Présidentielle 2022. Eric Ciotti en meeting à Ploubalay

eric_ciotti

Surnommé « en off » par certains militants des Républicains (ou anciens des Républicains) « l’opportuniste », en raison de ses choix politiques souvent contradictoires, Eric Ciotti, membre du comité de soutien de la candidate à la présidentielle Valérie Pécresse (LR) tiendra meeting, à Ploubalay (Beaussais-sur-Mer), lundi 31 janvier.

Le député des Alpes-Maritimes a répondu à l’invitation du député Marc Le Fur et du sénateur Alain Cadec.

Au préalable, Eric Ciotti se rendra dans l’après midi à Saint-Brieuc, au commissariat, puis à Loudéac, pour visiter la police municipale, et enfin à la gendarmerie de Ploubalay.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

6 réponses

  1. bof ! on le sait déjà. Quel intérêt d’en parler ?
    Et alors, qui est Monsieur Guillaume Peltier, soutien de M. Zemmour que vous semblez soutenir à « Breizh Info » ?
    Non, on aimerait du journalisme un peu plus sérieux. Vous en avez les moyens. Donnez-vous donc les moyens. Nous souffrons depuis trop longtemps d’une presse « aux ordres » et ce serait facile pour vous d’en prendre le contrepied.

  2. Depuis le temps que l’on sait que Ciotti, Estrosi, et ………. tous les autres larbins de la république, des bon serviteurs avec des vestes  » multi réversibles  » je ne sait pas comment on le paiera ! mais il faut renverser la table une bonne fois pour toute ! ! ils se renvoient la balle, mais c’est toujours la même, elle est multicolore !

    1. Je ne sais pas comment on peut envisager (seulement) la table si MM. Asselineau, Philippot et Dupont-Aignan ne sont pas autorisés par les « notables » à être candidats aux présidentielles, André.

  3. oui, renverser la table et mettre un autre couvert, il est inadmissible dans notre pays, de l’liberté ( tous marqués au pantalon ) d’égalité ( bafoué selon notre position social) fraternité ( on laisse assassiner ) les élus ne peuvent même plus en conscience donner leur vote, inadmissible ! je pèse mes mots nous nous installons dans une dictature ( dite sanitaire ) ou les choses ne seront plus comme avant, le pire est que celui ou celle qui prendra derrière, n’enlèvera pas toutes les contraintes, et certaine seront même resserrées. ils ont ouvert la boite de pandore ! alors remuons nous !

  4. eric ciotti parle mais on sait ce que vaut les promesses de ces politiques qui une fois élus n’en font qu’à leur tête

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !