À La Chapelle-Neuve (56), une pétition contre un projet de méthaniseur

Une pétition contre un projet de méthaniseur est actuellement en circulation à la Chapelle-Neuve, dans le Morbihan. La maire de la commune avait accordé un permis de construire mais fait désormais face à une opposition. Un collectif citoyen baptisé « Transparence Chapelle-Neuve » s’est rassemblé récemment devant les portes de la mairie pour réclamer une réunion publique sur le sujet, estimant être mal informé sur le dossier.

« Imaginez à la Chapelle-Neuve (56), près d’une école, d’habitations, d’un château d’eau, un endroit comportant des sources, puits, zones humides, zones de protection du biotope… Là, dans le « château d’eau du Morbihan », va être construit un méthaniseur industriel géré par 3 personnes formées en 3 petits jours chrono (!), n’habitant pas la commune et ne pouvant donc pas intervenir rapidement en cas d’incident. Le gaz produit ne servira même pas à la commune mais repartira à Plumelin » indique la pétition.

« Sans que la population de la Chapelle-Neuve n’ait été informée, la mairie a déjà donné son aval pour le permis de construire du méthaniseur « Ti nerzh » et n’a fait aucune réserve dans le dossier déposé. 52 tonnes de « déchets » (lisiers, lait, plantes cultivées uniquement pour pourrir, …) seront donc acheminées chaque jour à Keriven par les routes communales en provenance de Grand Champ, la Chapelle-Neuve, Moustoir’Ac, Plumelin, … Et rien ne nous dit que d’autres déchets n’alimenteront pas bientôt l’usine à gaz, ce qui est plus que probable afin d’en augmenter la rentabilité.

Surtout, il faut évoquer les risques de nuisance pour la santé des habitants alentour, risques dus aux émanations gazeuses (ammoniac, hydrogène sulfuré provenant aussi bien du méthaniseur lui-même que lors de l’épandage des déchets (« digestats »), et les risques d’accidents inhérents à toute installation, de type fuites pouvant aller jusqu’à l’explosion !

Risques également pour l’environnement (faune et flore): pollution des cours d’eau et des terres par l’ammoniac, pluies acides provenant de la combinaison de l’hydrogène sulfuré émis dans l’air avec l’eau. Sans parler des risques d’accidents sur la route dus à l’augmentation du trafic (camions et tracteurs). Enfin nos maisons perdront de leur valeur »

Les instigateurs de la pétition invitent à « faire parvenir l’avis du plus grand nombre de personnes possible à la préfecture pour que M le Préfet se rende compte de l’absurdité du projet. Parlez-en autour de vous et renvoyez un mail à la préfecture pour exprimer votre opposition au projet, avant le 10/7/2022:  [email protected] »

Le dossier est consultable en mairie de la Chapelle-Neuve où vous pouvez aussi donner votre avis sur un registre papier.

Crédit photo : wikipedia (cc)

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

7 réponses

  1. Merci d’avoir publié cette information. Il faut bien comprendre que nous ne sommes pas opposés au principe de la méthanisation ni aux agriculteurs à l’origine de ce projet mais à la proximité des installations avec les maisons avoisinantes, le centre du bourg, une des écoles, le château d’eau et les cours d’eau.
    D’une part, faire méthaniser les déchets c’est bien mais cultiver la terre pour produire des céréales destinés à y pourrir, y mettre du lait, c’est quand même détourner l’agriculture de son sens premier.

    1. Un incident n’est pas un accident… affoler la population sans preuve concrète clair, non orientée de base, ne servira pas votre cause sur le long terme…

      Sur le même principe de l’incident/accident je vous laisse comparer:
      -oubli du clignotant (incident)
      -encastrement dans un platane (accident)

      Vous saisissez la différence ?

  2. C’est bien de publier des informations je suis d’accord. Mais ce qui est bien c’est de publier sans a priori.
    Ce projet est proche d’un château d’eau, oui, mais qui ce fourni en eau bien loin de ce projet (au Guernic pour être précis).
    L’école…aucun sens de la nommer elle n’a rien à faire dans le projet. Et si vous lisiez les documents vous le verriez.
    Quant aux risques d’émanations gazeuses, sur quoi se baser pour écrire cela si ce n’est sur des allégations.
    Vous êtes des pseudos écolos qui refusez le progrès. Vous êtes opposez par principe à la méthanisation, aux camps de panneaux solaire, aux éoliennes et autres véritables progrès écologiques.
    C’est bien mieux de vivre en autarcie dans son petit monde de bobo.
    Bonne journée
    Nicolas

  3. J’ai voulu aller à la manifestation d’aujourd’hui. Il y a plus de gendarmes que de manifestants!
    Cela n’intéresse personne. Il y a d’autres sujets bien plus sérieux comme le pouvoir d’achat, l’avenir de nos enfants que de tenter d’empêcher l’implantation d’une usine qui va, de surcroît créer des emplois.

    1. Non aucun emploi de crée…que des nuisances sauf pour les agriculteurs qui n’habitent même pas sur place…et un non sens sur le plan écologique….et les riverains ne sont même pas pris en compte…ni averti….le projet passe en catimini….pourquoi???

  4. Désolée mais il s’agit d’un sujet très sérieux qui met en danger l’avenir de nos enfants…et nos sols….et il n’y aura pas d’emploi de créé …par contre cela va enrichir certains au détriment des riverains….qui n’ont jamais été prévenu…pourquoi ce projet est passé en catimini…pouquoi ce choix d’implantation alors qu’aucun agriculteurs n’habite sur place, posez vous les bonnes questions…nous aurons que des nuisances sonores olfactives visuelles , ecologiques perte de la valeur de nos maisons et possibilité de fuite voire même d’explosions…il y a eu déjà beaucoup de soucis avec ce genre d’usine à gaz….on ne s’improvise pas gérant d’une unité de methanisation avec une formation de 3 jours….des vies sont en jeu!!!

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !