Brest. Non vaccinés ou contre le pass vaccinal… ils vont donner leur sang pour aider leur prochain

L’association PCM (parents citoyens mobilisés) créée il y a bientôt 3 mois dans le Finistère, a pour vocation d’agréger intelligence et compétences et prendre de la hauteur face à ce que l’on qualifie de « crise sanitaire »

Se voulant Trans courant et apolitique (vœu pieux), elle s’est constituée autour de différents pôles (juridique, scolarité, communication, santé, autonomie, reconversion…)

Elle organise des conférences régulièrement, et développe des ateliers, et des réseaux de solidarité.

Également des campagnes d’affichages et des opérations de tractages dans le département du Finistère.

Elle travaille aussi à fédérer les collectifs et autres mouvements afin de pouvoir peser dans les différentes prises d’initiatives.

Elle ne cesse de grossir (elle va franchir bientôt les 200 adhérents, bien qu’elle ne possède ni site internet, ou des pages sur les réseaux sociaux)

Ce weekend elle a organisé une opération don du sang, afin de démontrer les incohérences, et la « stigmatisation » dont sont « victimes » les personnes non vaccinées. (Sachant que l’association est constituée de personnes également vaccinées, elle n’est pas sectaire)

Voici leur communiqué :

Depuis des mois, comme des millions de personnes à travers le monde, nous sommes la cible d’adjectifs « inconscience, égoïsme, complotiste, … désormais  « emmerdé car emmerdeur » par notre propre « président de la république… « 

Privée de vacances, de sorties, d’animations avec nos enfants ou nos proches depuis cet été. 

Pointée du doigt au quotidien, nous avons réalisé qu’un des endroits où nous (les parias indésirables de la société) étions toujours les « bienvenus » et même grandement attendus …. C’est en qualité de donneur de sang auprès de l’EFS, désœuvré devant le manque de stock de produits sanguins. 

En effet, bien que les espaces de dons soient « confinés », que nous soyons soi-disant « porteur, responsable de la circulation du virus entre autres méfaits… » notre sang est vraisemblablement toujours recherché. 

De tous les adjectifs c’est « EGOISTE » qui nous décontenance le plus à vrai dire. 

C’est un peu fort de café tout de même d’être accepté pour un devoir facultatif et rejeté pour un droit aux loisirs ! 

Aujourd’hui, nous donnons notre sang dans le Finistère – avec plusieurs membres de l’association (Brest/Quimper)

Ensemble dans le Finistère ce même jour, chacun d’entre nous contribuera à sauver 4 vies (de femmes, d’hommes et d’enfants vaccinés ou non). 

C’est indifféremment que notre sang les aidera à poursuivre leur chemin. 

Et, alors que nous entendons certains dire que « nous ne devrions pas être réanimées en cas d’urgence » …je me demande si, face à la mort, ces personnes refuseraient une transfusion selon sa provenance ?? 

Vous pouvez les contacter par mail à l’adresse :

[email protected]

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022 dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. Pas besoin de pass pour donner son sang, Très bien Mais quel sang ?
    Du sang contaminé ?
    C’est-à-dire du sang contenant des substances biologiques inconnues, mais provoquant des désastres pour sa santé. C’est ce sang-là qu’on va donner aux transfusés ? J’aimerais bien le savoir.

  2. Quand l’Établissement Français du Sang (EFS) est contaminé par le charlatanisme : un extrait des fadaises de l’institut telles qu’elles ressortent de la FAQ destinée à informer les futurs donneurs : le Sars-Cov-2 se transmettant par les voies respiratoires mais pas par le sang, pas besoin de test ni d’être vacciné pour donner. Mais si vous êtes malade, abstenez-vous !!!!!

    « FAQ
    Collectes sur rendez-vous
    Bonjour !
    Vous avez une question sur nos collectes organisées sur rendez-vous ? Nous
    vous invitons à lire attentivement cette foire aux questions.

    1) Si je donne mon sang, est-ce que je serais testé pour le COVID ?

    L’EFS ne dépiste pas ce virus dans les dons de sang car le SARS-CoV-2 est un virus
    respiratoire, qui se transmet par les voies respiratoires et non par le sang, selon l’état actuel
    des connaissances scientifiques. Selon les données scientifiques actuelles il n’est donc pas
    utile de mettre en place un dépistage des donneurs de sang. Aucun pays au monde n’a mis
    en place de mesure de dépistage systématique.

    2) Je m’interroge sur mon état de santé.

    Nous vous invitons à vérifier que vous êtes éligible au don ici, et si vous avez voyagé
    récemment, à prendre connaissance des contre-indications liées au voyage ici.
    Si vous avez un rhume ou de la toux sans allergie, de la fièvre, des courbatures ou que
    vous présentez une perte du goût ou de l’odorat, nous vous demandons de ne pas vous
    présenter sur le lieu de collecte car ces signes cliniques peuvent être liés à une infection par
    le coronavirus.
    Si vous avez pensé avoir été atteint par le coronavirus, veuillez respecter un délai de 28 jours
    après la fin des symptômes pour venir donner votre sang. »

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !