Fougères : les Urgences (encore) fermées la nuit !

covid-19

A Fougères, l’hôpital continue de fonctionner avec les moyens du bord ! Comme fin juillet, les Urgences de l’établissement seront une nouvelle fois fermées la nuit du 6 au 8 août et rebelotte les 13 et 14 août. De 20h à 8h, le service d’accueil des urgences n’accueillera plus de public. Il est donc conseillé aux Fougerais d’appeler le 15 qui sera amené à orienter les patients sur d’autres hôpitaux du secteur eux aussi déjà saturés car fonctionnant en sous-effectifs.

En cause : le manque de personnel en cette période estivale. Pourtant des soignants sont chez eux attendant une affectation ! Mais ces derniers sont interdits d’exercer car non-vaccinés.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

4 réponses

  1. Ces fermetures sont symptomatiques d’un problème plus vaste et d’un constat général …
    La France est l’un des pays où il y a le plus de prélèvements (impôts, taxes, etc.) et en même temps, l’argent n’arrive pas là où il doit aller. Les services publics sont en panne sèche … les Hôpitaux, les Ecoles, la sécurité intérieure et extérieure ne peuvent plus assurer leur fonctionnement … C’est donc que l’argent existe mais qu’il est mal distribué, qu’il se perd dans des gouffres de gabegies inutiles, des abîmes de fraudes au lieu d’être utilisé judicieusement avec parcimonie mais pour un bon usage. Je prendrais pour exemple de ce mauvais usage de nos impôts, le cas des placements abusifs d’enfants qui génèrent un véritable détournement d’argent public de plusieurs milliards chaque année sous couvert de protection de l’enfance (en fait une véritable supercherie socio-judiciaire qui mobilise inutilement des moyens financiers considérables). On peut aussi faire cette analyse pour la gestion du Covid … les confinements et ses conséquences économiques étaient-ils judicieux ? Le coût exorbitant de la vaccination pour tous était-il une dépense nécessaire ?

  2. les gens n’ont qu’à être malade aux heures d’ouverture ! quel manque de civilité sinon !
    quant aux soignants virés ils ces irresponsables gouvernementaux) n’en n’ont pas besoin, ils ont ce qu’ils veulent, eux!

  3. Nous, la 5 ème puissance mondiale sommes incapables de fournir une assistance médicale à nos habitants alors que depuis 30 ans les professionnels du secteur avaient mis en garde sur le départ en retraite de toute une génération de soignants mais les politiques n’écoutent rien ou s’en moquent complètement et voilà le résultat ! En un clic, vous avez une pizza à domicile, pour un médecin, il vous faudra attendre longtemps…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !