Allemagne. Prisée des manifestants contre la terreur sanitaire, la messagerie cryptée Telegram bientôt interdite ? [Vidéo]

Telegram

Tandis que les mobilisations se poursuivent en Allemagne contre la terreur sanitaire et la possible obligation vaccinale pour tous, les autorités durcissent le ton vis-à-vis de la messagerie cryptée Telegram, utilisée par de nombreux manifestants.

La messagerie Telegram bientôt interdite en Allemagne ?

En Allemagne, la messagerie cryptée Telegram est dans le viseur des autorités. Le gouvernement fédéral allemand accuse en effet l’application d’avoir joué un rôle clé dans la mobilisation des participants à plusieurs manifestations organisées pour dénoncer la politique sanitaire mise en place, notamment vis-à-vis de la vaccination contre le Covid-19.

La contestation populaire est d’autant plus redoutée par Berlin que le Parlement allemand doit commencer à débattre de la question de la vaccination obligatoire cette semaine. Ce qui pourrait avoir pour conséquence de voir de nouvelles mobilisations massives se tenir dans le pays. C’est donc dans cette optique que certains responsables politiques allemands ont décidé de renforcer les contrôles concernant Telegram. Aussi, le ministre fédéral allemand de l’Intérieur, Nancy Faeser, envisage de dévoiler d’ici Pâques un plan d’action visant à contraindre la messagerie cryptée à supprimer les messages contenant des menaces de mort ou des « discours de haine » et à identifier leurs auteurs.

À terme, si la direction de Telegram refuse de s’exécuter, le gouvernement fédéral allemand n’exclut pas d’interdire complètement l’accès à la messagerie sur son territoire. Nancy Faeser a ainsi récemment déclaré au journal Die Zeit que, si elle ne respecte pas les lois nationales et si « toutes les autres options ont échoué », l’application pourrait être désactivée en Allemagne. En clair, les autorités pourraient notamment demander à Google ou à Apple de retirer Telegram de leurs boutiques d’applications.

Cependant, si une telle interdiction pourrait effectivement contribuer à diminuer drastiquement le nombre d’utilisateurs de la messagerie cryptée, le recours à un VPN associé à un protocole de déblocage assez simple permettra aux Allemands désireux de continuer à utiliser Telegram de contourner la censure gouvernementale. Sans compter que cette mesure n’affecterait pas les utilisateurs qui ont déjà téléchargé l’application…

Des usagers de Facebook ayant migré vers la messagerie cryptée

En Allemagne, certains groupes de discussion Telegram ayant pour objet la tyrannie sanitaire instaurée dans le pays compteraient parfois jusqu’à 200 000 membres. Des groupes que les autorités allemandes accusent dans certains cas d’avoir encouragé la violence à l’encontre des responsables politiques.

Quant à la volonté de collaborer avec le gouvernement allemand, les dirigeants de la messagerie cryptée russe y seraient moins enclins que ceux de Facebook ou de Twitter tandis que l’Allemagne a adopté en 2017 une loi controversée qui oblige les géants des réseaux sociaux à supprimer les contenus illégaux et à les signaler à la police.

Ainsi, toujours en Allemagne, Facebook a déclaré au mois de septembre dernier avoir supprimé les comptes, pages et groupes liés aux « libres penseurs », une mouvance abritant une partie des opposants aux restrictions sanitaires liées au Covid-19. Mais la politique du célèbre réseau social, loin du but initial recherché par le gouvernement fédéral, a surtout contribué à voir une partie de la population se tourner vers Telegram, qui est désormais la messagerie « alternative » la plus populaire en Allemagne, tout en refusant de coopérer avec les autorités judiciaires.

Plus généralement, Telegram est devenu de plus en plus populaire en Allemagne : entre 2018 et 2021, la part des utilisateurs de messageries qui utilisent régulièrement Telegram est passée de 7 % à 15 %, selon une étude de la société allemande d’analyse de données Statista.

Chart showing the development of messenger services in Germany

Pour l’heure, aucun pays occidental n’a encore officiellement décidé de proscrire Telegram et l’Allemagne pourrait donc faire office de pionnière en la matière. La messagerie cryptée, créée en 2013 par deux frères russes opposants déclarés au président Vladimir Poutine qui cherchaient à échapper à la surveillance des services secrets de Moscou, a depuis été interdite dans plusieurs pays comme la Chine, l’Iran et le Pakistan. Toutefois, la potentielle interdiction de l’application dans un pays membre de l’UE aurait une portée symbolique très forte car imposée dans une société se voulant être un « modèle de démocratie et de liberté ».

Enfin, la fiabilité de Telegram concernant la confidentialité des échanges avait notamment été remise en cause en 2019, lorsque les autorités chinoises avaient été suspectées d’être à l’origine d’une puissante attaque contre la messagerie cryptée tandis que les manifestants de Hong Kong avaient massivement recours à l’application.

Dernier point, nous portons aussi à l’attention de nos lecteurs le fait que l’application de messagerie instantanée Signal permet également d’assurer le cryptage des échanges. Plus généralement, il existe différents moyens de protéger sa vie privée en ligne tout en conservant sa liberté de navigation :

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

ARTICLES LIÉS

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

Une réponse

  1. Les gouvernements actuel , quelques soit le pays , détestent ne pas pouvoir surveillé leurs populations sur toutes les coutures de leurs vie privé.
    De ce fait nous assistons a une mise en place de tout un arsenal de système de surveillance , camera dite de « sécurité » qui sont en fait de SURVEILLANCE , mise en place de système informatiques permettant l’interception en temps réel de tout les échanges informatique ,certes utile pour contrer le terrorisme, mais qui est surtout utiliser pour surveillé la population,radar routier qui sont surtout placer pour racketter l’automobiliste mais également permettant de surveiller tout ce qui roule , mise en place cette année d’une boite noir couplé au GPS de la voiture sous l’excuse de savoir ce qui c’est passer quelques minute avant un accident ………
    1984 est en train de ce réaliser.

Les commentaires sont fermés.

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !