Brest. Deux migrants interpellés pour vol à l’étalage

A LA UNE

Deux migrants, « deux jeunes hommes » pour la presse mainstream locale, ont été interpellés lundi à Brest, soupçonnés d’avoir participé à un vol à l’étalage dans un magasin de sport quelques heures plus tôt.

C’est une boutique de sport du centre commercial Coat Ar Gueven qui a été victime de ce vol capté par les caméras de surveillance. Les policiers ont rapidement été prévenus et ont interpellé les individus place de la Liberté en possession des objets dérobés, une place repaire de nombreux migrants qui se livrent à des actes de délinquance comme l’ont rappelé encore récemment commerçants et riverains du centre-ville.

Les deux individus ont nié les faits, bien qu’identifiés sur les vidéos. L’un d’entre eux est par ailleurs suspecté d’un vol de valise dans un TGV quelques jours plus tôt, là encore identifié par la vidéosurveillance  ?

Les commerçants brestois sont sortis plutôt satisfaits de la réunion en sous-préfecture du 30 septembre, obtenant un renforcement des patrouilles et des contrôles de police en ville en journée. Néanmoins, pour beaucoup d’observateurs, il s’agit de la poudre aux yeux habituelle jetée au visage par les autorités pour ne jamais régler le problème (ici, celui des nombreux migrants responsables de la majorité de la délinquance dans le centre ville brestois) à la racine.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« J’ai fait l’amour avec le diable ». Pourquoi des Catholiques se sont opposés au concert d’Anna Von Hausswolff à Nantes

Le 7 décembre 2021, de nombreux fidèles catholiques, beaucoup de jeunes, se sont rassemblés devant l’église Notre-Dame du Bon-Port...

Gwern-ar-Sec’h : Mohammed ha Rizk pennoù bras an trafikerezh dramm

Kondaonet eo bet c'hwec'h paotr d'ar meurzh 07 a viz kerzu gant lez-varn Roazhon evit trafikerezh drammoù. Etre Gwern-ar-Sec'h (Bro...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés