Étiquette : Statut de résident

Résidences secondaires. Le collectif Dispac’h réclame un statut de résident en Bretagne….et un droit au logement pour tous les migrants

Le mouvement Breton de gauche n’en est plus à une contradiction près. Alors qu’une action doit avoir lieu, à l’initiative du collectif Dispac’h, samedi 2 juillet 2022, à Quiberon, pour dénoncer la crise du logement et le fait que la Bretagne n’a pas vocation à être une terre peuplée de résidences secondaires, le même mouvement, dans ses revendications, réclame «

immigration

Logement : le virage à 180° du mouvement nationaliste breton [L’Agora]

Dernier arrivé en date dans la défense du logement pour les Bretons : le PNB (Parti National Breton) ressuscité qui couvre en ce moment même la Bretagne d’affiches « stop aux résidences secondaires« . https://t.co/7U7ihPcDxz La Bretagne doit retrouver sa dignité et ne doit plus être une colonie, que ce soit pour la bourgeoisie française, singulièrement parisienne, ou pour le trop plein

Pression immobilière en Bretagne. Que pensez-vous du statut de résident ? Micro-trottoir à Port-Louis (56)

La pression immobilière est de plus en plus forte en Bretagne. Que ce soit sur les côtes, saturées, et même désormais en zone rurale, il devient quasiment impossible pour la jeunesse autochtone de Bretagne d’acquérir un bien immobilier, tant les prix ont explosé. D’où l’idée qui monte, comme en Corse ou dans d’autres régions, d’un statut de résident, autour duquel

Dinard_-_Promenade_du_moulinet

Bretagne. Explosion des prix de l’immobilier sur les côtes bretonnes, l’accès à la propriété impossible pour les autochtones ?

La jeunesse bretonne est progressivement dépossédée de sa propre terre, la Bretagne, en raison notamment d’une explosion des prix de l’immobilier, sur les côtes mais pas que, qui empêche cette jeunesse d’accéder à la propriété et qui la contraint à s’exiler, ou à devenir éternellement locataire…lorsqu’il ne s’agit pas tout simplement de se résigner à vivre dans des logements sociaux.

Zemmour et la Bretagne : il est temps de sortir de l’ambigüité !

Certains acteurs de la Droite Nationaliste Bretonne se sont enflammés pour Eric Zemmour et son discours radical sur le Grand Remplacement et l’identité française. La prometteuse dynamique née de la liste autonomiste « Bretagne en Héritage » aux dernières élections régionales s’est, par exemple, rangée comme un seul homme derrière le Z. Mais, en lisant les posts sur les réseaux sociaux de

Emission « J’ai une idée pour la France » (France 2) avec Nil Caouissin (UDB) sur le statut de résident

Lors de l’émission de France 2 “J’ai une idée pour la France” du 18 novembre 2021, Nil Caouissin, conseiller régional de Bretagne UDB, était invité pour défendre sa proposition de statut de résident.  Crédit photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

speculation_immobiliere

Brokerezh war ar font : chikan etre ar parizian Eric Woerth hag ar c’horsad JF Acquaviva

Ar parizian Eric Woerth hag ar broadelour korsad Jean-Félix Acquaviva oc’h en em chikanañ d’an 03 a viz du e bodad budjed ar parlamant diwar-benn ar vrokerezh war ar font. Lakaet eo bet Eric Woerth dindan ensell evit meur a afer : hippodrome Compiègnes (un afer a vrokerezh dija…) hag an afer Bettencourt (met didamallet eo bet an div wech).

credit_immobilier

Pornizhan (44) : an ti-kêr a laka kresk war an taos war al lojeiz evit an eil-tiez

Embannet eo bet gant ti-kêr Pornizhan e vo lakaet kresk war an taos war al lojeiz evit an eil-tiez ! Hervez an aotroù maer eo ar c’hresk-se un doare da sikour familhoù nevez d’ober annez er gumun. « Un taol jilibourdin » eme teir c’hevredigezh eus Pornizhan PROSIMAR, APCVBS hag APSVP, enne meur a estrañjour perc’henn war eil-tiez er gumun. E Pornizhan

Pennelle

Gilles Pennelle/Florent de Kersauson (RN) : « Faites entendre votre voix et ne laissez pas la Bretagne aux mains des socialistes ! » [Interview]

À quelques encablures du second tour des élections régionales qui aura lieu dimanche 27 juin, le Rassemblement National est sur le pied de guerre en Bretagne. Arrivée en cinquième position au premier tour le 20 juin avec 14,27 % des suffrages, la formation politique de Marine Le Pen bat le rappel auprès de ses électeurs. D’autant plus que Gilles Pennelle,

Résidences secondaires. Le collectif Dispac’h réclame un statut de résident en Bretagne….et un droit au logement pour tous les migrants

Le mouvement Breton de gauche n’en est plus à une contradiction près. Alors qu’une action doit avoir lieu, à l’initiative du collectif Dispac’h, samedi 2 juillet 2022, à Quiberon, pour dénoncer la crise du logement et le fait que la Bretagne n’a pas vocation à être une terre peuplée de résidences secondaires, le même mouvement, dans ses revendications, réclame «

immigration

Logement : le virage à 180° du mouvement nationaliste breton [L’Agora]

Dernier arrivé en date dans la défense du logement pour les Bretons : le PNB (Parti National Breton) ressuscité qui couvre en ce moment même la Bretagne d’affiches « stop aux résidences secondaires« . https://t.co/7U7ihPcDxz La Bretagne doit retrouver sa dignité et ne doit plus être une colonie, que ce soit pour la bourgeoisie française, singulièrement parisienne, ou pour le trop plein

Pression immobilière en Bretagne. Que pensez-vous du statut de résident ? Micro-trottoir à Port-Louis (56)

La pression immobilière est de plus en plus forte en Bretagne. Que ce soit sur les côtes, saturées, et même désormais en zone rurale, il devient quasiment impossible pour la jeunesse autochtone de Bretagne d’acquérir un bien immobilier, tant les prix ont explosé. D’où l’idée qui monte, comme en Corse ou dans d’autres régions, d’un statut de résident, autour duquel

Dinard_-_Promenade_du_moulinet

Bretagne. Explosion des prix de l’immobilier sur les côtes bretonnes, l’accès à la propriété impossible pour les autochtones ?

La jeunesse bretonne est progressivement dépossédée de sa propre terre, la Bretagne, en raison notamment d’une explosion des prix de l’immobilier, sur les côtes mais pas que, qui empêche cette jeunesse d’accéder à la propriété et qui la contraint à s’exiler, ou à devenir éternellement locataire…lorsqu’il ne s’agit pas tout simplement de se résigner à vivre dans des logements sociaux.

Zemmour et la Bretagne : il est temps de sortir de l’ambigüité !

Certains acteurs de la Droite Nationaliste Bretonne se sont enflammés pour Eric Zemmour et son discours radical sur le Grand Remplacement et l’identité française. La prometteuse dynamique née de la liste autonomiste « Bretagne en Héritage » aux dernières élections régionales s’est, par exemple, rangée comme un seul homme derrière le Z. Mais, en lisant les posts sur les réseaux sociaux de

Emission « J’ai une idée pour la France » (France 2) avec Nil Caouissin (UDB) sur le statut de résident

Lors de l’émission de France 2 “J’ai une idée pour la France” du 18 novembre 2021, Nil Caouissin, conseiller régional de Bretagne UDB, était invité pour défendre sa proposition de statut de résident.  Crédit photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

speculation_immobiliere

Brokerezh war ar font : chikan etre ar parizian Eric Woerth hag ar c’horsad JF Acquaviva

Ar parizian Eric Woerth hag ar broadelour korsad Jean-Félix Acquaviva oc’h en em chikanañ d’an 03 a viz du e bodad budjed ar parlamant diwar-benn ar vrokerezh war ar font. Lakaet eo bet Eric Woerth dindan ensell evit meur a afer : hippodrome Compiègnes (un afer a vrokerezh dija…) hag an afer Bettencourt (met didamallet eo bet an div wech).

credit_immobilier

Pornizhan (44) : an ti-kêr a laka kresk war an taos war al lojeiz evit an eil-tiez

Embannet eo bet gant ti-kêr Pornizhan e vo lakaet kresk war an taos war al lojeiz evit an eil-tiez ! Hervez an aotroù maer eo ar c’hresk-se un doare da sikour familhoù nevez d’ober annez er gumun. « Un taol jilibourdin » eme teir c’hevredigezh eus Pornizhan PROSIMAR, APCVBS hag APSVP, enne meur a estrañjour perc’henn war eil-tiez er gumun. E Pornizhan

Pennelle

Gilles Pennelle/Florent de Kersauson (RN) : « Faites entendre votre voix et ne laissez pas la Bretagne aux mains des socialistes ! » [Interview]

À quelques encablures du second tour des élections régionales qui aura lieu dimanche 27 juin, le Rassemblement National est sur le pied de guerre en Bretagne. Arrivée en cinquième position au premier tour le 20 juin avec 14,27 % des suffrages, la formation politique de Marine Le Pen bat le rappel auprès de ses électeurs. D’autant plus que Gilles Pennelle,

À LA UNE

Nicolas Doze démonte la folie du « tout électrique » en 2035 avec un argumentaire imparable
Fête de la musique à Saint-Brieuc. Un homme violé par un autre homme sur la place publique
A la découverte des Saints Bretons. Le 1er juillet, c'est la St Goulven
La Beaujoire e FIFA 23 ? Votit !

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !