Donnez votre or pour la cause !

A LA UNE

Pourquoi donner son argent aux associations militantes, et comment réunir la somme maximale ?

Pourquoi ? Tout l’argent que vous n’aurez pas donné ira aggraver la situation par l’impôt à ceux qui nous détruisent. Et si vous ne payez pas d’impôts, réfléchissez à la pertinence de vos dépenses face à la mort de notre peuple. Réfléchissez à l’intérêt de tous ces petits plaisirs quotidiens payants face à l’enjeu qui nous tient, réfléchissez à nos vies confortables face à celles des militants politiques tabassés et des prisonniers politiques en France et en Europe, des Serbes des enclaves, des Ukrainiens des deux bords dans cette guerre fratricide, des jeunes Anglaises violées par les gangs Pakistanais, et de toutes les autres Européennes victimes de cette folie. Pensez à vos enfants qui auront plus besoin d’un pays reconquis que d’un compte en banque approvisionné.

Il n’est plus temps de s’indigner de ce qui arrive, il faut agir et s’investir. Au pire, soutenez financièrement ceux qui agissent, au mieux rejoignez-les.

À qui ? Tout groupe de votre connaissance, scouts, associatifs, militant, politique, réinfo, qui s’inscrit dans ce qui doit être le cœur de nos pensées et de notre action quotidienne : la défense de ce que nous sommes, face à ce qui veut nous détruire par la dissolution du confort ou par la force de la répression.

Quelle somme ?  Il est souvent difficile de se dire, ponctuellement, combien on est capable de donner aux associations militantes. Pour ceux qui payent des impôts sur le revenu ou les sociétés et qui ont bien compris qu’il valait mieux confier leur argent à des militants de leur cause qu’à des activistes mondialistes œuvrant à la destruction de ce qui leur est cher, le don plancher est bien sûr celui qui permet de déduire le maximum des impôts. Donc concrètement, pour qui paye 2000€ d’impôts, le don plancher est de 3 000€.

Mais pour celui qui ne paye pas d’impôts ou qui est prêt à aller au-delà ?

Il existe une technique assez saine pour mettre de l’argent de côté en vue d’un don militant. On pourra la nommer de manière un peu provocatrice la radinerie militante.

A chaque fois que vous hésitez à vous offrir un petit plaisir, ou que vous êtes sur le point de céder à une tentation futile ou du moins non nécessaire, vous vous posez la question de savoir si l’argent en jeu ne serait pas plus utile pour combattre ce qui détruit notre monde. Une glace, une bière, un resto, une soirée en boîte, un paquet de cigarettes, une paire de chaussure ou un vêtement en plus, une place en 1ère ou en 2nde classe, un hôtel à 100€ ou à 60€, le menu dégustation à 60€ ou le plus classique à 25€, le nouveau réfrigérateur à 800€ ou l’autre à 400€, ou le renouvellement de tout électroménager/mobilier pas nécessaire, la belle voiture à 20 000€ ou cette occasion, plus vieille, à 4 000€ ? Toutes les économies que vous faites sur ces dépenses que vous étiez prêts à faire, vous les notez sur un carnet, et en fin de mois, vous le versez à une association militante. On peut y ajouter les économies faites quand on privilégie le week-end chez soi à faire du lien local militant plutôt que la traversée du pays pour une « super fête » ou un mariage qui peut se passer de nous, ou les vacances dans la maison familiale plutôt que celles dans une location en Espagne ou dans les îles.

Il existe aussi de nombreux cas où on pourrait grappiller de l’argent mais on ne le fait pas par confort, ou pour ne pas faire le radin. Renégocier son emprunt, demander des remboursements de frais à la banque, négocier ferme avec un artisan, faire une réclamation pour une amende, changer son forfait téléphonique, négocier ou changer ses assurances… Toutes ces économies peuvent aussi gagner à être mieux employées qu’au profit de grandes multinationales, en étant données aux associations militantes.

Ça aura en plus l’avantage de raisonner nos vies souvent ponctuées de dépenses futiles et excessives.

Il faut garder à l’esprit que si on ne veut pas que notre avenir soit celui décrit dans la grande réinitialisation officiellement lancée conjointement par le FMI, l’UE, la BCE, le FEM, la FED, et une bonne partie des instances politiques occidentales, à savoir le contrôle total des populations et leur indifférenciation sociale, culturelle, ethnique, sexuelle, au profit d’un marché tout puissant, il va falloir passer à la vitesse supérieure dont ces petites habitudes à prendre ne sont que le strict minimum.

Partagez ce message à tous ceux qui pourraient se sentir concernés. Pensez aux dons d’entreprises également. Pensez aux legs.  Famille, amis, assurez-vous que tout le monde prenne conscience de l’enjeu et participe à l’effort. N’ayez pas peur de ratisser large Il faut agir et sortir de nos réserves! Donner ne suffit pas, il faut que tous ceux qui vous entourent donnent pour les causes qui les touchent. Démarchez-les inlassablement. Si nous en sommes là, c’est que nous avons laissé faire, en y trouvant notre intérêt égoïste à court terme. Alors faisons un joli cadeau de Noël aux générations futures !

Jean-Pierre Lamorgue

Photo : © Getty /
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

«Quelle espèce de fils de p*te» : Manifestement sénile, Joe Biden insulte un journaliste de Fox News

Le 24 janvier, à l’issue d’une table ronde consacrée à la concurrence à la Maison-Blanche, Joe Biden, manifestement totalement...

Rennes. Ivre et drogué, un « mineur » né au Maroc interpellé après avoir foncé sur les policiers avec une voiture volée

À Rennes, les policiers ont été contraints d'ouvrir le feu pour stopper la course d'un fuyard alcoolisé et drogué...

1 COMMENTAIRE

  1. je paie des impots, et ils subventionnent des journaux appartenant à des milliardaires!
    ça c’est intolérables.
    je subventionne moi m^me breiz info car j’y trouve du nouveau, c’est normal et j’engage les lecteurs à faire ce petit geste si important

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés