L’Inde rétablit les visas touristiques de longue durée

Après plus de deux ans de suspension en raison de la pandémie de COVID-19, le gouvernement indien a pris la décision de rétablir les visas touristiques électroniques de longue durée (1 et 5 ans) pour les ressortissants de 156 pays. Les autorités ont également annoncé le retour des visas touristiques délivrés pour 10 ans aux citoyens des États-Unis et du Japon. Ce retour à la normale ouvre la voie à la relance de l’industrie du tourisme en Inde.

Les visiteurs internationaux peuvent donc désormais obtenir les différents types de visas pour l’Inde depuis la Suisse, la France, la Belgique et les autres pays éligibles, sans restrictions, comme en période pré-crise sanitaire.

Retour des visas de 1 et 5 ans, suspendus durant la pandémie

Les visas électroniques (e-Visa) de longue durée sont à nouveau délivrés aux voyageurs étrangers de 156 pays éligibles après avoir été suspendus au début de la pandémie de coronavirus en mars 2020.

Les trois types de visas électroniques sont donc désormais disponibles : 30 jours (entrée unique), 1 an et 5 ans (entrées multiples). Ils peuvent être obtenus à différentes fins, dont le tourisme, mais aussi les affaires et le suivi d’un traitement médical en Inde.

Le gouvernement indien a également annoncé l’introduction de nouveaux visas touristiques standards, au format papier, d’une durée de validité maximale de 5 ans. Ceux-ci seront délivrés aux ressortissants non éligibles au visa électronique, sous réserve de certaines conditions.

À l’heure actuelle, les titulaires d’un visa touristique (électronique ou standard) doivent entrer en Inde en passant par les aéroports et ports maritimes désignés. Il n’est pas possible de franchir la frontière aux postes terrestres jusqu’à nouvel ordre.

Introduction d’un visa électronique d’urgence

Le système de visa électronique (e-Visa) a été mis en œuvre par les autorités indiennes pour faciliter les voyages dans le pays. En 2017, il a été décliné en trois catégories de permis : e-Tourist, e-Business et e-Medical.

Une quatrième catégorie a récemment été ajoutée au système d’autorisation de voyage électronique, l’e-Visa pour les urgences (Emergency eVisa). Il permet aux demandeurs d’obtenir un visa rapidement pour voyager en Inde en urgence.

Il peut être utilisé en cas de décès ou de maladie de proches, ou pour des raisons juridiques, entre autres. Ce type de visa sera généralement traité en 18 à 24 heures, y compris le week-end et les jours fériés.

Un nouvel aéroport ajouté au système de visa électronique

Le 7 juin 2022, le ministère indien de l’Intérieur a actualisé la liste des points d’entrée aériens autorisés pour les voyageurs titulaires d’un visa électronique afin d’y inclure un 29e aéroport.

À compter de cette date, les visiteurs internationaux peuvent donc entrer en Inde par l’aéroport international de Kannur/Cannanore situé l’État du Kerala, dans le sud-ouest du pays. L’ensemble des aéroports de la région sont désormais compris dans le système électronique.

À cette occasion, Subhash Murikenchery, directeur des opérations de l’aéroport de Kannur, a déclaré : « Les visiteurs […] peuvent désormais se rendre à l’aéroport de Kannur avec un visa électronique pour entrer en Inde. Ils n’ont plus besoin de passer par la file d’attente normale de l’immigration. »

Fin de la gratuité du visa touristique

L’Inde avait annoncé la délivrance de 500 000 visas touristiques gratuits en juin 2021 afin d’attirer les voyageurs étrangers et de favoriser la reprise du tourisme dans le pays. La mesure spéciale était applicable jusqu’au 30 mars 2022, ou jusqu’à l’expiration du quota.

Depuis le 1er avril, des frais de traitement sont à nouveau appliqués sur le portail de demande de visa électronique. Toutefois, il se peut que cette mesure ne soit que temporaire et que de nouvelles dispositions entrent en vigueur.

En effet, le ministère indien de la Culture et du Tourisme étudie une série de stratégies visant à renforcer le tourisme en Inde. Il se pourrait que la réactivation temporaire de la gratuité du visa touristique de courte durée (30 jours) fasse partie des mesures sur la table.

Ouverture des frontières aux vols commerciaux internationaux

En ce qui concerne la réouverture de l’espace aérien indien aux vols internationaux, les autorités indiennes avaient fait le choix de procéder de manière progressive pour éviter l’arrivée soudaine d’un grand nombre de touristes dans le pays.

Le 15 octobre 2021, les vols affrétés ont été les premiers à pouvoir atterrir en Inde. Un mois plus tard, les vols commerciaux réguliers inclus de la « bulle aérienne » conclue entre l’Inde et ses pays partenaires ont pu à leur tour relier le territoire indien.

Enfin, depuis mars 2022, tous les vols commerciaux internationaux, sans distinctions, sont à nouveau autorisés à effectuer la liaison pour l’Inde. La bulle aérienne mise en place en novembre a été supprimée et les touristes peuvent se rendre dans le pays, quelle que soit leur nationalité.

Article non rédigé par la rédaction de breizh-info.com

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS