Football. Oxford City FC proposera les paiements en Bitcoin

C’est une petite révolution dans le monde du football et des sponsors. Le club anglais d’Oxford City FC proposera désormais les paiements en Bitcoin. Il sera désormais possible d’acheter Bitcoin et de se procurer ensuite des billets pour les matchs du club, qui évolue en National League South (division 6 anglaise).

La Ligue nationale de football anglais devient ainsi la première à autoriser les paiements en monnaie numérique. Et cela a été inauguré dès le 6 août pour le coup d’envoi de la saison. Le Bitcoin pourra être utilisé pour acheter nourriture, boissons, et donc tickets de stade dans l’enceinte du club d’Oxford City, qui a fait d’un revendeur de cryptomonnaie son sponsor.

Désormais, les fans du club devront suivre le cours bitcoin, pour voir à quel moment il devient intéressant (ou non) d’acheter un ticket de match, sachant que les cours remontent actuellement après une chute vertigineuse. Si l’expérience est une première, le monde des cryptomonnaies semble lui bel est bien s’installer dans celui du football, avec des clubs signant des partenariats, d’autres affichant des publicités pour des sociétés vendant du Bitcoin dans leur stade, certains, comme le FC Valence, ayant même lancé leur propre cryptomonnaie.

Le bitcoin, monnaie nationale au Salvador

Au Salvador, en Amérique centrale,  Salvador, le bitcoin est devenue, sous l’influence d’un président (Nayib Bukele) accusé d’être proche des narco trafiquants, une monnaie nationale. Avec des conséquences potentiellement désastreuses pour l’économie du pays, si l’on s’en tient à la chute actuelle de la monnaie (des millions de dollars perdus par le pays, qui possédait 2301 bitcoins, et qui a vu son investissement fondre de moitié en quelques semaines).

Autre pays a avoir reconnu officiellement le Bitcoin, le Centrafrique qui a adopté le bitcoin comme monnaie officielle au côté du franc CFA. Etonnant lorsque l’on sait qu’il s’agit du deuxième pays le moins développé au monde (malgré des ressources vertigineuses en diamants et en or, que les dirigeants ne savent manifestement pas exploiter au service de leur population) et avec l’accès à Internet pour seulement 11% des habitants

Malgré sa volatilité, et son caractère très aléatoire, l’industrie de la cryptomonnaie semble séduire de plus en plus, que ce soit dans le monde de l’entreprise, mais aussi du sport, et, comme nous l’avons vu plus haut, jusqu’à certains Etats. Pour faire un bilan, il faudra toutefois attendre quelques décennies.

Article non rédigé par la rédaction de breizh-info.com

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !