Rennes. Pour un « mauvais regard », un homme agressé et dépouillé dans le métro par un individu d’origine extra-européenne armé d’un couteau

Rennes

Rennes, capitale du couteau ? Pour un prétendu « mauvais regard », un individu s’est fait dépouiller dans le métro sous la menace d’une lame par un certain Anli Deza. Lequel se trouvait en état de récidive légale…

Dépouillé dans le métro par un individu d’origine extra-européenne

L’insécurité est un problème récurrent à Rennes. Une nouvelle affaire d’agression a ainsi émaillé l’actualité judiciaire des derniers jours. Dans la soirée du 21 avril, aux alentours de 22 h 45, un homme emprunte le métro de la capitale de l’Ille-et-Vilaine en compagnie de ses parents après avoir assisté à un spectacle en ville.

C’est alors que la petite famille va faire une mauvaise rencontre dans la rame. Un individu vient agresser le fils au motif que ce dernier l’aurait, selon les mots de l’agresseur lors de l’audience, « mal regardé ». De quoi « agacer » ce passager manifestement très susceptible…

Toutefois, la brouille n’en reste pas à cette affaire de mauvais regard et l’assaillant vole la sacoche de sa victime, non sans avoir sorti un couteau. Des témoins rapporteront par la suite que l’agresseur faisait preuve d’un comportement agité tout en tenant des propos incohérents.

Interpellé après les faits, l’individu âgé de 20 ans répondant au nom d’Anli Deza a été jugé le mardi 26 avril par le tribunal correctionnel de Rennes. À cette occasion, il a reconnu les faits tout en fournissant des explications peu crédibles. Lors de l’audience, le procureur de la République a observé, comme le rapporte Ouest-France, que le jeune homme d’origine extra-européenne n’avait « démontré aucun repentir ».

Se trouvant en état de récidive légale après avoir déjà été condamné pour des faits similaires durant l’été dernier, le prévenu a finalement été condamné à un an de prison avec maintien en détention.

Des agressions au couteau qui se multiplient à Rennes

Cette nouvelle histoire d’agression au couteau dans le métro rennais est survenue quelque jours seulement après qu’une mère de famille et ses deux enfants ont, eux aussi, été agressés sans raison par un individu alors qu’ils se trouvaient dans une rame.

Quant à l’auteur présumé, il s’agirait d’un homme de 46 ans dont on a appris par la suite qu’il s’était échappé du centre Guillaume Régnier, où il était hospitalisé en psychiatrie. Il fut interpellé par la police dans le centre-ville de Rennes environ une heure après les faits. Après un passage en garde à vue, l’individu a de nouveau été hospitalisé en milieu psychiatrique.

En ce qui concerne les trois victimes, la mère et l’un de ses enfants se sont vus asséner des coups de poing au niveau de la tête par l’agresseur. Quant à l’autre enfant, au sujet duquel il fut rapporté dans un premier temps qu’il avait été blessé à la lèvre par un coup de couteau tandis que l’agresseur exhibait sa lame dans la rame, le procureur de la République de Rennes, Philippe Astruc, a indiqué ultérieurement que « l’examen médico-légal [avait] permis d’écarter l’éventualité d’un coup de couteau qui avait pu au départ être évoqué ».

La mère de famille et ses deux enfants, après avoir été pris en charge par les pompiers, furent évacués à la station de métro Pontchaillou puis transportés à l’hôpital situé à proximité afin d’effectuer une série d’examens.

Crédit photo : Wikimedia commons (CC/kcpwiki) (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

3 réponses

  1. Nos politiques portent l’entière responsabilité de l’insécurité qui règne dans notre pays! Les voyous savent qu’ils ne risquent pas grand-chose! Les  »clandestins » musulmans arrivent, chez nous, de plus en plus nombreux et ils ne sont PAS RENVOYES chez eux! Je ne reconnais plus  »la France », que j’ai connue, avant 1962.Dans les rues de ma ville je rencontre de nombreuses  »femmes voilées » et beaucoup de gens que je croise ne parlent pas  »le français »!…Les musulmans ont chassé TOUS les non-musulmans de leur pays natal et leur ont volé leurs biens…puis ils ont suivi les  »mécréants », en France, au lieu de RESTER dans  »leur » pays  »indépendant »!..

  2. Ainsi va la vie en Bretagne jadis épargnée par ce genre d’évènements tragiques , c’est amusant de constater que ces faits divers ne font pas plus réfléchir la population qui a dans un bel élan patriotique ….. reconduit l’élu du 24/04 .

  3. ça existe encore des gens qui ne veulent pas baisser les yeux, se dhimmifier et osent regimber quand on veut les dépouiller!
    ça existe encore des racailles qui sont multirécidivistes mis en prison pour quelque temps qui en sortiront vite avec les réductions automatiques de peine (au minimum la moitié du temps)
    ce qui me navre c’est qu’une majorité de français acceptent que ça continue

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !