Carhaix. Un menhir érigé par StoneBreizh dimanche 3 juillet, plus de 200 volontaires sollicités

StoneBreizh

Le dimanche 3 juillet 2022 à Carhaix, la colline de Penn ar Roz va recevoir un invité un peu spécial puisqu’un menhir y sera érigé sous l’impulsion de l’association StoneBreizh et de Philippe Abjean. À terme, un cercle mégalithique sera recréé sur le site.

StoneBreizh, un « Stonehenge breton » à Carhaix

C’est ainsi que la première pierre du projet StoneBreizh sera posée. D’une hauteur de 8,30 m et pesant une trentaine de tonnes, le menhir sera dans un second temps entouré de 36 mégalithes, de 5 à 6 m de haut. Lesquels seront disposés en cercle mesurant 43 m de diamètre.

StoneBreizh
Arrivée du premier menhir à Penn ar Roz. Source : page Facebook StoneBreizh

À l’origine de ce projet, on retrouve l’association StoneBreizh, dont le président Philippe Abjean avait dressé les grandes lignes lors d’une interview accordée à Breizh-Info au mois d’avril dernier.

L’objectif de StoneBreizh est de recréer un cercle mégalithique au cœur du Poher, à l’image de son lointain cousin Stonehenge, outre-Manche. Lieu vivant, le site accueillera par la suite « les fêtes des solstices d’été et d’hiver, les feux de la Saint-Jean et aussi des concerts et autres rassemblements », indique l’association.

D’autre part, en référence à la Bretagne historique, le cercle mégalithique couvrira une surface de 1 415 mètres carrés, soit « autant que de communes sur les cinq départements bretons ».

StoneBreizh
Plan du projet StoneBreizh finalisé. Source : stonebreizh.bzh

L’aide du public sollicitée dimanche prochain, le bagad de Carhaix présent

Quant au premier menhir (en granit breton) qui sera érigé en fin de semaine sur cette colline culminant à 234 m d’altitude, il a été offert par la carrière de Brennilis. En outre, il sera orné d’une coupe du Graal et d’une lance, gravés par le sculpteur François Breton.

Concernant l’opération du 3 juillet, pas question de recourir à une grue pour ériger le menhir : StoneBreizh a décidé de privilégier une méthode de levage « à l’ancienne », comme il y a cinq mille ans pour les menhirs bretons en utilisant la force des bras, avec chèvre en bois, poulie, poutres de roulement, cordes, etc. Par ailleurs, l’association a également édifié une rampe de glissement vers la fosse dans laquelle sera planté le mégalithe.

Aussi, pour mener à bien ces travaux, pas moins de 200 personnes seront nécessaires. Philippe Abjean et les organisateurs du projet StoneBreizh convient les personnes de bonne volonté à se rendre sur le site de Pen ar Roz, situé sur la route de Motreff, à partir de 14 heures. Un parking accueillera les visiteurs à l’entrée du site tandis que l’accès sera libre et ouvert à tous. Les volontaires peuvent s’inscrire sur le site stonebreizh.bzh.

L’aspect musical de l’opération n’a pas été négligé puisque la levée du menhir sera rythmée par un roulement de tambours et par le bagad de Carhaix. D’autre part, plusieurs animations seront proposées au cours de la journée, notamment une initiation aux jeux de force bretons organisée par le comité de jeux de force populaire Breton C’hoarioù Nerzh.

Promouvoir l’identité bretonne à l’heure du néant culturel français

En parcourant le site Internet de StoneBreizh, on en apprend davantage sur les motivations qui ont poussé l’association à se lancer dans un tel projet. Ainsi, les bénévoles entendent faire de cette colline du Centre-Bretagne « un lieu emblématique de transmission de l’histoire et de la culture bretonnes » tandis qu’il est relevé à juste titre que « l’histoire bretonne est peu familière car elle n’est pas enseignée ».

Aussi, StoneBreizh explique que, « dans une volonté qui doit être collective de résistance contre l’effacement des cultures, nous avons devoir de rappeler la mémoire des prédécesseurs audacieux qui ont enrichi notre héritage et sont entrés dans la légende bretonne. Et de la partager. »

Ce site mégalithique du XXIe siècle aura aussi pour objectif d’être « le symbole de l’éclat et de la fierté retrouvée de la Bretagne, de son énergie illustrée tout particulièrement par les révolutions économique et culturelle des années 1950-1960 jusqu’à aujourd’hui ».

Enfin, dans une époque où, comme le relève également l’association, « une étude récente du Cevipof révèle que la moitié de la population française est dépourvue de tout sentiment d’appartenance à une communauté, qu’elle soit nationale, régionale, linguistique, religieuse, d’origine ou même de goûts, l’ensemble a pour ambition d’être un repère culturel majeur et identifiant en Bretagne. »

Voilà donc quelques bonnes raisons d’aller donner un peu de son temps et de son énergie du côté de Carhaix dimanche 3 juillet.

Crédit photo : page Facebook  StoneBreizh (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. Bonjour aux Bretonnes et Bretons.
    Contrairement à l’idée reçue et malheureusement entretenue par Obélix, les menhirs, dolmens et allées couvertes n’ont rien de celtique : Ils étaient là bien avant les Celtes – Gaulois !
    Dans l’ère des mégalithes, on observe plusieurs civilisations qui n’avaient pas le même rapport à la pierre : l’allée couverte de Locmariaquer comporte une dalle gravée coupée en deux dont on retrouve l’autre moitié à Gavrinis. Le grand menhir de Locmariaquer a été brisé ( sinon, il serait encore debout ! )
    Bien sûr les druides ont tout de suite remarqué les caractéristiques énergétiques de ces pierres et les ont utilisées à des fins magiques, incantatoires, thérapeutiques, et autres ( :-) )
    Ces structures sont implantées sur des zones où les réseaux énergétiques, courants d’eau, hartman, curry, sacré etc…se croisent où se côtoient.
    Ainsi , pour reproduire une structure mégalithique , faut-il connaître « un certain nombre de choses »…
    Faisons confiance à Stonebreizh et Philippe Abjean pour réaliser un monument opérationnel …

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !