Une affiche pro-transgenre du Planning familial dénoncée par les… transgenres !

Ça se complique !

Le Planning familial 62, qui met un point d’honneur à être toujours en avance sur les modes sociétales, a récemment sorti une série d’affiches et de visuels sur les « nouvelles familles » et « nouveaux genres » parmi les 3000 recensés. Cette série d’affiches était sensée être une réponse à la mise en avant de « l’Observatoire de la Petite Sirène » qui diffuserait « une idéologie anti-transgenre » (en vérité, ce collectif ose remettre en cause le discours idéologique pro-transgenre, notamment auprès des mineurs)

Problème, les militants transgenres en question n’aiment pas le visage des personnages représentés :

Selon ces activistes, le visage est, en effet, trop « anguleux » et dissimule donc mal la masculinité du personnage.

Un autre problème s’ajoute à ce premier scandale : l’affiche aurait été dessinée par un « cis-genre », c’est à dire une personne normale, ne souffrant pas de « dysphorie de genre ». Or pour les wokistes, seul un transgenre peut dessiner un personnage transgenre, car il comprend sa « souffrance » et son « vécu ». Les activistes reprennent ainsi le schéma idéologique des activistes décoloniaux qui dénoncent les « blackfaces » et autres ornements capillaires réputés appartenir à des races précises.

Le très féministe Planning familial subit donc actuellement une vague de protestation sur les réseaux sociaux de la part des activistes transgenres.

Depuis quelques années, le mouvement LGBT subit une véritable révolution interne où l’activisme des « T » (Transgenres) semble prendre le pas sur tous les autres. Certains parlant même de « terreur transgenre »

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

3 réponses

  1. On arrête quand les conneries ? Chacun vit ses pulsations et orientation sexuelles sans les étaler sur toute la société dont les meurs, certes conservatismes, sont majoritaires en France respectons cela et arrêter cette propagande vers les plus jeunes.

  2. Et si on laissait les gens vivre comme ils le souhaitent sans les qualifier, les mettre dans des cases ou des affiches pour avoir l’air libéré….chacun fait ce qu’il veut et le reste…on s’en moque !

  3. Les personnes, individuellement, n’ont rien à voir avec les mouvements et il ne faut pas confondre les deux, je peux le dire de manière sûre étant moi-même co concernée par la question et ayant pu échanger avec d’autres. On se fout pas mal des affiches et autres articles à la con partagés sur Twitter, l’écrasante majorité n’aspire qu’à vivre en paix.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !