Agriculture. Un quart d’exploitations agricoles en moins en 10 ans en Bretagne administrative

agriculteurs

Le dernier recensement agricole réalisé en 2020 en France indique que la Bretagne administrative est la deuxième région du pays en la matière. Toutefois, la péninsule a perdu environ un quart de ses exploitations agricoles au cours de la dernière décennie.

Exploitations agricoles : la baisse continue en région Bretagne

Le nombre d’exploitations agricoles en Bretagne administrative poursuit sa régression. C’est le principal enseignement du recensement agricole effectué en 2020 et dont les résultats ont été publiés il y a quelques jours. Cette opération réalisée tous les 10 ans par les services de l’État a mis en évidence la perte d’un quart des exploitations bretonnes depuis 2010 tandis que l’on comptait 26 300 exploitations agricoles implantées sur l’ensemble de la région en 2020 contre un peu plus de 34 400 une décennie auparavant.

Si cette tendance est également observée à l’échelle hexagonale, la réduction du nombre d’exploitations agricoles est toutefois plus importante en Bretagne (- 24 %) que dans l’ensemble du pays (- 20 %). Par ailleurs, cette baisse a principalement concerné les exploitations de taille moyenne.

En parallèle de cette diminution, le recensement agricole a permis de relever que la superficie des exploitations restantes s’était en revanche accrue par rapport à 2010, passant de 48 ha en 2010 à 62 ha en moyenne en 2020.

Autre point tendant à contraster ce bilan, on note que la réduction du nombre d’exploitations agricoles entre 2010 et 2020 est moins forte que celle observée lors de la décennie précédente.

exploitations agricoles
source : draaf.bretagne.agriculture.gouv.fr

La Bretagne sur la deuxième marche du podium

Après cet état des lieux, qu’en est-il de la place de la Bretagne au niveau de l’agriculture nationale ? La région administrative arrive, en 2020, au deuxième rang des régions françaises sur le plan du potentiel de production des exploitations agricoles.

Ainsi, 12 % de la production brute nationale provient des fermes bretonnes, lesquelles représentent également 8 % de l’emploi agricole de l’Hexagone. D’autre part, les exploitations agricoles de la péninsule disposent de 6 % de la surface agricole française. Elles représentent 7 % des exploitations agricoles du pays. Des proportions qui sont sensiblement identiques à celles de 2010.

Enfin, la Bretagne reste championne pour plusieurs productions. Elle est la première région de France en ce qui concerne l’élevage de vaches laitières : avec 733 500 têtes de bétail, elle abrite 21 % du cheptel national.

C’est principalement via l’élevage porcin que les exploitations bretonnes se démarquent le plus puisqu’avec 503 700 truies et 3 millions de porcs de 50 kg et plus, elles concentrent plus de la moitié du cheptel national.

Par ailleurs, la région comptait en 2020 62,6 millions de volailles de chair (29 % du cheptel national) et 19 millions de poules pondeuses d’œufs de consommation (36 % du cheptel national).

Dernier enseignement notable, la proportion des exploitations agricoles biologiques a triplé en 10 ans. Celles-ci représentent désormais 12 % des exploitations en région Bretagne.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. la france autrefois exportatrice de produits agricoles, autorise l’importation de poulets du brésil, de porc d’Allemagne et de hollande, quand nos paysans n’intéressent pas les grandes industries, ils sont jetés à la poubelle ! et surtout « vive la france »!

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !