Laillé (Ille-et-Vilaine). Les chasseurs vont-ils devoir chasser sans carabine ?

A LA UNE

Un chasseur sachant chasser à Laillé, commune d’Ille-et-Vilaine, devra désormais savoir chasser sans carabine depuis l’entrée en vigueur d’un arrêté municipal très « sévère » à la suite d’un accident de chasse ayant causé le décès d’un automobiliste.

À Laillé, les chasseurs devront chasser sans carabine

À Laillé, commune d’Ille-et-Vilaine située au sud de Rennes, au bord de la N137 reliant la capitale du département à Nantes, la municipalité vient de prendre un arrêté radical à l’encontre des chasseurs. Ainsi, le 11 novembre, Françoise Louapre, le maire de Laillé, a donc annoncé que la pratique de la chasse sur le territoire de sa commune serait désormais fortement encadrée. L’arrêté en question tient en trois articles et a été adressé le 12 novembre aux services de la préfecture.

Le premier stipule l’interdiction de la pratique de la chasse dans un périmètre fixé à 150 m autour des habitations. La décision s’applique sur l’ensemble de la commune et entraîne donc, de facto, l’instauration des mêmes règles dans les domaines privés.

Quant au second article, il concerne pour sa part les chiens, qu’ils soient « de chasse ou non » en imposant à ce qu’ils soient tous tenus en laisse dans le périmètre susmentionné.

Mais le plus « inédit » est le troisième article, qui interdit tout simplement « l’usage des carabines » dans l’ensemble de la commune. Le texte ne prohibe cependant pas le fusil, dont la portée de tir est plus courte que celle de la carabine, mais constitue tout de même un sérieux tournant pour les chasseurs de Laillé. Qui en seront bientôt réduits à tirer le gibier avec un arc et des flèches ?

Quid de l’interdiction des voitures après un accident de la route ?

Pour justifier cette décision des plus radicales, le maire de Laillé cité par Ouest-France explique : « Les accidents récents justifient ces mesures pour maintenir la sécurité publique. On ne peut pas laisser faire : cela prend des proportions inquiétantes ».

Et Françoise Louapre d’établir une comparaison avec le monde professionnel en invoquant le fait que, « dans n’importe quelle entreprise, quand un accident grave arrive, des réunions sont organisées, des mesures sont prises pour éviter que cela se reproduise. Là, rien. Que font les fédérations ? »

Mais, si l’édile considère que suite au dernier accident ayant causé un décès, « ça ne peut plus durer comme cela », du côté des chasseurs locaux, c’est l’incompréhension car, si un accident de chasse conduit à l’interdiction de cette dernière, alors pourquoi ne pas interdire les voitures à cause d’un accident ?

La chasse bientôt interdite le weekend ?

Quant à l’accident de chasse en question, le 30 octobre 2021, un automobiliste circulant sur la N137 entre Rennes et Nantes a été touché par un tir de calibre 9,3 mm dans le cou à hauteur de Laillé. Hospitalisé dans un état grave, l’homme décèdera quelques jours plus tard. En ce qui concerne le chasseur soupçonné d’être l’auteur du tir, il fait l’objet de poursuites judiciaires et a été mis en examen pour « homicide involontaire lors d’une action de chasse par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ou de prudence ».

Depuis cet accident, le maire de Laillé, outre l’arrêté évoqué, a mené d’autres actions pour restreindre la pratique de la chasse. Au début de ce mois de novembre, Françoise Louapre mobilisait ainsi quatre autres maires de communes voisines pour adresser une lettre ouverte à la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili dans le but d’encadrer davantage les pratiques de chasse. Les cinq maires souhaitent notamment que la chasse soit interdite les après-midi du week-end mais aussi que les chasseurs soient visés par des « contrôles médicaux renforcés ». 

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Enfants handicapés. Après la polémique sur les propositions d’Éric Zemmour, Reconquête 44 réagit

Élu de Saint-Herblain, dans l’agglomération de Nantes, Matthieu Annereau (En marche) avait réagi très violemment aux propositions d’Éric Zemmour...

Non à la ragougnasse…

Nous vivons des temps affreux. Chaque samedi soir, lorsque j’attends le feuilleton de « Meurtres à Trifoullis », je...

2 Commentaires

  1. Supprimer les carabines de chasse OK ! Ancien chasseur , je sais qu’un fusil avec des cartouches à balles est aussi efficace à moindre distance ! Contrôles médicaux OK mais pour tout le monde y compris les bouchers , cuisiniers , bucherons etc…etc… qui utilisent des instruments dangereux et armes par destination ! Et tous ces écolos bobos gauchos , quand ils prennent leurs voiture , ont-ils conscience qu’ils ont entre les mains l’arme qui cause le plus de morts ( hormis les guerres ! ) qu’ils soient à jeun ou très souvent sous l’emprise de stupéfiants ou d’alcool !!!

  2. en alsace, les sangliers pullulent et un maire a décidé de mettre cette viande au menu des cantines!
    là les gamins pourront se régaler de photos dans les cantines , pas de fusil mais des appareils photos!

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés