bretonnes : + 14 % environ sur le loyer au mètre carré charges comprises depuis début 2020. Attention toutefois : une partie de cette hausse est due au fait que la surface moyenne a, elle, baissé : de 43 m² début 2020, elle est passée aujourd’hui à 39 m². Or de manière générale, plus un logement est petit, plus son prix au mètre carré est élevé.

En moyenne, les chambres simples offrent une surface de 12 m² et se louent 288 €, les studios 373 € pour 20 m² et les appartements T1, 415 € pour 31 m². Pour les appartements T2, la surface moyenne constatée est de 40 m² et le loyer moyen de 475 €, et un T3 de 61 m² se loue 607 €. Pour les grands appartements, de 4 pièces et plus, il faut compter un peu plus de 700 euros charges comprises.

Les petites surfaces en tête des locations à Brest

Le marché locatif brestois favorise les studios / T1 et T2, qui représentent respectivement 45 % et 28 % des locations réalisées sur les 12 derniers mois. Ils bénéficient notamment de la demande des étudiants qui sont près de 25.000 à habiter Brest, soit environ 18 % de la population totale.

L’infographie réalisée à l’occasion de cette étude précise les quartiers les plus sollicités à Brest par les locataires. Plébiscités par les étudiants et les jeunes actifs, les logements meublés représentent 44 % des locations réalisées dans l’année (hors « locations meublées touristiques »).

Le profil des candidats locataires

Le budget moyen des locataires pour se loger à Brest est de 535 €, ce qui est bien supérieur aux loyers pratiqués (456 €).

36 % des candidats sont des hommes seuls, 39 % sont des femmes seules, et 24 % des couples. Par ailleurs, environ un candidat locataire sur deux est étudiant. Plus de 70 % des locataires cherchant un logement à Brest habitent déjà en Bretagne, et 37 % à Brest-même.

Richard Horbette, fondateur de LocService, conclut : « À Brest, le marché semble devenir tendu, ce qui tire malheureusement les prix vers le haut. Les propriétaires trouvent facilement leur locataire et, à contrario, il est plus difficile pour les locataires de trouver leur logement. Les recherches des locataires portent majoritairement sur les studios / T1 (36 %) et sur les T2 (26 %). 9 % des locataires souhaitent une chambre, à domicile ou en colocation. Les 29 % restants visent des appartements à partir de 3 pièces, ou des maisons. Près de 1.500 propriétaires bailleurs utilisent régulièrement nos services pour trouver leur locataire à Brest, sans frais d’agence. »

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« J’ai fait l’amour avec le diable ». Pourquoi des Catholiques se sont opposés au concert d’Anna Von Hausswolff à Nantes

Le 7 décembre 2021, de nombreux fidèles catholiques, beaucoup de jeunes, se sont rassemblés devant l’église Notre-Dame du Bon-Port...

Gwern-ar-Sec’h : Mohammed ha Rizk pennoù bras an trafikerezh dramm

Kondaonet eo bet c'hwec'h paotr d'ar meurzh 07 a viz kerzu gant lez-varn Roazhon evit trafikerezh drammoù. Etre Gwern-ar-Sec'h (Bro...

Articles liés