Afrique-du-Sud : Orania confronté à un problème de sur-demande de logements

Pendant longtemps, il a été de bon ton de railler les promoteurs d’Orania, l’une des cités autonomes afrikaners, embryon du futur Volkstaat afrikaner, afrikaansophone, blanc et chrétien. Les opposants à Oriana soulignait que la colonie ne grandissait pas et qu’elle était loin des chiffres annoncés au départ.

Las ! Depuis quelques temps, Orania connaît un développement exponentiel. La criminalité et l’insécurité croissante dans une Afrique-du-Sud multiculturelle et dirigée par l’ANC n’étant pas étranger à ce développement. En 2015 fût lancé le projet de lotissement « Karoosig » avec 250 nouveaux logements. La demande a été tellement importante que le conseil d’Orania a décidé d’augmenter le nombre de maisons préfabriquées. Une nouvelle option est également sur la table : la construction de « maisons coques », c’est à dire des maisons où il n’y a que les quatre murs et où aucun aménagement intérieur n’a été réalisé. A charge des nouveaux colons de la réaliser à leur guise et surtout à leur rythme !

De cette manière, Orania Real Estate Development espère proposer des logements à des prix plus abordables que ce qui est actuellement sur le marché, attirant ainsi des foyers plus modestes et surtout en âge de faire des enfants.

Crédit photo :

[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

2 réponses

Les commentaires sont fermés.

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !