Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le califat serait « une forme d’État envisageable ! » pour le président de l’Office fédéral allemand pour la protection de la Constitution

Mardi 18 juin, la ministre de l’Intérieur Nancy Faeser a présenté le rapport sur la protection de la Constitution pour 2023 en compagnie du chef de la protection de la Constitution Thomas Haldenwang. Du point de vue du contenu, rien de nouveau pour l’auditeur habitué à la politique de la République de Berlin : le vrai danger vient de la droite, l’extrémisme de gauche et l’islamisme sont secondaires. Une déclaration de Haldenwang choque toutefois l’opinion publique : le califat est “une forme d’État envisageable”.

“Ce qui est différent, c’est l’instauration du califat. C’est une forme d’Etat envisageable parmi toutes celles qui existent dans le monde. Il y a le communisme, le socialisme, il y a justement des systèmes dirigés par la religion, il y a des monarchies. (…) Nous avons un système qui permet aussi des expressions très radicales. Dès que l’on exige que nous réalisions ensemble un renversement et que nous prenions les armes, le seuil est franchi”, a déclaré Haldenwang lors de la conférence de presse.

Une hypocrisie inconcevable

Pour le chef du service de renseignement intérieur, la revendication d’un Etat islamique relève donc de la liberté d’expression et ne constitue donc pas un motif de surveillance par les services de renseignement ou d’autres tentatives d’endiguement comme l’interdiction de groupements ayant précisément cet objectif. Le même Thomas Haldenwang combat pourtant depuis des années l’opposition patriotique pacifique pourtant absolument fidèle à la Constitution et la présente comme extrémiste. Il n’est pas nécessaire de commettre des actes de violence pour être dans le collimateur du Verfassungsschutz en tant qu’homme de droite. La demande publique de mesures de remigration ou le fait de “mépriser l’État” en plaisantant sur l’apparence de Ricarda Lang ou sur les écarts de conduite embarrassants de la ministre de l’Intérieur allemande suffisent ici.

L’establishment sur la mauvaise voie

De tels événements scandaleux sont toujours la preuve de la parfaite déconnexion de la réalité de la tour d’ivoire de l’Allemagne fédérale. Alors que des attaques au couteau contre des personnes dans des parcs font désormais quotidiennement la une des journaux et que des centaines de musulmans radicaux réclament le califat à Hambourg – l’orateur principal de la manifestation étudie l’enseignement à l’université de Hambourg – le protecteur suprême de la Constitution déclare que de tels actes sont couverts par la liberté d’expression. Dans le même temps, l’opposition de droite, qui ne se distingue ni par une violence organisée ni par un quelconque projet de renversement, est considérée comme le plus grand danger pour l’Etat et la société.

Incapacité des services de protection de la Constitution

Le fait qu’un lanceur d’alerte du ministère de l’Intérieur de Saxe s’exprime sur les conditions de travail de l’administration est également un problème. Les collaborateurs sont mal équipés pour lutter contre les extrémistes réels et sont donc exposés à un grand danger. Dans le même temps, des citoyens critiques envers le gouvernement et faisant des déclarations anodines se retrouvent dans le collimateur des autorités et sont surveillés par les méthodes des services de renseignement. Les communications sont écoutées, des profils de déplacement sont établis et même l’environnement des personnes est passé au crible. Le collaborateur fait l’objet d’une procédure disciplinaire en raison de ses déclarations.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Le califat serait « une forme d’État envisageable ! » pour le président de l’Office fédéral allemand pour la protection de la Constitution”

  1. Gaï de Ropraz dit :

    Je le répète a nouveau, le plus grand danger qui pend au nez de la France, c’est l’Allemagne. Je ne sais pas sous quelle forme, mais les idées farfelues comme celles exprimées dans cet article, en sont des exemples dont il faut se méfier.

  2. Poulbot dit :

    Après cela les Allemands font la chasse a la pseudo extrême droite alors qu’un danger bien réelle vient de l’islamisme qui prend de plus en plus racine sur le continent Européen avec la grande complicité de l’ensemble des mouvements de gauche Européens.
    Les élections qui arrivent en France ouvreront ou pas en grand les portes a l’invasion musulman , ainsi qu’a prise de contrôle de la France ; une guerre civile et religieuse risque de voir le jour si la gauche passe , cela les français doivent en avoir conscience et faire ce qu’il faut pour éviter ce cataclysme.

  3. patphil dit :

    un califat, oui , chez eux !

  4. Morganne dit :

    Excellent article qui reflète malheureusement ttop bien la réalité politique allemande

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Espagne : Les arrestations de terroristes islamistes nombreuses en Catalogne

Découvrir l'article

A La Une, International

L’Etat antifa vs Compact Magazine. Quand l’État allemand attaque l’opposition de manière ciblée

Découvrir l'article

International

Présent lors de la descente de police en Allemagne contre le magazine Compact, notre journaliste témoigne

Découvrir l'article

International

Terreur politique et liberté de la presse en Allemagne. La ministre de l’Intérieur envoie la police contre les journalistes du magazine Compact

Découvrir l'article

Football, Sport

La star du football en Allemagne Toni Kroos déplore les conséquences de l’immigration dans son pays

Découvrir l'article

Religion

Le long déclin du catholicisme en Allemagne

Découvrir l'article

International

Allemagne. Des fonctionnaires du ministère des affaires étrangères font l’objet d’une enquête pour avoir délivré des permis d’entrée illégaux

Découvrir l'article

International

Allemagne. Pour le chef de la police de Berlin, la “plupart” des actes de violence sont commis par de jeunes hommes migrants

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Julien Rochedy : « Nous devons fonctionner comme des lobbies, des syndicats des peuples autochtones » [Interview]

Découvrir l'article

International

Invasion migratoire en Allemagne. 57% des migrants arrivent sans passeport

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky