Emoji drapeau breton. Une nouvelle campagne sur Twitter jusqu’au 19 mai [Vidéo]

Drapeau breton

Sera-t-il bientôt possible d’utiliser un emoji drapeau breton sur Twitter et les autres réseaux sociaux ? Une nouvelle campagne de promotion visant à la création permanente du Gwen ha Du version émoticône a débuté le 9 mai.

L’emoji drapeau breton repart à l’assaut de Twitter

La mobilisation en faveur de la création d’un emoji drapeau breton est de retour sur le réseau social Twitter. Lors d’une conférence de presse tenue le lundi 9 mai, les deux promoteurs de l’emoji tant attendu, à savoir la Région Bretagne et l’association www.bzh,ont indiqué qu’une nouvelle campagne « #emojiBZH » allait être initiée à partir de ce même jour et ce, jusqu’au 19 mai prochain.

On peut toutefois déplorer la qualité du son, très médiocre, de cette conférence de presse relayée par le président du Conseil régional Loïc Chesnais-Girard :

C’est donc seulement sur le réseau à l’oiseau bleu devenu récemment propriété de l’entrepreneur Elon Musk que les choses vont se passer ! Le procédé est simple :  inciter les internautes à saisir les mots-dièses #emojiBZH ou encore #BZH  et #GwennHaDu pour afficher un drapeau breton dans un tweet. Toutefois, l’opération a pris un peu de retard au démarrage et le Gwenn ha Du ne s’affichait toujours pas sur Twitter en milieu d’après-midi le 9 mai.

Ce choix du calendrier de la part des deux entités n’est pas anodin puisqu’il débute le jour de la fête de l’Europe et se terminera donc le 19 mai, jour de la Saint-Yves coïncidant avec la Fête de la Bretagne. Avec en point culminant le samedi 14 mai, date à laquelle se tiendra la finale de l’Eurovision, événement où le groupe brittophone, et parfois controversé  Alvan & Ahez représentera la France.

Plus de succès qu’en 2020 pour le Gwenn ha Du ?

Cette nouvelle initiative visant à permettre la création d’un emoji accessible en permanence sur les réseaux sociaux vient succéder à plusieurs tentatives précédemment recalées par le consortium Unicode, réunissant notamment Google, Facebook ou Apple et chargé de créer les nouveaux émojis.

En 2020, une campagne destinée à convaincre Unicode avait vu 405 000 mentions de l’emoji drapeau breton envahir Twitter en un mois. Sans succès, le consortium évoquant alors, pour justifier son refus, la « difficulté à intégrer sur smartphone les 5 000 émojis drapeaux qui peuvent potentiellement être activés dans le monde et à mesurer leur utilisation potentielle ».

De son côté, Loïg Chesnais-Girard ambitionne en ce mois de mai 2022 « de recommencer l’opération et de renouer avec cette dynamique ». Un président de région qui n’a pu s’empêcher par ailleurs de faire un peu de propagande cosmopolite au passage : « Cet émoji, c’est un moyen de faire vivre notre identité bretonne qui est positive et ouverte sur le monde. » Une formule répétée à outrance par les représentants de l’exécutif régional…

Optimiste également, le président de l’association « www.bzh » David Lesvenan a déclaré lors de la conférence qu’Unicode « a pour habitude d’activer entre 80 et 120 drapeaux par an ». Toutefois, à regarder de plus près les conditions de création de nouveaux emojis indiquées par le consortium, les choses ne semblent pas aussi simples.

Signalons en dernier lieu que la pétition en ligne « pour que la Bretagne ait enfin son emoji » est toujours accessible.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. La légende du Gwen ha du n’est pas la bonne ; en effet les bandes blanches correspondent aux évêchés existant : Nantes, Vannes, Quimper, Saint Brieuc et Rennes. Les bandes noires aux évêchés disparus : Saint Malo, Dol, Saint Pol de Léon, Tréguier.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !