Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Bretagne. Explosion des prix de l’immobilier sur les côtes bretonnes, l’accès à la propriété impossible pour les autochtones ?

La jeunesse bretonne est progressivement dépossédée de sa propre terre, la Bretagne, en raison notamment d’une explosion des prix de l’immobilier, sur les côtes mais pas que, qui empêche cette jeunesse d’accéder à la propriété et qui la contraint à s’exiler, ou à devenir éternellement locataire…lorsqu’il ne s’agit pas tout simplement de se résigner à vivre dans des logements sociaux.

À l’occasion de sa 5e université immobilière ces 31 mars et 1er avril 2022 à La Baule (Loire-Atlantique), le conseil régional des notaires de la cour d’appel de Rennes a dévoilé le nouveau classement des prix des maisons anciennes dans les stations balnéaires de la Bretagne historique.

Voici le top 20 (il s’agit des prix médians avec des données sur un an arrêtées à fin février 2022) :

  1. La Trinité-sur-Mer (Morbihan) 612 000 €
  2. Saint-Briac-sur-Mer (Ille-et-Vilaine) 585 000 €
  3. La Baule (Loire-Atlantique) 570 000 €
  4. Baden (Morbihan) 521 900 €
  5. Le Pouliguen (Loire-Atlantique) 512 500 €
  6. Arradon (Morbihan) 497 500 €
  7. Pornichet (Loire-Atlantique) 480 000 €
  8. Saint-Lunaire (Ille-et-Vilaine) 475 000 €
  9. Carnac (Morbihan) 464 000 €
  10. Locmariaquer (Morbihan) 450 000 €
  11. Larmor-Plage (Morbihan) 447 500 €
  12. Saint-Philibert (Morbihan) 438 600 €
  13. Arzon (Morbihan) 430 000 €
  14. Dinard (Ille-et-Vilaine) 430 000 €
  15. Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) 420 000 €
  16. Plouharnel (Morbihan) 414 500 €
  17. Bono (Morbihan) 396 000 €
  18. Crac’h (Morbihan) 395 000 €
  19. Lancieux (Côtes-d’Armor) 390 000 €
  20. Saint-Gildas-de-Rhuys (Morbihan) 379 500 €

Les biens se font de plus en plus rares, les acheteurs venus d’ailleurs sont nombreux, et les autochtones eux, ne peuvent rivaliser financièrement. Selon les derniers chiffres de 2019 de l’Insee, les habitants de Bretagne gagnent en moyenne 2 177 € nets par mois, soit 26 119 € nets par an. Le calcul est alors simple : sur 20 ans ou 25 ans, même en remboursant l’équivalent d’un tiers de ce qu’ils gagnent en moyenne chaque mois (donc à hauteur de 700 euros par mois, en prenant le risque de ne pas boucler les fins de mois eu égard du coût de la vie), l’autochtone Breton n’arrive pas à rembourser au dessus de 200 000 euros sur 25 ans, 160 000 euros sur 20 ans….impossible dès lors de prétendre à une maison dans ce top 20..mais également dans la plupart des communes sur les Côtes bretonnes.

Plus que jamais, la question du statut de résident et de la priorité au logement pour les autochtones de Bretagne, au nom de leur droit à être propriétaire de leurs terres ancestrales, se pose. Pour l’instant, les pouvoirs publics n’en tiennent bien évidemment pas compte, ayant tout intérêt à attirer, massivement, des capitaux en Bretagne, au détriment très souvent des locaux.

YV

Immobilier, résidences secondaires, statut de résident : La Bretagne aux Bretons ! [L’Agora]

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Bretagne. Explosion des prix de l’immobilier sur les côtes bretonnes, l’accès à la propriété impossible pour les autochtones ?”

  1. MIEKE dit :

    Le logement est une chose, la culture, l’état d’esprit, l mode de socialisation, la vie collective, tout ce qui fait un breton disparait, noyé dans la non-culture de ces nouveaux habitants qui importent leurs moeurs..Qui sera encore breton dans 20 ans!

  2. patphil dit :

    hélas pareil dans tous les coins de france,

  3. Kan al louarn dit :

    Quand on laisse l’argent régner en maître et être le seul étalon de la société, voilà le résultat!!!
    A noter que ce phénomène d’acquisition par des nouveaux arrivants en excluant de la propriété immobilière les résidents à l’année avait commencé par les îles puis se poursuit par le littoral (surtout au sud est breton)…Jusqu’où accepterons nous d’aller ?

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, Sociétal

« Nous les Blancs étions minoritaires dans ma cité. Je suis revenu en Bretagne pour être avec mes semblables ». Ils ont voté RN..et ils expliquent pourquoi

Découvrir l'article

Sociétal

65% des habitants de Bretagne craignent d’être cambriolés cet été – comment se prémunir contre les cambriolages ?

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire, Patrimoine

Qui fût Alan Barbetorte, dont la sculpture sera inaugurée le jour de la commémoration de la bataille de Saint Aubin du Cormier, le 28 juillet 2024 ?

Découvrir l'article

DINARD

Le Jumping International de Dinard 2024 : Un Événement Incontournable

Découvrir l'article

Local, Social

Les communes rurales bretonnes attirent de nouveaux habitants : un dynamisme toutefois freiné

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

Les conséquences de la révolution française et du 14 juillet 1789 en Bretagne

Découvrir l'article

DINARD, QUIBERON

Dinard, Quiberon. Une opération “Mini Sauveteurs” sur des plages bretonnes les 14-15 juillet 2024

Découvrir l'article

Economie

Bretagne administrative : Une économie régionale toujours dynamique au premier trimestre 2024

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine, QUIMPER

Quimper. Un dimanche breton pour clôturer le Festival de Cornouaille 2024

Découvrir l'article

Economie, Local

Carquefou (44). La Chambre régionale des comptes évoque « Une situation financière confortable mais un pilotage défaillant des investissements »

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky