Miscellanées léonardes (1) Plongée dans les cuisines des Abers

Que faire quand la canicule se profile à l’horizon, comme en ce mois de juillet ? Eh bien fuir vers une région plus « tempérée », au nord ouest de la Bretagne, en l’occurrence le Léon et plus précisément la très belle côte des Abers. Là, alors que le Pays nantais « cuisait » littéralement sous un soleil de plomb, au bord de la mer d’Iroise, il faisait bon… Une bonne occasion aussi de découvrir  quelques adresses gourmandes.

Huîtres, coquillages, crustacés, poisson, algues, la région est riche en produits de la mer. Si l’on ajoute la présence de maraîchers qui cultivent d’excellents légumes – souvent bio – on a là une matière première qui a de quoi inspirer une cuisine simple ou beaucoup plus élaborée.

Beaucoup d’établissements sont d’ailleurs tenus par des pêcheurs ou des ostréiculteurs qui écoulent ainsi leurs produits. À noter qu’ils proposent un très bon choix de vins, ce qui est à souligner.

Voici quelques tables léonardes qui méritent un détour.

Mémé Lilia

Installé le long de la plage du Castel Ac’h, face à la mer et à deux pas du phare de l’île Vierge,  Mémé Lilia propose une cuisine simple et goûteuse. Ce soir là des tartines de poisson fumées maison, tartare d’algues au citron composaient l’entrée, précédant du poulpe « pêché par Loïc et Yvon sur le Labouz mor », avec une sauce aux crustacés et poisson de roches. Un régal.

Un verre d’Anjou blanc de chez Philippe Germain accompagna ce dîner maritime. Un chenin bien structuré, au nez et aux arômes complexes de fruits jaunes, d’agrumes, et de miel. Un bel accord met – vin.

96 Kervenni Vraz, 29880 Plouguerneau. Tél : 02 22 90 01 65

La Maison Legris

À deux pas de Mémé Lilia, l’établissement tenu par Emmanuel Legris, un ostréiculteur, propose des dégustations d’huîtres bien sûr, mais également d’ormeaux, de bigorneaux et de diverses rillettes de la mer. Au menu de ce dîner de juillet, en entrée 6 huîtres n°3, suivi d’un trio d’ormeaux poêlés, accompagné de pommes de terres rôties et purée de carotte maison. « Attendri » à l’aide d’un maillet, poêlé avec un simple beurre d’ail, l’ormeau est un met aussi rare que succulent. Pour accompagner ce repas un verre de sauvignon blanc Montgilet 2020 de Victor et Vincent Lebreton. Situé aux portes d’Angers, le domaine est une référence dans la région. Au nez, fleurs blanches et agrumes. La bouche est ronde, souple et caressante, assistée par une fine acidité. Belle réussite.

20 Kastell Ac’h, 29880 Plouguerneau. Tel. 06 30 17 78 81 

Crêperie de la route des phares

Toujours le long de la plage du Castel Ac’h, la Crêperie de la route des phares propose, comme son nom l’indique, un large choix de crêpes. On a testé la « pesket », une crêpe de blé noir accompagnée de lieu jaune fumé, d’un œuf battu à la crème et d’un tartare d’algues, et une « plougastel », une crêpe de froment avec des fraises de Plougastel, une boule de glace vanille meringue, un coulis de fraise et de la crème fouettée. Avec une bolée de cidre, cela fait un dîner bien agréable.

234 Kervenni Vraz, 29880 Plouguerneau. Tel : 02 98 04 70 15

À noter qu’en saison tous ces établissements sont pleins, midi et soir. Réservation obligatoire.

PLG

Crédit photos : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !