Une majorité de Français favorables à l’autonomie de la Corse !

drapeau corse

Suite à l’agression d’Yvan Colonna par un détenu islamiste, les actions en soutien au militant nationaliste ont relancé la question du rapprochement des prisonniers corses.

Les violences depuis quelques jours ont également obligé l’Etat à faire des concessions immédiates, de crainte d’un embrasement de l’île.

Réalisée auprès d’un échantillon national représentatif de 1000 Français, une enquête Ifop pour Corse Matin montre par ailleurs un soutien des Français aux revendications nationalistes aussi bien sur la question institutionnelle que sur le débat relatif au rapprochement des anciens membres du commando Erignac.

Pour télécharger le sondage complet, c’est ici

Après les violences en Corse, Castex capitule

Annoncée vendredi par Jean Castex après les violences (signe de capitulation ?) la levée du statut spécial (« détenu particulièrement signalé ») qui empêchait les membres du commando Erignac de purger leur peine dans une prison corse est largement soutenue dans l’opinion : près de six Français sur dix (59%) et plus des trois quarts des Corses vivant sur l’Ile ou sur le continent (78%) soutiennent le retrait de ce statut qui les contraignaient à être incarcérés sur le continent.

Sur cette affaire qui a particulièrement ému dans l’île de beauté, une majorité de Français (54%) estime que l’Etat porte une responsabilité politique dans l’agression dont Yvan Colonna a été l’objet à la maison centrale d’Arles, sachant que ce point de vue est partagé par la quasi-totalité des sondés qui résident en Corse ou qui ont des origines corses (86%).

Les Français sont en revanche moins nombreux (43%) à partager l’indignation exprimée par des milliers de Corses – et notamment de jeunes corses – lors des manifestions qui ont eu lieu dans l’île depuis la tentative de meurtre d’Yvan Colonna (ex : Corte, Bastia, Ajaccio…).

Les Français favorables à l’autonomie de la Corse mais contre l’indépendance

Dans ce contexte insulaire très tendu, les Français se montrent ouverts à une autonomie de l’île telle que l’association des Régions de France l’a formulée récemment dans son livre Blanc : 53% des Français soutiennent l’idée que la Collectivité de Corse bénéficie désormais d’un « statut d’autonomie de plein droit et de plein exercice », lui transférant des compétences de nature législative. Cette évolution constitutionnelle suscite néanmoins une opposition de principe chez les électeurs de droite (70%) et les personnes ayant un niveau socio-culturel élevé (66% des cadres et professions intellectuelles supérieures, 63% des diplômés d’un 2ème et 3ème cycle de l’enseignement supérieur), probablement mieux au fait des risques que ce nouveau statut institutionnel peut entrainer.

La perspective d’une indépendance de la Corse reste quant à elle majoritairement rejetée par l’opinion publique (60%) même si le nombre de partisans de l’indépendance a doublé en trente ans (35% en 2022 contre 18% en 1989), atteignant aujourd’hui un niveau inégalé depuis les négociations de Matignon sur le statut de l’île (1999/2000). Et alors qu’il est largement minoritaire chez les insulaires, ce projet d’indépendance de la Corse semble avoir surtout les faveurs de électeurs soutenant Eric Zemmour (45% d’adhésion chez les sympathisants de Reconquête !).

Un sondage inspirant pour d’autres régions de France, la Bretagne en tête ?

Etude Ifop pour Corse Matin menée par questionnaire auto-administré en ligne du 10 au 11 mars 2022 auprès d’un échantillon de 1 015 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

0 réponse

  1. J’espère que les Corses obtiendront le maximum en matière d’autonomie n’en déplaise aux jacobins ….et que leurs acquis pourront profiter aux autres régions surtout à celles à forte personnalité mal comprises et malmenées par un pouvoir centralisateur unique en Europe.

  2. comment des détenus à surveiller particulièrement peuvent ils rester sans surveillance pendant dix minutes? parmi lesquels un djihadiste ! qui sera bientot relaché dans les rues; il y a de quoi rendre les corses complotistes !

  3. autonomie pour la Corsica ,pour Perignam,pour la Bretagne,pour la Savoie….la France c’est tout belle….W
    LA FRANCE PLURIELLE….

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !