Saint-Nazaire. Insécurité, violences, manque de policiers…les habitants témoignent [Reportage]

Nous n’avons pas attendu longtemps ce 21 juin devant la mairie de Saint Nazaire pour récolter plusieurs témoignages accablants de la part de riverains excédés par la montée de la délinquance dans leur ville. Bien que toutes les personnes interrogées n’aient pas été victimes d’agression ou de vol, elles ont toutes en commun un réel sentiment d’insécurité. La mairie semble impassible face à cette situation comme en témoigne cette femme ayant été visée par un fusil de pêche derrière la mairie aux alentours de 20h30 le 29 mai 2021 : “J’ai été reçue à la mairie qui savait… Voila.

Comme à Brest, les alentours de la mairie sont semble t-il un lieu privilégié par les trafiquants de drogues pour vendre leurs marchandises sous les yeux des passants et des policiers en toute impunité. Les dealers sont assis sur les bancs et n’hésitent pas à siffler, insulter et même suivre les femmes dans la rue. L’arrivée récente de 11 policiers ne suffit pas à rassurer la population qui souhaiterait des patrouilles plus fréquentes. Cependant il semble que d’autres affectations soient prévues en septembre. Lors de notre micro-trottoir, plusieurs personnes nous ont mentionné le quartier de la Bouletterie. La Bouletterie est effectivement un quartier bien connu des Nazairiens tout comme celui de la Trébale comme étant une plaque tournante du trafic de drogue. Il n’est pas rare d’y voir des poubelles en travers de la route pour ralentir les interventions de police ou carrément de se voir interdire l’accès à certaines rues par les dealers.

Bien qu’il semble que ces quartiers soient plus calmes depuis un an, leurs habitants ont malheureusement eu à subir les tirs de mortiers et les rodéos sauvages comme dans toutes les banlieues chaudes de France. Si la vie semble plus calme en apparence à la Bouletterie, les rapports de police montrent que les crimes et les délits sont en hausse constante. En 2021, les forces de police et de gendarmerie de Saint Nazaire ont enregistré 2 711 infractions contre 2 336 en 2020. Les violences sexuelles sont en hausse de 60% en un an, les vols de véhicules en hausse de 52% et les cambriolages en hausse de 28%. En 2001, le nombre de cambriolages de résidences principales en Loire Atlantique était de 2 762. En 2021, c’est 5 393 logements qui ont été cambriolés, soit une augmentation de 95 % en 20 ans.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

6 réponses

  1. En 1962:les gauchistes, tel le maire(socialiste) de Marseille, monsieur Gaston Deffere, qui voulait  »jeter à la mer » les Pieds-Noirs….qui sont des  »Français » non-musulmans, qui avaient été chassés de leur pays natal par les musulmans!….puis ils ont ouvert  »toutes grandes » les portes de leur ville aux musulmans  »étrangers »…on voit ce que leur ville est devenue!

  2. Dans ma jeunesse, durant la guerre de 40, on ne fermait jamais sa porte, tous les voisins entraient librement, c’était la France occupée. Il n’y avait ni pillage ni vol. Mais maintenant la France n’existe plus.

  3. De la racaille afro-maghrébine , pas la peine de se cacher derrière son petit doigt pour le dire ; du -soit disant – MNA arrivé là , envoyé par les généreux expéditeurs de la région parisienne pour désengorger les zones chaudes de la capitale ; accueillis par les « .associatifs  » style utopia-56 qui en ont fait leur fonds de commerce .
    Des oisifs intégraux qui glandent toute la journée , semant le délit et l’insécurité quand l’occasion se présente .
    Toutes les – même petites – villes de Bretagne sont gangrénées par cette chienlit ; récemment je me suis rendu à St Brieuc en centre ville : idem , groupes de désoeuvrés typés méditerranéens , voire noir de chez noir , moyenorientaux , qui déambulent , regards torves et insistants …. Si on veut se préserver il faut faire de l’évitement , le regard porté en avant afin d’anticiper le contournement .
    Saletés d’immigrationnistes qui nous ont pourri la vie !

  4. les habitants de ces communes devraient se plaindre dans les urnes or ils élisent toujours des gens qui soutiennent leurs bourreaux! étonnant, non?

  5. saint marc, petit village tranquille. Fin de matinée, une voiture de police municipale avec 4 agents à bord
    dont l’un sort du véhicule pour dresser un PV à un véhicule certes mal garé, mais qui ne génait personne !!
    Mais bon, il parait que Saint Nazaire manque d’effectifs???

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !