Tourisme. A la découverte du comté de Kerry, en République d’Irlande

kerry_irlande

Nous vous avons présenté il y a quelques jours le comté de Cork, en République d’Irlande. Une fois que vous avez dépassé Bantry, prenez alors la direction de Kenmare…et pénétrez dans un autre monde, paradisiaque. Le comté de Kerry, l’un des comtés d’ailleurs les plus touristiques d’Irlande avec le Connemara. On vous présente quelques destinations incontournables de ce comté.

Le comté de Kerry, fiche technique

Le comté de Kerry (en irlandais : Contae Chiarraí), surnommé The Kingdom (« Le Royaume »), est un comté situé dans le Sud-Ouest de l’Irlande, entre le fleuve Shannon au nord et l’océan Atlantique à l’ouest. Peuplé de 150 000 habitants environ, il est délimité à l’est par le comté de Limerick et au sud à celui de Cork. Son nom vient de l’irlandais Chiarraí, qui signifie « gens de Ciar », en référence à une tribu celtique qui vivait dans cette région. Sa superficie est de 4 746 km2 pour 147 707 habitants en 2016. Il fait partie de la province historique de Munster.

La péninsule de Dingle et l’anneau du Kerry, route panoramique de la péninsule de l’Iveragh, ont contribué à faire de cette région l’un des moteurs du tourisme irlandais. Elle est réputée pour la variété de ses paysages : landes, lagunes, côte déchiquetée et ponctuée d’îles, vallées couvertes de forêts de sapins, lacs, plages, etc.

La Kerry Way est un site de randonnée renommé, avec ses 215 kilomètres de sentiers.

Pour l’anecdote, l’équipe de football gaélique du comté, le Kerry GAA, est l’équipe qui a remporté le plus de fois le championnat d’Irlande de football gaélique.

kerry_irlande

Le Gleninchaquin Park, un coin de paradis au coeur du Kerry

Situé sur la péninsule de Beara mais appartenant au comté de Kerry, le Gleninchaquin Park est un petit coin de paradis au coeur du Kerry. Pour y accéder, prenez à gauche juste avant d’arriver à Kenmare (en provenance de Bantry), et roulez pendant quelques kilomètres, jusqu’à voir un camping situé sur votre droite, en bord de mer. Tournez ensuite à gauche (le parc est indiqué) et empruntez une route très étroite (roulez à 10-15 km/h max). Vous pourrez, avant d’atteindre le parc situé à une dizaine de kilomètres au bout du chemin, vous arrêtez pour découvrir un superbe monument mégalithique, et des paysages à couper le souffle.

kerry_irlande

Puis continuez jusqu’au Gleninchaquin Park. Parc privé appartenant à une riche famille locale, le Gleninchaquin Park est ouvert du matin jusque tard le soir ce qui vous permettra d’y passer la journée, à travers les McGillicuddy Reeks, une chaîne de montagne de Killarney. Sur place, vous aurez la possibilité d’emprunter 4 circuits de randonnées différents, adaptés à tous les niveaux (vous pouvez aussi faire un peu de hors piste). Des sentiers qui vous amèneront dans la montagne, au dessus d’une cascade, ou encore auprès de vieilles maisons en pierre abandonnées. Vous pourrez y prendre un pique-nique, et observer les lacs, les alentours, et des vues sensationnelles.

kerry_irlande

Le coût pour accéder à ce petit bout de paradis est de 7€ par personne, et cela en vaut la peine à la vue de l’entretien et des travaux réalisés pour entretenir ce parc.

L’incontournable Ring of Kerry

Retournez ensuite à Kenmare, petite commune très animée, jonction entre Beara et le Ring of Kerry. Il s’agit d’ailleurs d’un excellent point de chute pour passer quelques semaines dans le Kerry. De nombreux hôtels, B and B, pubs et restaurants y sont situés, ambiance assurée le soir, notamment en fin de semaine (même si la crise a impacté y compris cette région touristique).

Puis partez, à la journée, pour le tour du Ring of Kerry, circuit qui fait le tour de la péninsule d’Iveragh . Circuit circulaire de 170 km, il emprunte les routes N70, N71 et R562 et passe notamment par Sneem, pour revenir ensuite à Kenmare non sans avoir découvert Killarney et son splendide parc.

Nous vous conseillons d’y aller hors saison, car en été, les routes étroites, et le trafic important peuvent rapidement vous pourrir le séjour.  Pour les randonneurs, il existe aussi un sentier pédestre suivant sa propre route et balisé appelé le Kerry Way, et un circuit vélo qui emprunte des routes plus anciennes et moins fréquentées quand cela est possible. Au coeur du Ring of Kerry, les amateurs de grimpette pourront se faire plaisir eu égard des nombreuses montagnes situées sur la péninsule.

Plusieurs sites archéologiques et mégalithiques se trouvent également sur la péninsule (Uragh Stone Circle, Staigue Stone Fort). Notre conseil ? Une journée entière à rouler, et à faire des arrêts « à la demande » pour observer les différents points de vues, les plages, les sites remarquables. Et reprendre ensuite, après une nuit à Kenmare, une autre journée pour s’attaquer à la montagne et à la randonnée.

La péninsule de Dingle, haut lieu du tourisme en Irlande

Après plusieurs nuits à Kenmare, et une visite du parc de Killarney, remontez vers le Nord, direction la péninsule de Dingle, ses plages prisées, mais également ses montagnes, et notamment le Mont Brandon, avec ses 951 mètres d’altitude. Le plus haut sommet d’Irlande en dehors des sommets des Macgillycuddy’s Reeks. Vous pourrez également visiter les îles Blasket, archipel du bout de la péninsule, totalement isolée. A savoir également qu’une partie de la péninsule de Dingle, à l’ouest, est une zone où l’on parle gaélique au quotidien (Gaeltacht).

Lorsque vous aurez terminé le tour de la péninsule, poussez un peu plus à l’Est direction la Crag une galerie souterraines classée parmi les plus belles grottes calcaires du pays. Une grotte située à CastleIsland. Puis en redescendant vers Killarney, arrêtez vous pourquoi pas au Ballymalis Castle situé à moins de 5 km de Killorglin. C’est une tour en ruine, située en plein cœur de la campagne irlandaise…Mais le château le plus intéressant est à côté de Killarney et se nomme le Ross Castle.  C’est une forteresse bâtie autour du XVème siècle par un chef de clan irlandais O’Donoghue Ross. Le château constitue sans doute l’un des plus beaux témoignages encore visitable de l’histoire médiévale irlandaise.

Lorsque vous aurez englouti toutes ces visites et réalisé toutes ces randonnées, il sera sans doute temps de reprendre la route direction le ferry, à côté de Cork. Non sans avoir passé quelques soirées dans les pubs irlandais des péninsules visitées, ou de Kenmare, ou encore, pour les amateurs de plus grosse ville, de Killarney.

Bon voyage !

YV

Crédit photo : breizh-info.com (TDR)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !