Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Parrainages pour la présidentielle : le point à dix jours de la date limite de dépôt

Il reste moins de dix jours aux candidats à l’élection présidentielle pour déposer leurs 500 parrainages au Conseil constitutionnel. Celui-ci vient de publier ce 22 février l’état des parrainages validés par candidat. Au six candidats qui avaient déjà franchi la barre au 17 février (par nombre de parrainages : Valérie Pécresse, Emmanuel Macron, Anne Hidalgo, Nathalie Arthaud, Fabien Roussel et Jean Lassalle) est venu s’ajouter Yannick Jadot.

Derrière eux, Jean-Luc Mélenchon se rapproche sérieusement de l’objectif avec 442 parrainages. Dans les cinq derniers jours, il a reçu 72 parrainages valables. Que ce rythme se maintienne et sa candidature est largement assurée.

Nicolas Dupont-Aignan, avec 422 parrainages, garde ses chances. Il a reçu 43 parrainages depuis le 17 février. Si le rythme se maintient pendant dix jours, il se trouve qualifié avec quelques parrainages d’avance.

Pour Marine Le Pen et Éric Zemmour, la limite s’approche dangereusement

À ce jour, Marine Le Pen a 393 parrainages validés. Elle en a obtenu en moyenne 17,77 par jour depuis le début du mois de février. À ce train-là, dix jours suffiraient à assurer sa candidature. Mais le gros de ses parrainages ont été déposés avant la mi-février. Depuis le 10 du mois, le nombre de nouveaux parrainages recule de période en période : 135 le 10 février, 57 le 15, 35 le 17, 27 le 22. Si elle n’en a pas gardé sous le coude, elle ne passera la barre que moyennant un effort colossal. Un effort engagé, semble-t-il, puisqu’elle a annoncé qu’elle annulait tous ses engagements pour se consacrer à la recherche de parrainages.

Pour Éric Zemmour, 350 parrainages seulement, les choses paraissent plus difficiles sur le papier. Ses parrainages n’arrivent pas au même rythme que ceux de Marine Le Pen. Très en retard sur elle au 15 février, il réduit l’écart depuis lors. Entre le 17 février et le 22, il a reçu 59 parrainages. Pas mal du tout, à première vue. Mais si ce rythme se maintenait, sans plus, pendant les dix prochains jours, il lui manquerait encore une trentaine de parrainages.

Reste une inconnue : le délai qui s’écoule entre le dépôt des parrainages et leur validation par le Conseil constitutionnel. Il n’est pas impossible que celui-ci épluche avec une vigilance particulière les parrainages de certains candidats – on devine lesquels. Peut-être existe-t-il une enveloppe de parrainages « en cours de validation » qui pourrait changer les perspectives.

En tout état de cause, les règles du parrainage, dans leur version actuelle, ont fortement modifié le caractère de l’élection présidentielle. Celle-ci est devenue une élection à trois tours, dont le premier est réservé à un corps électoral minuscule, obligé de voter publiquement et qui s’abstient massivement.

Illustration : copie partielle d’écran du Conseil constitutionnel
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “Parrainages pour la présidentielle : le point à dix jours de la date limite de dépôt”

  1. ben dit :

    Et F.Asselineau ? Il en est à combien ? Cordialement.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Politique

Eric Zemmour sur BFM TV à propos du drame d’Incarville : « Je propose la remigration pour les criminels d’origine étrangère »

Découvrir l'article

Politique, Vu ailleurs

Éric Zemmour et Jean-Luc Mélenchon face aux interdictions

Découvrir l'article

Politique

Rod Dreher après l’annulation d’une conférence patriote à Bruxelles : « Nous ne nous laisserons pas faire »

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Mélissa (Némésis) : « Passé une certaine heure, et même parfois en journée, il est impossible pour une femme de se balader seule dans le centre-ville de Nantes » [Interview]

Découvrir l'article

NANTES, Politique

Nantes. En pleine conférence à l’université, Jean-Luc Mélenchon réclame publiquement le scalp des jeunes militantes de Némésis [Vidéo]

Découvrir l'article

Politique

Eric Naulleau : Grandeur et déchéance du camarade Mélenchon

Découvrir l'article

Immigration, Politique, Tribune libre

Arrivée au pouvoir des Droites Nationales : l’art de repousser l’inéluctable [l’Agora]

Découvrir l'article

Politique

44 % des français considèrent qu’il faut limiter les pouvoirs du Conseil constitutionnel en matière de législation

Découvrir l'article

Sociétal

Pouvoir d’achat, Santé, Immigration, Déliquance : les principales priorités des Français

Découvrir l'article

Politique

Qui sont les oligarques immigrationnistes du Conseil constitutionnel ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky