Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La tyrannie sanitaire génère une crise sociale majeure au Canada

Le week-end dernier a été tendu à Ottawa. Les routiers ont paralysé la ville pour protester contre les mesures sanitaires restrictives et demander la fin du passeport de vaccination. Rapidement, plusieurs autres groupes se sont joints aux camionneurs et ont fait en sorte que les manifestations échappent au contrôle des autorités, plusieurs épisodes de violence et de dégradations ayant eu lieu à Ottawa et dans d’autres villes. Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a été déplacé de sa résidence vers un lieu non divulgué pour des raisons de sécurité.

L’alliance de groupes contre la vaccination obligatoire et le passeport sanitaire au Canada, sous la direction de chauffeurs routiers, a été appelée le “Convoi de la liberté”. Des milliers de personnes ont participé aux manifestations, qui ont été parfois pacifiques, parfois violentes, mais toujours massives et capables de paralyser les villes. Le pic des tensions a été atteint le week-end dernier, lorsque les camionneurs ont complètement occupé Ottawa, mais il y a également eu de nombreuses manifestations dans tout le pays pendant les jours ouvrables de cette semaine. De nombreux établissements commerciaux sont toujours fermés, ce qui entrave considérablement la routine des villes.

La raison initiale des protestations était la revendication par les camionneurs de leur droit de circuler dans le pays, qu’ils aient été vaccinés ou non. Le 15 janvier, Trudeau a décidé que tous les camionneurs canadiens non vaccinés venant des États-Unis seraient mis en quarantaine à leur retour au Canada. Cette mesure a eu un impact négatif sur les professionnels, qui ont déclaré avoir perdu des voyages et de l’argent avec l’arrêt obligatoire pour la quarantaine. En outre, la nouvelle loi coïncidait avec une décision du gouvernement américain, qui exige que les camionneurs étrangers présentent un passeport de vaccination pour entrer dans le pays.

Les manifestations ont été immédiatement soutenues par le Parti conservateur et le Parti populaire. Comme l’affaire concerne également les lois américaines, l’ancien président républicain Donald Trump a également exprimé son soutien. Même des hommes d’affaires et des personnes extérieures à la sphère politique se sont impliqués dans l’affaire, comme le PDG de Tesla, Elon Musk, qui a publié des messages de soutien aux camionneurs sur son compte personnel sur un réseau social. En outre, des groupes populaires opposés à la vaccination se sont rassemblés et les manifestations ont commencé à lutter pour l’élargissement des droits de liberté de tous les non-vaccinés, allant bien au-delà du simple problème des chauffeurs routiers.

Cependant, malgré la dimension sociale sérieuse des manifestations et le soutien international reçu par les camionneurs, Justin Trudeau semble ignorer la capacité politique des manifestants. Avant de fuir Ottawa avec sa famille (par crainte des manifestations), le premier ministre avait déclaré que les manifestants étaient une “petite minorité marginale” qui diffusait une “rhétorique haineuse” et avait clairement indiqué qu’il ne négocierait en aucun cas avec eux. Lundi, il a qualifié les camionneurs d'”insulte à la vérité” lors d’une prise de position. Trudeau et ses partisans traitent les manifestants comme de simples fanatiques antiscientifiques, ignorant complètement les profonds facteurs sociaux impliqués dans la vague actuelle de manifestations.

Les propos du Premier ministre ont suscité un fort mécontentement parmi les législateurs canadiens. Par exemple, Candice Bergen, le leader adjoint du Parti conservateur canadien, a déclaré lors d’une conférence à la Chambre des communes : “Tous les Canadiens veulent voir un leader qui s’efforcera d’apaiser les tensions, et non de les diviser davantage, un leader qui écoutera même les voix avec lesquelles il pourrait ne pas être d’accord, un leader qui s’efforcera de comprendre, et non de rejeter, d’insulter et d’étouffer (…) Donc, encore une fois, je demande au premier ministre (…) [de] s’excuser auprès des Canadiens patriotes et épris de paix qui sont dehors en ce moment et qui demandent simplement à être entendus – leur parlera-t-il ?”.

En revanche, le Parti libéral et ses partisans – dont font partie tous les grands médias canadiens – continuent d’insister sur une rhétorique agressive à l’encontre des routiers, officialisant le récit selon lequel la confrontation entre le gouvernement et les manifestants est une question de “science contre pseudo-science“. Mais, en fait, ce type de discours est fallacieux et n’explique absolument rien au problème des vaccins.

La méfiance à l’égard de l’efficacité des vaccins n’est pas un “discours antiscientifique”. Ce que veulent les groupes anti-vaccination, c’est empêcher le Canada – et la plupart des pays occidentaux – de devenir une sorte de dictature sanitaire, où tous les citoyens doivent présenter des passeports sanitaires pour exercer leurs droits civils fondamentaux. De nombreuses personnes refusent de se faire vacciner en guise de protestation et de boycott. Il s’agit d’un acte politique, et non d’un acte antiscientifique.

De nombreux groupes ne sont pas satisfaits de l’attitude soumise de leur gouvernement face aux pressions exercées par les grandes multinationales pharmaceutiques. En gros, Big Pharma fait pression sur le Canada et toutes les démocraties occidentales pour qu’ils imposent des mesures semi-dictatoriales, en pressant la population de se faire vacciner. En conséquence, des milliards de dollars sont dépensés pour l’achat de vaccins et ces sociétés deviennent de plus en plus puissantes. Pendant ce temps, tous les vaccins produits par des organismes de santé extérieurs à Big Pharma, comme les vaccins russes, chinois et cubains, sont exclus du passeport sanitaire occidental, même s’ils ont prouvé leur efficacité.

Le gouvernement canadien a donc tout à fait tort d’essayer de cacher sa position de soumission à Big Pharma par un discours agressif contre les manifestants, en les insultant et en utilisant la violence policière pour mettre fin aux protestations. La voix des routiers doit être entendue, car ils sont des citoyens et des contribuables canadiens. Mais tant que Trudeau insistera sur une position semi-dictatoriale, la situation restera compliquée et de plus en plus de personnes rejoindront les protestations, générant une instabilité sociale.

Lucas Leiroz via Infobrics (traduction breizh-info.com)

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “La tyrannie sanitaire génère une crise sociale majeure au Canada”

  1. André dit :

    il ne faut pas qu’ils lâchent, il n’y’ a que le bruit de la route et des rues qu’ils comprennent, bravo à eux, mais en France les gens préfèrent rester chez eux et prendre du Lexomil !! en France , la résistance n’existe plus que dans les fer à repasser !!

  2. CREOFF dit :

    Le combat est bien celui du peuple contre la corruption des élites, élus et experts, par Big Pharma..et l’exclusion des vaccins Russes et Chinois, beaucoup moins cher en est une preuve. Nombre de médecins intègres et de chercheurs de renommée internationale ont dénoncé cela et ont été exclus des médias voire interdit d’exercice. C’est un combat de titans dont la dimension des camions canadiens donne la mesure “sociale”. Difficile de gazer ou d’éborgner un tel convoi.

  3. LANKOU RU dit :

    s’ il y a des “débordements” faut pas les chercher bien loin. Ici à Ottawa comme à Paris ou plus généralement en France , les “flics” , lèche bottes des GVT sont RESPONSABLES et encouragés
    c’est tout !

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

pêche électrique

Economie, Environnement, LORIENT, Sociétal

Surpêche. 20 % des poissons débarqués en France seraient concernés [Vidéo]

Culture, Culture & Patrimoine, Histoire, Local, Patrimoine, PLOËRMEL

La Chapelle-Caro : le futur pôle culturel aura un nom… hors-sol !

Culture, Culture & Patrimoine, Histoire

Rani Lakshmi Bai, superbe bande dessinée sur la résistance indienne à l’Empire britannique

Histoire, Sociétal

Hommage à Manouchian : le débunkage – Le Nouvel I-Média

Brest

BREST, Ensauvagement, Immigration, Local, Société

Brest : Rekourañs, ar c’hoñversanted a son ar vatailh !

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

« J’ai pris conscience de la réalité raciale en travaillant dans les écoles ». Un canadien témoigne

Découvrir l'article

Insolite

Canada. Avec l’argent public, Justin Trudeau fait installer des distributeurs de tampons hygiéniques…dans les toilettes des hommes

Découvrir l'article

International

Canada. La Commission des droits de l’homme, qui dispose de larges pouvoirs quasi-judiciaires, a estimé qu’un jour de congé à Noël était discriminatoire

Découvrir l'article

International

100 000 Canadiens signent une pétition en faveur de la destitution de Justin Trudeau

Découvrir l'article

International, Société

“1 Million March 4 Children” : deuxième volet de la marche canadienne contre l’endoctrinement sexuel dans les écoles [vidéo]

Découvrir l'article

Immigration

Folie Woke au Canada. Le gouvernement célèbre le « mois canadien de l’histoire islamique »

Découvrir l'article

Education, International, Religion, Sociétal

Terreur woke. Au Canada, musulmans et militants LGBT n’ont pas la même perception des programmes scolaires… [Vidéo]

Découvrir l'article

International, Sociétal

Toronto (Canada). Militant « antiraciste », un proviseur blanc se suicide après avoir été accusé de « suprémacisme blanc »

Découvrir l'article

Immigration, International

Canada. Le gouvernement Trudeau envisagerait une régularisation massive de sans-papiers, sans même connaître leur nombre sur son territoire…

Découvrir l'article

Informatique

Plongez dans un océan de plaisir avec des machines à sous en ligne au Canada

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍