L’affaire Méric, une justice de classe ? – Contre-enquêtes – TVL

Ce mois-ci, David Louis revient dans « Contre-enquêtes » sur l’affaire Clément Méric. Ce jeune antifasciste est mort en 2013 après une altercation avec des jeunes garçons encartés à l’extrême-droite. Médias et politiques ont dénoncé ce fait divers comme l’attaque d’un groupuscule néonazi contre un jeune étudiant de gauche. Deux associations, accusées d’être en lien avec cette mort, ont été dissoutes.

Et deux personnes ont été condamnées à plusieurs années de prison ferme. Mais qu’est-il réellement arrivé ce jour de juin 2013 ? S’agit-il véritablement de l’attaque ainsi décrite par les médias ? Les associations dissoutes étaient-elles vraiment en lien avec l’affaire ?

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. un « antifachiste » fachiste lui même qui appliquait la doctrine de mussolini : faire taire les opposants, technique améliorée par le goulag soviétique, le laogaï chinois et l’élimination du tiers de la population cambodgienne par polpot, ou les camps de travail forcé de hitler et kim de corée du nord !

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !