Le Franc-Parleur. Les excès du féminisme vus par un journal républicain de… 1909 !

Féminisme

Nos bourgs et campagnes étaient autrefois couverts de journaux locaux, quotidiens mais surtout hebdomadaires. A un journal catholique et/ou royaliste faisait face une publication républicaine et laïque, voire laïcarde. Et entre les deux la guerre était féroce !

Le Franc-Parleur était l’une d’entre elles. Imprimé à Loudéac (Côtes d’Armor), le Franc-Parleur était la voix passionnée et intransigeante du parti républicain et de la Gauche entre l’est de la Basse-Bretagne (Laniscat, Corlay) et l’extrême-ouest de l’Ille-et-Vilaine. Cette publication était au service du vibrionnant Louis Turmel, maire de Loudéac et député des Côtes du Nord qui sera, bien plus tard, le principal protagoniste de « l’Affaire Turmel », affaire de trahison au profit de l’Allemagne en pleine guerre de 14. Joseph Turmel, aux penchants parfois antisémites, finira assassiné en prison en 1919, son enterrement sera l’occasion pour les poilus de Loudéac de huer son cercueil.

Ceci étant dit, Louis Turmel sera la voix du républicanisme dans le secteur durant plus de 20 ans. Bataillant contre le camp clérical et les « privilégiés des châteaux » tout en vivant largement au-dessus de ses moyens avec calèche et serviteurs. Eternel paradoxe de la gauche ! Mais, au moins en ce temps-là, l’idéal républicain et la Gauche ne rimait pas avec le wokisme.

Illustration dans ce numéro de 1909 où le Franc-Parleur livre une vision du féminisme qui fait particulièrement écho un siècle après…

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

3 réponses

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS